9.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
À LA UNE

EL-DJEÏCH L’A SOULIGNÉ DANS SON DERNIER NUMÉRO :  « Le 11 décembre 1960, source de détermination pour l’édification de l’Algérie »

Dans sa dernière livraison, la revue El- Djeïch a indiqué que la commémoration du 11 décembre est un moment glorieux qui permet aux algériens de puiser la force et la détermination pour poursuivre l’édification de l’Algérie nouvelle qui, quatre années après l’élection du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, se dirige résolument et dans un climat de sécurité, de stabilité et de quiétude.
L’organe central de l’Anp souligne que la journée du 11 décembre 1960 constitue aussi une occasion, « pour renouveler à nos ancêtres le serment et suivre la voie qu’ils ont tracée et préserver le legs afin de faire en sorte que notre mémoire et celle des jeunes, en particulier, invoque à tout moment le glorieux passé de notre pays duquel nous puiserons la force et la détermination nécessaires pour poursuivre l’édification de l’Algérie nouvelle ». L’éditorial intitulé « Algérie nouvelle, orientation nationale et positions honorables », note que « rien ne pourra freiner la marche du pays, comme l’avait souligné le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, dans son allocution prononcée lors de la rencontre qu’il avait présidée avec des acteurs économiques à l’issue des Journées de l’entrepreneuriat, organisées au mois de novembre dernier « .  El-Djeïch souligne que l’Algérie, qui a toujours agi conformément aux principes de la souveraineté nationale et de l’intérêt suprême de la Nation, «a su surmonter de nombreuses crises et des tournants décisifs dont il en est sorti encore plus fort et plus résolu, saura plus que jamais relever les différents défis, quelles qu’en soient la nature et l’origine, grâce à la force et à la foi de ses hommes, parmi lesquels les personnels de l’Armée nationale populaire ».  Ces derniers qui n’ont eu de cesse de donner le plus bel exemple de résistance, de détermination et de cohésion, continuent, aujourd’hui, avec le même esprit d’engagement et de dévouement, de s’acquitter de leurs nobles missions de préservation de la sécurité et de la stabilité de l’Algérie, souligne la revue, qui a relevé que « dans un monde caractérisé par l’instabilité, dans un contexte international et régional empreint de craintes et de tensions que reflète une situation exceptionnelle, complexe et sensible, ce mois de décembre coïncide également avec le 75e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme que le monde commémore cette année en assistant, dans un mutisme assourdissant, aux crimes odieux et aux massacres immondes perpétrés par l’entité sioniste à l’encontre du peuple palestinien sans défense ».

L’Algérie à l’avant-garde des causes justes
El-Djeïch déplore qu’ « en totale violation du droit international et du droit international humanitaire, l’entité sioniste cible les enfants, les femmes, les personnes âgées et les hôpitaux, dans une véritable guerre d’extermination, avec pour finalité l’exil forcé du peuple palestinien, au mépris des droits les plus élémentaires ».
 La revue condamne avec véhémence  ce qu’elle a qualifié de véritables crimes contre l’humanité et de crimes de guerre qui appellent à la traduction de leurs auteurs devant les tribunaux compétents, comme plaidé par le Président de la République qui avait lancé un appel à tous les hommes libres du monde, les juristes arabes et les instances et organisations internationales des droits de l’Homme à intenter une action judiciaire devant la Cour pénale internationale et les organisations internationales de défense des droits de l’Homme contre l’entité sioniste. Il s’agit du seul et unique moyen pour mettre fin à des décennies d’impunité pour les crimes commis contre les Palestiniens », affirme la même source.
 La publication conclut en mentionnant que  » l’appel du président de la République  réaffirme, une fois de plus, la position immuable de l’Algérie vis-à-vis de cette blessure profonde dans le corps de la Nation, qui restera toujours source d’intérêt et de préoccupation pour l’État algérien, lequel n’a jamais renoncé et ne renoncera en aucun cas à ses principes et ses positions constantes en faveur des causes justes dans le monde, au premier rang les causes palestinienne et sahraouie ».
 Synthèse Slimane B.

Related posts

Ghaza : La trêve de quatre jours entre en vigueur 

Redaction

DANS UN ENTRETIEN À AL JAZEERA, AHMED ATTAF AVERTIT CONTRE LES TENTATIVES DE DÉSTABILISATION DU SAHEL : « Aujourd’hui, ce sont des armées terroristes qui sévissent dans la région »    

Redaction

LE PRÉSIDENT IRLANDAIS L’A RÉAFFIRMÉ À BRAHIM GHALI : Dublin soutient l’autodétermination du peuple sahraoui

Redaction

LUTTE CONTRE L’INFORMEL : Suspense autour des bureaux de change

Redaction

UN IMPORTANT RÉSEAU MAROCAIN DE TRAFIC DE DROGUE DÉMANTELÉ EN ESPAGNE : De lourds soupçons pèsent sur l’armée marocaine !

Redaction

L’ESPAGNE REVIENT OFFICIELLEMENT À SA POSITION DE NEUTRALITÉ SUR LE SAHARA OCCIDENTAL : Grosse désillusion pour le Maroc

Redaction