11.9 C
Alger
21 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
RÉGIONS

Irrigation agricole à Naâma : Plus de 160 autorisations de fonçage de puits depuis le début de l’année

Pas moins de 164 autorisations de fonçage de puits destinés à l’irrigation des terres agricoles dans la wilaya de Naama, ont été octroyées depuis le début de l’année en cours, a-t-on appris mardi auprès de la direction des ressources en eau. Ces autorisations ont été accordées par le guichet unique après traitement des demandes pour l’octroi de permis de fonçage des puits aux agriculteurs dans la période allant de janvier à la fin de juin dernier, a indiqué la directrice des ressources en eau, Hafsi El Kaïma. Ainsi, le nombre de ces permis accordés aux agriculteurs dans la wilaya s’est élevé, depuis 2020 jusqu’à présent, à 1.570, notamment pour ceux qui disposent de documents légaux pour l’exploitation de terres agricoles, sur un total de 3.059 demandes traitées au niveau du guichet unique, selon la même source. De son côté, la commission de wilaya chargée d’inspecter les terres exploitées sans documents, installée en mai 2023 a accepté, jusqu’au mois de juillet dernier, 191 demandes de forage de puits pour leur traitement définitif au niveau du guichet unique et ce, après l’étude par la commission de la wilaya des dossiers de 571 agriculteurs, a fait savoir le directeur des services agricoles, Boudjemaa Charouine. L’octroi de ces autorisations permet l’irrigation des superficies dédiées à l’arboriculture fruitière, notamment les variétés qui résistent à la sécheresse, en plus des superficies limitées pour les légumes et les cultures stratégiques tels que le maïs et le colza, en plus de l’extension de la production de pomme de terre et de l’irrigation d’appoint destinée aux céréales et à l’aliment de bétail, a-t-on expliqué. Par ailleurs, les services de la direction des ressources en eau ont accordé, en coordination avec la DSA toutes les facilités pour permettre aux agriculteurs titulaires d’acquérir le matériel de forage et bénéficier d’un soutien pour le forage de puits, dans le cadre du Fonds de soutien aux investissements agricoles, en plus de l’accord pour l’utilisation des techniques de fonçage les moins coûteuses.
Les demandes d’octroi des autorisations de forage sont traitées au niveau du guichet unique, qui regroupe en son sein des représentants de la direction régionale de l’Agence nationale des ressources en eau de l’Ouest (Oran), de l’antenne locale de l’Agence nationale de gestion intégrée des ressources en eau, les directions des se rvices agricoles et de l’environnement et l’antenne de l’Office national des terres agricoles.
En accordant des permis d’exploitation pour le forage de puits, les membres du guichet prennent en considération un élément essentiel, celui de la préservation des nappes phréatiques pour l’utilité publique et l’approvisionnement des populations en eau potable.

Related posts

Tébessa : Plusieurs opérations de développement pour les zones d’ombre à El-Méridj

courrier

Préservation de la biodiversité à Tamanrasset : charte de gestion participative de sites prioritaires

courrier

El-Oued : Exportation de 26 tonnes de pommes de terre vers l’Espagne

courrier

Alimentation en électricité à Bouira : Baisse du nombre d’incidents en 2018

courrier

APW de Tizi Ouzou : Elaboration d’un plan de développement de la wilaya

courrier

Incendies à Guelma : Plus de 200 hectares de forêts ravagés par les flammes

courrier