Seaco constantine

Constantine : Curage de près de 12 000 avaloirs

Au total, 11.940 avaloirs ont fait l’objet d’une opération de curage dans le cadre des efforts déployés par la Société de l’eau et de l’assainissement de Constantine (SEACO) visant à prévenir les inondations, a-t-on appris mercredi auprès de cette entreprise.

L’opération est inscrite dans le cadre d’un programme préventif pour parer aux inondations dues aux eaux pluviales exceptionnelles pouvant être enregistrées durant cette période, a précisé le responsable de la zone Constantine au sein de la direction de l’exploitation et de l’assainissement de cette Société, Moncef Haouas, lors d’une demi-journée ouverte, organisée par la Radio de Constantine, portant sur la sensibilisation et la prévention contre les risques de ce type de catastrophes naturelles. L’opération qui a été lancée depuis le mois de mai dernier a concerné également le curage de 7 782 regards, 3 300 mètres linéaires de caniveaux et plus de 201 km de réseaux d’assainissement, et la réalisation de 2 591 interventions durant la même période au cours de laquelle 1197 réclamations ont été effectuées par les habitants liées au curage, au débouchage ou à la stagnation des eaux, a détaillé le même responsable. Des équipes d’intervention ont été mobilisées pour assurer le bon déroulement de ce programme, a révélé le même intervenant qui a fait remarquer que la gestion de crise en cas de « grave inondation » se fera selon le niveau d’alerte du Bulletin de météo spécial (BMS). Le dispositif mis en place est destiné à l’élimination des « points noirs » dénombrés à travers les quartiers ou les nouvelles cités, souvent inondés suite aux orages, a affirmé de son côté le chef du service des statistiques à la direction de la Protection civile (DPC), Samir Benharzallah. Il a fait savoir, dans ce même contexte, que plusieurs points noirs ont été recensés dans la wilaya dont quatre (4) au chef-lieu de wilaya, en l’occurrence ceux signalés aux entrées de la zone industrielle Palma et du quartier Benchergui mais aussi à proximité du tunnel de la cité Boussouf et de l’Oued Ziad non loin de la zone d’El-Kentouli. Les entrées de la ville de Massinissa, au lieudit El Mouzina et de la région de Bounouara ainsi que la cité des 1013 logements, sont les autres points noirs recensés dans la commune d’El Khroub, seconde grande agglomération après le chef-lieu de wilaya, a ajouté le même responsable. De son côté, le chef du service de l’irrigation à la direction des ressources en eau (DRE) de la wilaya, Mohamed Bourad, a indiqué que plusieurs actions visant la lutte contre les inondations ont été réalisées depuis le mois de juin précédent, dont l’aménagement des conduites des eaux usées et de l’oued Boumerzoug (11 km), dont les travaux ont été entièrement achevés. Créée en 2008, la Société de l’eau et de l’assainissement de Constantine dispose actuellement de 24 agences clientèles qui prennent en charge les préoccupations les citoyens de près de 264 349 abonnés, a-t-on signalé.