Santé

Béchar : Des équipements modernes pour les hôpitaux de Béni-Ounif et Kerzaz

Des équipements médicaux modernes, acquis pour un montant de 300 millions DA, viennent d’être mis en place au niveau des hôpitaux des communes de Béni-Ounif et de Kerzaz (wilaya de Béchar), a-t-on appris lundi auprès de la direction locale de la Santé et de la Population (DSP).

Ces équipements médicaux vont contribuer à l’amélioration de la prise en charge des malades et permettre aux praticiens de la santé publique de disposer de moyens et matériels médicaux adaptés à leurs besoins pour les diagnostics et soins, a indiqué le DSP par intérim, Moulay Abderrahmane. Ces équipements médicaux (radiologie, échographie, appareils de diagnostic, d’analyses médicales et autres), destinés à ces nouveaux hôpitaux de 60 lits chacun et devant ouvrir prochainement, doivent permettre de désengorger les établissements publics hospitaliers «Tourabi Boudjemâa» de Béchar et «Mohamed Yakoub» de Béni-Abbès, qui prennent en charge actuellement les malades respectivement de la daira de Béni-Ounif et de Kerzaz, a-t-il précisé. L’hôpital 60 lits de Béni-Ounif (100 km au nord de Béchar), dont la réalisation s’inscrit au titre de la couverture médicale des zones frontalières du sud ouest du pays, permettra, dès sa prochaine mise en service, une meilleure prise en charge des patients, notamment ceux des zones nomades et éparses ainsi que ceux de la zone d’ombre d’El Guetrani, a ajouté M.Moulay. Idem pour l’hôpital 60 lits de Kerzaz (350 km au sud de Béchar) dont le service des urgences médicochirurgicales a été ouvert à la population en début de cette année 2021, en attendant l’ouverture de l’ensemble de ses autres services médicaux aux patients de cette agglomération et des localités limitrophes, a-t-il poursuivi. Auparavant, deux (2) scanners (tomodensitométrie) ont été acquis au profit des hôpitaux de Béchar et Béni-Abbès dans le but de renforcer leurs services de radiologie, selon le même responsable. Le secteur de la santé a procédé aussi à la réintégration dans des postes d’emploi permanents de 479 agents à travers la wilaya, qui exerçaient au sein du secteur avec des contrats relevant des différents dispositifs et programmes de l’Emploi, permettant ainsi de renforcer les services médicaux et communs de plusieurs structures sanitaires de la wilaya, a fait savoir M. Moulay.