15.9 C
Alger
2 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
RÉGIONS

Célébration de la Journée mondiale du «vivre ensemble en paix» : Attribution de 100 logements sociaux locatifs à Tiberkanine (Aïn Defla)

L’attribution de 100 logements sociaux locatifs au quartier Dekkiche de Tiberkanine (45 km au sud-ouest de Aïn Defla), dénommé désormais « Cité de la paix » a marqué mercredi la célébration de la Journée mondiale du « Vivre ensemble en paix » dans la wilaya.

Une cérémonie a été organisée à cette occasion en présence des autorités civiles et militaires de la wilaya à leur tête le wali, Azziz Benyoucef. Auparavant, la même opportunité, célébrée désormais le 16 mai de chaque année en consécration de la résolution onusienne du 8 décembre 2017, a donné lieu, au chef-lieu de wilaya, à l’attribution du nom de « jardin de la paix » au jardin public, faisant face à la cité du 5-Juillet avec à l’occasion une plantation symbolique d’oliviers. Les festivités se rapportant à la célébration de la Journée mondiale du « vivre ensemble en paix » à l’échelle de la wilaya ont été abritées par la Maison de la culture Emir Abdelkader de Aïn Defla. Au cours d’une communication, présentée à l’occasion, Djamel Traka, de la Faculté des sciences politiques de l’université Djillali Bounaâma, a mis l’accent sur le fait que le recours à la démarche visant l’instauration de la paix et de la coexistence n’est pas étrangère à l’Algérie, car trouvant ses racines dans la longue et riche histoire du pays. Il a, dans ce cadre, précisé qu’à la faveur de sa culture et de sa vison éclairée, l’Emir Abdelkader est, en son temps, intervenu en faveur des chrétiens du Proche-Orient, un acte qui, a-t-il souligné, a fait de lui « un acteur de la paix religieuse ». « D’aucuns s’étonnent de voir l’Emir Abdel Kader resté célèbre pour ses combats contre les troupes françaises présenté comme une figure de paix pour avoir sauvé des milliers de chrétiens, – cette action lui a valu de recevoir la médaille de l’ordre de Pie IX- , mais ce geste est révélateur de son humanisme et de son désir ardent d’asseoir les bases de la paix où qu’il soit », a-t-il martelé. Etablissant un parallèle avec la réconciliation nationale, lancée par le Président de la République, M. Traka a souligné que cette démarche a permis le recouvrement de la sécurité à travers l’ensemble du territoire national, relevant que cette démarche (la réconciliation nationale) a été prônée par nombre de pays en tant que solutions pacifiques au règlement des conflits internes les secouant.
Un reportage sur les discours du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, visant à asseoir la charte de la paix et de la réconciliation nationale, ainsi qu’un chant sur la paix présenté par un groupe d’élèves du lycée Ghalmi Abdelkader de Aïn Defla étaient également au programme de cette célébration.
Mardi, soit la veille de la célébration de cette Journée, une marche ayant mobilisé quelque 1500 sportifs et jeunes affiliés notamment aux associations sportives a été organisée dans les artères du chef-lieu de wilaya en vue de plaider pour la culture de la paix et de la coexistence.

Related posts

Médéa : le foncier pose problème à Bir Ben-Abed

courrier

Protection civile à Tizi-Ouzou : «La carte opérationnelle élaborée en fonction des données du terrain»

courrier

Journée mondiale des donneurs de sang : les citoyens appelés à la rescousse à Chlef

courrier

Tizi-Ouzou : Plus de 3 200 têtes de bétail remises aux éleveurs victimes des incendies

courrier

Algérie Poste : Sept bureaux de poste prochainement aménagés à El-Bayadh

courrier

Reproduction artificielle de poissons : 70 agriculteurs ont bénéficié d’une formation pratique à In Salah

courrier