Déconfinement

Constantine : Reprise des activités commerciales à Ali Mendjeli sous le signe de la prudence

La reprise des activités commerciales à la nouvelle circonscription administrative d’Ali Mendjeli (20 km au Sud de Constantine), dans le cadre de la sortie progressive du confinement a été entamée sous le signe de la prudence, a-t-on constaté lundi.

Beaucoup de commerçant approchés par l’APS font part de leur soulagement de ce début de retour à la normale mais restent conscients quant à l’importance d’être prudent et de respecter strictement les mesures de protection contre le coronavirus (Covid-19). Dans plusieurs quartiers de cette méga cité, la plupart des commerces rouverts ont placardé sur les vitrines des pancartes et des consignes invitant leurs clients à faire montre de sens de responsabilité et de porter la bavette avant de fréquenter les locaux commerciaux. Au plus grand centre commercial de cette circonscription administrative, à «Ritaj Mall», Mohamed.B, propriétaire d’un magasin de vêtement avoue que les répercussions de la fermeture de son local pendant prés de 3 mois a considérablement affecté son commerce. «La réouverture est la déc ision attendue depuis des mois par tous les commerçants, c’est pas facile de subvenir aux besoins de sa famille, de payer le loyer du local commercial et tant d’autres engagement dans cette conjoncture». Et d’ajouter : «Ici le mot d’ordre entre commerçants est de veiller scrupuleusement au respect des mesures de protection, bavette obligatoire pour ceux qui travaillent et les clients, désinfection régulière des lieux et pas plus de deux clients dans le magasin. C’est important pour s’en sortir». Slimane. A, gérant d’une boutique de cosmétiques enchaîne et souligne : «les commerçants sont enthousiastes de reprendre graduellement leurs activités et sont engagés à réussir le test en veillant au respect des mesures de sécurité s’agissant de se protéger du Covid-19 et de sensibiliser les clients pour sortir de cette crise sanitaire dans les meilleurs délais». Pour leur part, nombreux clients et citoyens portant pour beaucoup de bavettes et respectant la distanciation physique rencontrés un peu partout dans les magasins rouverts de la nouvelle ville d’Ali Mendjeli, l’engagement et le haut sens de responsabilité sont de mise pour «reprendre la vie normale». «La conjoncture est délicate et le non respect et la non application des gestes barrières contre le Covid-19 peuvent être fatales», tie nt à préciser Amine, au sortir d’une sandwicherie au boulevard de l’ALN. Sur les cinq (5) centres commerciaux de la ville d’Ali Mendjeli, trois (3) ont repris leurs activités avec la réouverture de beaucoup de magasins alors que des opérations de désinfection sont cours dans deux autres centres habituellement très fréquentés.