El Menea

Ghardaïa : La mise à niveau de 201 Km au sud d’El-Menéa achevée en mai

Les travaux de mise à niveau et de modernisation du tronçon routier de la route nationale n°1(RN1) sur une distance de 201 Km reliant la ville d’El-Menéa à la limite territoriale de la wilaya de Tamanrasset, seront achevés en mai prochain, a-t-on appris samedi auprès de la direction des travaux publics (DTP) de Ghardaïa.

Les chantiers de ce projet, qui ont été scindés en plusieurs tranches, ont atteint actuellement un taux de réalisation estimé à 90%, et il ne reste qu’une vingtaine de kilomètres à bitumer, a indiqué le DTP, Ali Teggar. Une fois achevée, cette route contribuera fortement à optimiser les conditions de sécurité routière et de transport entre le nord et l’extrême sud du pays , a-t-il ajouté. Le lancement de ce projet structurant, dont le coût global est estimé à plus de 3 milliards dinars, a été dicté par l’état d’épuisement et de dégradation avancé qu’a connu ce tronçon de la RN-1 reliant le nord et le sud du pays dû aux aléas climatiques et au trafic des poids lourd, a expliqué le responsable du secteur. La mise à niveau de cet axe important a permis de le rendre conforme aux normes des routes nationales « sur le plan géométrique » par l’élargissement de la chaussée à 7,6 M avec des accotements de 2 X 2,5 et l’éradication de la multitude de « point noirs » sur cet axe, ayant à maintes fois été le théâtre d’accidents meurtriers, a souligné le responsable. Une action de renouvellement et de modernisation de la signalisation verticale (balise virage, bornes kilométriques, panneaux de signalisation toutes catégories) ainsi que l’aménagement des intersections importants a été engagée en parallèle et au fur et à mesure de la livraison des tronçons réalisés, avec également une signalisation horizontale, a indiqué M. Teggar. Un Tronçon d’une quinzaine de kilomètres de cette route à l’entrée sud de la ville d’El-Menea a bénéficié d’un dédoublement et d’une opération d’aménagement ainsi que la réalisation d’un rond-point rendant l’entrée sud d’El-Menea comme un boulevard moderne bien structuré avec éclairage public. Ce segment de route de 15 Km sous forme d’une voie express dédoublée a été mis en exploitation par les responsables des travaux publics de la wilaya déléguée d’El Menea jeudi dernier. La modernisation et le renforcement de cet axe routier est de nature à améliorer la fluidité du trafic, la sécurité routière, en particulier au niveau de certains points noirs et réduire la durée du trajet sur l’axe routier (RN-1) très fréquenté entre Ghardaïa et l’extrême sud, tout en contribuant à favoriser l’essor économique et social des wilayas du Sud et de l’extrême Sud avoisinantes. Un autre projet de mise à niveau, de modernisation et de renforcement du tronçon de la RN-51 reliant El-Menea et la limite administrative de la wilaya d’Adrar sur une distance de 136 Km est également en cours de réalisation, a également fait savoir le DTP. Les travaux de réhabilitation et de renforcement de ce tronçon ont atteint également un taux « appréciable » de réalisation et une action de renouvellement et de modernisation de la signalisation verticale et horizontale ainsi que l’aménagement des intersections importantes a été engagée en parallèle et au fur et à mesure la livraison des tronçons réalisés. Le patrimoine routier de la wilaya de Ghardaïa est constitué d’un réseau routier de 1.037 km de route nationale (sans tenir compte des 50 km de la route d’évitement de la vallée du M’Zab non encore classée), dont une cinquantaine de kilomètres dédoublées, de 292 Km de chemins de wilaya et 463 de chemins communaux, dont 258 revêtus. Le trafic enregistré à Ghardaïa sur la RN-1 vers le nord du pays est estimé à 15.000 véhicules par jour, dont 30% de poids lourd et 3.000 véhicules vers le sud du pays, dont 40% de Poids lourd, selon les statistiques de la DTP .