JSK

Finale de la Coupe de la Confédération : 350 supporters de la JSK autorisés à se déplacer à Cotonou

Au moins 350 supporters pourront assister à la finale de la Coupe de la Confédération, samedi entre la JS Kabylie et le club marocain du Raja Casablanca, à Cotonou (20h00), a
annoncé ce mercredi la direction du club kabyle. « Nous avons reçu officiellement l’autorisation des autorités pour permettre à 350 supporters, ou même plus, à se déplacer à Cotonou pour soutenir la JSK lors de cette finale. Il y aura un avion qui va s’envoler samedi (10h25, ndlr), soit le jour du match.
Ce nombre de supporters sera peut-être revu à la hausse, avec l’affrètement d’un deuxième appareil », a indiqué le directeur général de la SSPA, Nassim Benabdarrahmane. « Les billets sont en vente actuellement au niveau du Touring voyages Algérie au prix de 145.000 dinars. Il s’agit d’un pack qui comprend le billet d’avion, le transfert aéroport-stade-aéroport et une assurance voyage individuelle, entre autres », a-t-il ajouté. Tous les supporters devront passer un test PCR à l’aéroport de Cotonou au prix de 85 euros, qui sera à la charge de chaque supporter, précise le Touring voyages Algérie dans un communiqué publié sur la page officielle Facebook de la JSK. Le pack comprend également un confinement de 5 nuitées pour chaque supporter dans un hôtel à Tizi-Ouzou, en pension complète, en plus d’un test PCR anti-Covid, au retour de Cotonou. La délégation de la JSK s’est envolée ce mercredi après-midi pour Cotonou à bord d’un vol spécial.

Baisse des températures dans les régions Centre-nord et Est à partir de jeudi
Les régions côtières centre Est du pays devront connaitre dès demain jeudi une baisse des températures causée par un léger changement des masses d’air, selon les prévisions de l’Office national de la météorologie (ONM). Les services de la météorologie prévoient «une baisse légère» des températures maximales, notamment dans les régions Est du pays en atteignant 28 , de même pour les régions de l’intérieur du pays où le mercure oscillera entre 34 et 35C , au niveau des wilayas de M’sila, Batna et Oum El Bouaghi, et 28C uniquement à Guelma, a précisé à l’APS la chargée de communication de l’Office national de la météorologie (ONM), Houaria Benrekta. Il fera également moins chaud dans certaines régions du Centre, à savoir Alger et Boumerdes, où la température atteindra 28C , avec un taux d’humidité élevé, selon la même responsable qui a fait observer qu’»aucune température record n’a été enregistrée, à ce jour, dans le Nord».
S’agissant des régions du Sud, Mme Benrekta a indiqué que les masses d’air chaudes restent à l’origine de la hausse des températures, précisant que le mercure dans les wilayas d’Adrar, Timimoune, In Salah, Ouargla et Bordj Badji Mokhtar devrait atteindre 49C à l’ombre.
Selon Mme. Benrakta, les régions du nord connaitront, à partir de vendredi à dimanche, «un taux élevé d’humidité avec un ciel relativement nuageux, outre des orages isolés en intermittence sur les régions intérieures, les altitudes et les Aurès. Le climat demeura «relativement chaud» au niveau des régions intérieures ouest et du centre où les températures oscilleront entre 36C et 42C et entre 28C et 34C à l’ombre dans les régions côtières, a poursuivi Mme. Benrakta. Concernant les prévisions climatiques pour les régions sud durant la même période, la responsable a indiqué que le ciel sera dégagé en général avec développement de quelques cellules orageuses isolées dans l’extrême sud, soulignant la chaleur qui marquera les oasis, le Sahara et l’extrême sud avec une températures avoisinant les 48C et oscillant entre 34C et 38C à El Hoggar et Tassili.

Neuf morts et 255 blessés sur les routes en 24 heures
Neuf (9) personnes ont trouvé la mort et 255 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus durant ces dernières 24 heures à travers le pays a indiqué, mercredi, un bilan de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya de Djelfa, avec 4 morts et 6 blessés, précise la même source. Par ailleurs, deux cas de décès par noyade dans des plages non autorisées à la baignade ont été enregistrés durant la même période, à Alger et Tipaza, ajoute le bilan de la Protection civile. Concernant le feu de forêt qui s’est déclaré dans la wilaya de Khenchela au niveau des localités de Boughdayen et Guerindjedj (commune de Tamza), la même source indique que l’oncendie n’est pas encore circonscrit, précisant qu’en plus des colonnes mobiles da la wilaya, un renfort de cinq autres colonnes mobiles des wilayas d’Oum El Bouaghi, Batna, Constantine, Biskra et El Oued ont été mobilisées, ainsi qu’un nombre important d’engins d’intervention venus des wilayas de Bordj Bou Arreridj, El Oued, M’Sila, Bouira, Sétif, et l’unité nationale de formation et d’intervention. Deux hélicoptères appartenant au groupement aérien de la Pwxrotection civile ont été également mobilisés pour cette opération, en plus de 100 engaines d’extinction et de 600 agents de la Protection civile. Une cellule de crise a été mise en place sous la supervision du directeur général de la Protection civile, le colonel Boualem Boughlef, et le directeur central de l’organisation et la coordination des secours, ajoute la même source.

Saisie de près de 18 000 comprimés psychotropes à M’sila
Les éléments du service de lutte contre le trafic de stupéfiants relevant de la sûreté de wilaya de M’sila ont réussi à saisir 17.971 comprimés psychotropes, a-t-on appris mercredi auprès de la cellule de communication de ce corps constitué. Cette opération qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le trafic de stupéfiants a permis également l’arrestation de deux (2) trafiquants de drogues, âgés de 39 et 41 ans, habitant dans la ville de M’sila, a précisé la même source. Les deux mis en cause ont été appréhendés, suite à des informations concordantes faisant état de leur présence dans la ville de M’sila, a souligné la même source, ajoutant que suite à une souricière qui leur avait été tendue, les policiers ont découvert 17.971 comprimés psychotropes, dissimulés à l’intérieur d’un véhicule, en plus d’une somme de 35 000 dinars représentant les revenus de cette activité illicite. Des téléphones portables ont été également saisis dans cette opération, a noté la même source, expliquant que les deux individus ont été présentés devant le parquet de M’sila pour ‘’association de malfaiteurs et détention de psychotropes à des fins de commercialisation’’. Les deux mis en cause ont été placés sous mandat de dépôt par le juge instructeur près le tribunal de M’sila, a indiqué la même source.

Près de 190 personnes abattues aux Etats-Unis lors du week-end de la fête nationale
Près de 190 personnes ont été tuées par balle à travers les Etats-Unis lors du week-end du 4 juillet, fête nationale américaine, selon les données publiées par le cabinet d’étude Gun Violence Archive. En date de lundi, cette organisation à but non lucratif recensait 189 personnes tuées et 516 autres blessées dans plus de 540 fusillades au cours de ce week-end de trois jours à partir de vendredi, a rapporté mardi le média NPR après avoir examiné ces données, observant que ces chiffres pourraient encore augmenter car le cabinet continue sa collecte des données. Sur les 172 premiers jours de l’année 2021, les violences par arme à feu ont fait 9.420 morts aux Etats-Unis, soit 55 morts en moyenne par jour, selon Gun Violence Archive. Ces chiffres comprennent les homicides aussi bien que les morts accidentelles par arme à feu, mais pas les suicides. Sur un échantillon de 36 villes des Etats-Unis et d’après les données concernant les trois premiers mois de cette année, on observe une augmentation de 18% du nombre de meurtres par rapport à la même période en 2020, selon un reportage du New York Times. Un grand nombre d’experts ont déjà prédit que les violences par arme à feu continueraient de s’aggraver cet été, car on observe historiquement une augmentation des chiffres avec l’arrivée de la chaleur estivale. De plus, la majorité des Etats ont assoupli leurs restrictions face à la COVID-19 après plusieurs mois de confinement. En fin juin, le président des Etats-Unis, Joe Biden, a lancé une nouvelle stratégie de prévention de la criminalité dans un contexte de multiplication des violences dans l’ensemble du pays, en se concentrant sur la répression du trafic d’armes et des vendeurs d’armes enfreignant la législation, ainsi que sur un meilleur soutien aux communautés.

Démantèlement d’un réseau de trafic international de stupéfiants à Oran
Les services de police de la wilaya d’Oran ont démantelé un réseau criminel spécialisé dans le trafic international de stupéfiants et ont saisi une quantité de 25 kilos de résine de cannabis et arrêté 13 personnes, a-t-on appris, mercredi, de la sûreté de wilaya. La Brigade de Recherche et d’Intervention (BRI), relevant du service de la police judiciaire de la sûreté d’Oran, a réussi à mettre fin aux activités illicites d’un réseau criminel «dangereux», spécialisé dans le trafic international de drogue et de psychotropes, composé de 13 personnes, avec la saisie de 25 kilos de résine de cannabis, 28 comprimés de psychotropes, 7 véhicules, une somme de 730.000 dinars, issue des revenus de cette activité criminelle et 18 téléphones mobiles, a-t-on précisé. Les 13 individus, membres de ce réseau criminel, sont accusés de trafic international de stupéfiants, transport, stockage et distribution de la drogue, activant au sein d’une bande criminelle avec l’utilisation de véhicules comportant des cachettes aménagées, a-t-on indiqué, ajoutant que ces suspects sont également accusés d’importation illicite de stupéfiants, blanchiment d’argent, contrebande dangereuse, atteinte à la santé publique et à l’économie nationale. Une procédure judiciaire a été lancée contre les 13 membres de ce réseau criminel, qui seront déférés devant la justice.