11.9 C
Alger
21 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
L'EXPRESS

Démantèlement d’un réseau criminel spécialisé dans le trafic de pièces archéologiques à Aïn Defla

Les unités du Groupement territorial de la Gendarmerie nationale (GN) de la wilaya d’Aïn Defla, ont procédé au démantèlement d’un réseau criminel composé de 3 individus en possession de pièces archéologiques, a indiqué vendredi un communiqué des mêmes services. Après avoir mis en place un plan bien ficelé suite à des informations signalant un groupe criminel s’adonnant au trafic illicite de biens culturels et de pièces archéologiques dans le territoire de la wilaya d’Aïn Defla, les mêmes éléments ont arrêté les mis en cause à bord de deux véhicules. L’opération s’est soldée par la saisie de 189 pièces de monnaies antiques, tous types et volumes confondus, une boîte en bois incrustée de cuivre, un mortier avec son pilon doré, deux objets d’art en métal jaune sous forme d’une hache, deux épées et une dague remontant à l’époque romaine, un encrier, un Fanous (lanterne), une paire de bracelets et 4 téléphones portables. Après parachèvement des procédures légales, les mis en cause seront déférés devant le Procureur de la République près le tribunal d’Aïn Defla, conclut la même source.

10 décès et 441 blessés sur les routes en deux jours
Encore des drames à déplorer sur nos routes avec les dix personnes ayant trouvé la mort et 441 autres blessées dans des accidents de la circulation survenus ces dernières 48 heures à travers plusieurs wilayas du pays, selon le communiqué, publié hier, par la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya d’Oran avec deux personnes décédées et quatre autres blessées, suite au renversement d’un véhicule dans un ravin, dans la commune de Bousfer, précise la même source. Par ailleurs, les secours de la Protection civile sont intervenus pour prodiguer des soins de première urgence à huit personnes incommodées par le monoxyde de carbone émanant d’un chauffe-bain à l’intérieur d’un domicile, dans la commune de Bougaâa (Sétif).Les unités de la Protection civile sont, d’autre part, intervenues pour l’extinction de 41 incendies du couvert végétal, dont 19 de forêt à travers plusieurs wilayas, conclut le communiqué de la protection civile.

Perturbation dans l’alimentation en eau potable à Blida et Ouled Yaich
Une perturbation dans l’alimentation en eau potable (AEP) est intervenue samedi dans plusieurs quartiers des communes de Blida et Ouled Yaich, en raison de travaux de réparation d’une importante fuite d’eau dans la conduite principale de pompage, a-t-on appris auprès de l’unité de Blida de l’Algérienne des Eaux (ADE). Cette perturbation intervenue à partir hier samedi, a touché plusieurs quartiers de la partie Est de la commune de Blida, dont Belkacem El-Ouezri, Benachour, cité Chiry, Boulevard Youcefi, Abdelkader El-Makhfi, 19 juin, Oued Meftah, Bouchachi, cité Nakhil, Mekhbat, Critli Mokhtar, les frères Djennadi, Concorde, cité Ramoul, cité Ben Boulaïd et Ben Mokadem, a ajouté la même source. Des quartiers de la commune d’Ouled Yaich sont également affectés par cette perturbation, due à des travaux de réparation d’une importante fuite d’eau dans la conduite de pompage principale d’un diamètre de 600 mm. L’ADE de Blida a rassuré ses abonnés sur un retour « progressif » de la situation à la normale dès l’achèvement des travaux de réparation.

L’ONU estime à 1,2 milliard de dollars les besoins pour la Palestine
L’ONU estime les besoins en aide pour la population de la Palestine à 1,2 milliard de dollars jusqu’à fin 2023, a indiqué l’agence chargée de la coordination humanitaire (OCHA), dans un communiqué. « Le coût pour répondre aux besoins de 2,7 millions de personnes – c’est-à-dire la totalité de la population de Ghaza et 500 000 personnes en Cisjordanie occupée – est estimé à 1,2 milliard de dollars », précise OCHA, ajoutant que l’appel à des fonds lancé initialement le 12 octobre est très insuffisant. OCHA estimait alors avoir besoin de 294 millions de dollars. OCHA doit dévoiler lundi les détails de son appel révisé aux donateurs, mais il détaillera « les besoins en nourriture, en eau, en soins de santé, en abris, en hygiène et d’autres priorités urgentes suite aux bombardements massifs dans la bande de Ghaza. » « Nous exhortons les donateurs à mettre rapidement à disposition des ressources pour la réponse », souligne le communiqué. Outre « un financement adéquat », l’organisation insiste aussi sur « un accès sûr et durable à toutes les personnes dans le besoin où qu’elles se trouvent, un flux suffisant de fournitures humanitaires et – surtout – le carburant. » L’entité sioniste interdit l’entrée de carburant dans la bande de Ghaza. « Le fonctionnement du secteur privé et des ONG dépendra également de la protection et des assurances données. L’ouverture des points de passage (sionistes) sera primordiale », ajoute le communiqué. La situation humanitaire dans la bande de Ghaza, soumise depuis le 9 octobre à un « siège complet » par l’entité sioniste, est alarmante, privant les habitants de livraisons d’eau, de nourriture et d’électricité. Plusieurs experts onusiens ont appelé, vendredi, la communauté internationale « à agir vite pour arrêter l’agression sioniste contre la bande de Ghaza et prévenir un génocide collectif « .

Des centaines de personnes évacuées face à un feu de forêt dans l’est de l’Espagne
Le feu de forêt dans la ville de Montitxelvo dans la communauté valencienne dans l’est de l’Espagne a continué de se propager vendredi, contraignant à évacuer plus de 900 personnes de trois municipalités proches. Jusqu’à présent, cet incendie incontrôlable a consumé environ 2 000 hectares de forêt, a indiqué Carlos Mazon Guixot, président de la Généralité valencienne, devant le poste de commandement avancé vendredi. Les vents dans la zone touchée atteignent 70 km/h, freinant le décollage et les opérations des canadairs et des hélicoptères. L’origine de cet incendie reste inconnue, a dit M. Mazon, tout en affirmant que les évacuations ont été menées sans incident de santé ni autre problème. « Aucune autre évacuation n’est prévue actuellement, mais cela peut changer et l’évolution de l’incendie reste en cours d’évaluation », a-t-il dit.

La croissance économique russe pourrait atteindre 3% en 2023, selon le président russe
Le président russe Vladimir Poutine a déclaré vendredi que le produit intérieur brut du pays (PIB) pourrait afficher une croissance de 3% en 2023. « Cette année, la croissance de notre PIB sera de 2,8% ou de 2,9%, voire de 3% », a-t-il affirmé, lors d’une réunion avec des membres de la huitième Chambre civique de la Fédération de Russie et les dirigeants des chambres civiques régionales, selon le Kremlin. M. Poutine a également souligné que les principales économies d’Europe connaîtraient un déclin, ajoutant que ces économies étaient actuellement souffrantes et confrontées à des défis.
La Russie est devenue plus forte « économiquement, militairement, intérieurement et politiquement », et il est moins probable qu’elle soit exclue d’organisations (internationales), a affirmé M. Poutine.

Related posts

Saisie de 458 000 dinars en faux billets de banque à Sétif

courrier

« Complot » dirigé contre le département de Rezig

courrier

Covid-19 : Hausse du nombre de cas contaminés dans des pays occidentaux

courrier

Radiés de l’ANP : plus de 20 000 dossiers examinés avant fin janvier

courrier

Oum El Bouaghi : les auteurs du meurtre à B’hir Chergui arrêtés

courrier

15 enfants mordus par un chien enragé à Relizane

courrier