9.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉMONDE

GHAZA : La Résistance palestinienne repousse l’avancée des forces de Tsahal

Les informations données, hier, par le correspondant d’Al-Mayadeen indiquaient que la résistance palestinienne à Ghaza a continué de repousser l’armée sioniste sur plusieurs axes pour l’empêcher de progresser en lui infligeant des pertes que les responsables sionistes cherchent à cacher. Dès la rupture, vendredi dernier, de la trêve par l’entité sioniste, de violents affrontements ont éclaté en plusieurs endroits de Ghaza, en particulier là où l’armée sioniste a prétendu avoir « nettoyé » le terrain. Les vidéos diffusées par la résistance palestinienne montrent clairement que l’armée sioniste, sur le terrain, enregistre des pertes considérables en éléments (soldats et officiers) et en matériels (destruction de chars et autres équipements). Cela prouve que les forces de la résistance sont intactes et capables de frapper les positions de l’armée sioniste. La presse de l’entité sioniste n’a pas manqué de relever ce fait en soulignant que les objectifs fixés par les dirigeants sionistes n’ont pas été atteints au bout de près de deux mois d’agression sauvage contre la population civile de Ghaza, particulièrement les enfants et les femmes. Sur les autres fronts également, au sud-Liban et en Irak, la résistance annonce des attaques ciblées de sites militaires ennemis. Dans les colonies, les alertes sont pratiquement incessantes rendant périlleux toute activité ou tout déplacement des populations qui occupent ces lieux. La rupture de la trêve par l’entité sioniste l’a mise dans un véritable bourbier à Ghaza. Sous les bombardements, la résistance palestinienne domine le terrain. Elle exige maintenant l’arrêt de la guerre déclenchée par l’entité sioniste  pour aller  vers un processus de négociations  à partir du principe « la libération de tous contre tous »  qui est l’objectif de l’opération  du Déluge d’Al Aqsa, du 7 octobre 2023.

L’aveuglement des sionistes
L’aveuglement des dirigeants sionistes les pousse à commettre des actes criminels qui ont été qualifiés par les juristes indépendants et libres comme génocide contre le peuple palestinien. À ce propos, le procureur en chef de la Cour pénale internationale (CPI), Karim Khan, a promis hier que la Cour intensifierait ses efforts pour « enquêter sur d’éventuels crimes de guerre en Palestine » après l’agression sioniste, à l’issue d’une visite dans le pays.
« Les allégations crédibles de crimes de guerre durant ce conflit doivent faire l’objet d’un examen et d’une enquête menés de façon indépendante », a déclaré M. Khan. « Mes services vont intensifier leurs efforts afin d’avancer dans leurs enquêtes ». Un total de 15 207 Palestiniens sont tombés en martyrs à la suite des attaques sionistes dans la bande de Ghaza, a rapporté samedi l’agence palestinienne Wafa citant des sources médicales. Le directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Ghebreyesus, cité par le site russe d’informations Sputnik, a averti dimanche que la situation du secteur de la santé à Ghaza était « inimaginable » et a souligné que les informations faisant état de violents bombardements sionistes « suscitent l’horreur ». Il a fait savoir que samedi, l’équipe de l’OMS a visité l’hôpital médical Nassar, qui était « bondé de 1 000 patients, soit 3 fois sa capacité ». Il a souligné, selon la même source, que « ces conditions sont totalement inappropriées et inimaginables dans le domaine des soins de santé ». Dans le carnage qu’elle commet à Ghaza, l’entité sioniste bénéficie de la complicité des États Unis et des pays occidentaux qui leur sont alliés. Les observateurs ont relevé la perte de crédibilité des États Unis dont les dirigeants disent une chose, sous la pression de la partie de leur opinion publique hostile à l’entité sioniste, et font autre chose en livrant des centaines de bombes d’une tonne chacune à l’armée sioniste pour bombarder les civils à Ghaza. En Cisjordanie occupée, un jeune palestinien a été tué hier et environ 60 Palestiniens ont été arrêtés par les forces de l’armée sioniste, entre samedi soir et dimanche matin, portant le total à 3 480 détenus depuis le 7 octobre.
M’hamed Rebah

Related posts

Plus de 80 tonnes de kif saisies en 2014 à l’ouest du pays

courrier

PLUSIEURS CHEFS D’ÉTAT ET SOUVERAINS AU RENDEZ-VOUS : Le Sommet arabe d’Alger cartonne !

courrier

Leçons d’une victoire qui fait finalement du bien

courrier

SOUS L’IMPULSION DES ÉTATS-UNIS : Le Conseil de sécurité conforte la négociation directe F.Polisario-Maroc

courrier

VACANCES D’ÉTÉ AU TEMPS DU COVID-19 : Les Algériens ont-ils le droit de s’offrir le « luxe » ?

courrier

IRAK : Maliki cède le pouvoir

courrier