Concours de promotions aux grades dans le secteur de l’éducation : Une deuxième session au profit des recalés

La ministre de l’Éducation nationale, Nouria Benghabrit, a décidé de donner une seconde chance aux 43 000 candidats recalés au concours écrit de promotion aux grades d’enseignant formateur et d’enseignant principal organisé le 15 janvier passé. Cette deuxième session a pour objectif de répondre, selon la ministre, aux besoins de 9 000 postes vacants. Sur son compte facebook, Nouria Benghabrit a toutefois précisé, jeudi, que la date de la tenue de cet examen sera annoncée ultérieurement. À rappeler que près de 32 000 enseignants parmi 74 638 enseignants candidats avaient réussi les examens professionnels de promotion aux grades de professeur principal et professeur formateur, tenus la mi-janvier dernier. Les listes des enseignants qui ont réussi ces examens avaient été affichées au niveau des directions de l’Éducation le 7 février dernier. S’étant déroulés à travers 259 centres, ces examens avaient concerné, faut-il également le rappeler, les trois cycles d’enseignement. Les candidats aux grades de professeur principal avaient passé deux épreuves à savoir didactique de spécialité et sciences de l’éducation, outre didactique et génie de la formation auxquelles ont été examinés les candidats aux grades de professeur principal. Les sujets des épreuves ont été élaborés en fonction de chaque cycle d’enseignement et selon chaque grade. À noter que ce concours de promotion aux grades réservé aux professeurs ayant 5 ans d’ancienneté, avait concerné 40 894 postes dont 16 359 au primaire, 11 751 au moyen et 12 790 au cycle secondaire. Nouria Benghabrit, avait affirmé la veille de la tenue de cet examen, le souci de son secteur d’œuvrer depuis 2014, à la mise à jour et à l’amélioration de tous les textes régissant les examens et concours, insistant sur l’impératif d’assurer l’égalité des chances et la crédibilité des examens professionnels en tenant compte du critère de mérite. Le ministère de l’Éducation nationale avait consacré la centralisation des examens professionnels au niveau de l’Office national des examens et concours (ONEC).
Ania Nait Chalal

Pour présider le conseil national des programmes
Benghabrit aujourd’hui au lycée des mathématiques à Kouba
La ministre de l’Éducation nationale, Nouria Benghabrit, présidera aujourd’hui la cérémonie d’ouverture de la session du conseil national des programmes qui aura lieu au lycée des mathématiques de Kouba à Alger. La cérémonie se déroulera en présence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, et le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa.
Ania NCH