8.9 C
Alger
22 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
Spor

Dérapages dans les stades : la LFP appelle à plus de sagesse

La Ligue du football professionnel (LFP) a appelé mardi les clubs des Ligues 1 et 2 à « plus de retenue » et à faire preuve de « sagesse » lors des prochaines journées de championnat, en réaction aux nombreux dérapages intervenus dernièrement dans différents stades d’Algérie. À désormais six journées de la fin de la saison, la lutte fait en effet rage entre plusieurs clubs des Ligues 1 et 2, soit pour remporter le titre, accéder à un palier supérieur, ou éviter la relégation. Des enjeux capitaux, pour les uns comme pour les autres clubs, et dont certains ont donné lieu à de graves dépassements, dans et en dehors des stades. La Commission de discipline de la LFP a sévi après chaque dépassement, en sanctionnant sévèrement les clubs réfractaires, notamment, en leur infligeant de lourdes sanctions financières, en sus de matchs à huis clos, mais le mal a persisté, en sus d’accusations sans preuves de matchs arrangés.
Les graves incidents ayant émaillé le choc de la 23e journée de Ligue 1, disputé le week-end dernier à Bologhine entre le MC Alger et l’ES Sétif (1-0) en sont la meilleure preuve, car le Doyen et ses supporters ne donnaient pas l’impression d’avoir retenu la leçon après les sanctions préalablement infligées à d’autres équipes, comme l’O. Médéa, le DRB Tadjenanet, l’ASM Oran, le CR Belouizdad, la JSM Béjaïa, et la liste est encore longue. Par peur d’assister à une escalade dans ces dérapages au cours des prochaines journées de championnat, pendant lesquelles chaque point vaudra son pesant d’or, la LFP a donc appelé les responsables de clubs à faire preuve de sagesse, et à mieux se maîtriser. « Elle appelle également les responsables, les staffs techniques et les joueurs des 32 équipes des Ligues 1 et 2 à mieux contrôler leurs déclarations générées par des situations conflictuelles. Elle les convie également à respecter l’éthique sportive et à ne pas verser dans les accusations impulsives sur de soi-disant malversations ou d’arrangements » a ajouté l’instance dans son communiqué. La Ligue a rappelé, par ailleurs que « conformément aux procédures réglementaires en vigueur, les instances du football ont la latitude de s’autosaisir d’un dossier d’accusations non prouvées, pour ester en justice les dirigeants auteurs de calomnies ».L’instance dirigée par le président Mahfoud Kerbadj a considéré, en effet, qu’il importe de « réfléchir sur l’effet et l’impact de ce qui est souvent rapporté au détriment du sentiment qui s’exprime ». Elle appelle donc à la sagesse, la pondération et à la sérénité des présidents de clubs, et celles de tous les intervenants de l’élite du football national pour que cessent ces dangereux dérapages.

Related posts

En prévision de la double confrontation contre le Zimbabwe : Bataille à distance des joueurs du milieu de terrain

courrier

JSMB-USMBA cet après-midi au stade de l’UMA : un choc à six points !

courrier

Ligue 2 : Le derby GCM-ASMO à l’affiche de la 2e journée

courrier

1er novembre 54 : Hommage de Belmadi aux «Glorieux martyrs et aux sacrifices du peuple algérien»

courrier

Division amateur (Gr, Centre) : le PAC accède avant l’heure, Zetchi soulagé

courrier

Ouganda : 23 joueurs retenus pour affronter l’Algérie

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.