City

Finale de la Ligue des champions européenne, ce soir à 20h00 (heure algérienne) : Manchester City de Mahrez en quête de son premier trophée

Manchester City, où évolue l’ailier international algérien Riyad Mahrez, tentera de remporter la première Ligue des champions d’Europe de football de son histoire, en affrontant en finale Chelsea, samedi au stade de Porto (20h00, algériennes).

Etincelant lors des deux manches des demi-finales face au Paris SG, en marquant trois buts, Mahrez tentera d’écrire de nouveau l’histoire de son club, mais également devenir le deuxième Algérien à soulever la Coupe aux grandes oreilles, après l’ancien joueur vedette de l’équipe nationale Rabah Madjer, vainqueur de l’épreuve en 1987 sous le maillot du FC Porto, face au Bayern Munich (2-1) au stade de Vienne (Autriche). Ce jour-là, Madjer est entré dans la légende du football mondial, en marquant le premier but de son équipe d’une superbe talonnade, devenue l’un des gestes les plus appréciés dans le football, et qui porte son nom jusqu’à ce jour. Pour l’entraîneur espagnol de Man City Pep Guardiola, c’est la récompense d’un cycle de cinq ans qui, malgré dix titres nationaux, paraît inachevé sans la C1. Le prestigieux technicien, sacré deux f ois sur le banc du Barça en 2009 et 2011, a connu plusieurs désillusions ces dernières années, contre Monaco (huitièmes, 2017), Tottenham (quarts, 2019) ou Lyon (quart, 2020), avant de retrouver la finale. « Plusieurs choses importantes ont changé depuis ces défaites-là. Nous sommes plus stables, on concède moins d’occasions », a analysé le milieu allemand Ilkay Kundogan. De son côté, Chelsea, dirigé par l’homme d’affaires russe Roman Abramovitch, a déjà remporté la compétition, en 2012. Les « Blues », rachetés en 2003, étaient alors devenus les premiers « nouveaux riches » à la gagner. Neuf ans plus tard, l’espoir reste permis dans l’Ouest londonien, où les supporters s’amusent à repérer les points communs entre la génération de N’Golo Kanté et celle de Didier Drogba. « Nous sommes peut-être l’outsider. Mais ça se joue sur un match », a lancé le milieu croate de Chelsea Mateo Kovacic. Autre similarité avec 2011-2012, il y a eu un changement d’entraîneurs en cours d’exercice, Tuchel succédant à Frank Lampard en janvier. Sous la houlette du technicien allemand, finaliste avec le Paris SG en août dernier contre le Bayern (1-0), Chelsea brille en s’appuyant sur une défense d’acier qui lui a permis d’éliminer le Real (1-1, 2-0) en demi-finale. Malgré des signes d’essoufflement, avec trois défaites lo rs de leurs quatre derniers matches, dont la finale de la Coupe d’Angleterre contre Leicester (1-0), les coéquipiers du Brésilien Thiago Silva ont l’avantage d’avoir battu deux fois City ces dernières semaines: le 17 avril en Coupe d’Angleterre (1-0) puis le 8 mai en Championnat (2-1).