Batna : 2 700 comprimés psychotropes, des armes et des munitions

Les services de la Police judiciaire de Batna ont saisi 2 730 comprimés psychotropes, 160 000 dinars issus du trafic de drogue, 13 plaques de kif traité estimées à 1,234 kg, cinq fusils, une arme à poing de fabrication artisanale, 320 grammes de poudre à canon (baroud) et 26 cartouches (calibre 16 mm) dans le cadre d’interventions distinctes, a-t-on indiqué mardi à la sûreté de wilaya.
Menées la semaine écoulée, ces «opérations d’envergure» ont permis également de saisir 237900 pétards de différentes sortes et calibres de fabrication étrangère et 806 unités de boissons alcoolisées, a ajouté la même source. Dans le cadre de ces opérations, les services de la Police judiciaire ont arrêté deux charlatans.
La première personne est une femme activant dans le quartier «douar El Diss» dans la ville de Batna, qui escroquait ses clients en leur faisant croire qu’elle pouvait les guérir en les désenvoûtant et en les débarrassant du mauvais œil. La seconde arrestation concerne un homme, arrêté également pour charlatanisme dans la commune de Oued El Ma, qui accueillait des citoyens de la même rég ion et d’autres wilayas dans un gourbi près de son habitation, en compagnie de trois femmes, a-t-on relevé.
Des talismans, des ouvrages consacrés à la sorcellerie, des photographies appartenant à des citoyens, deux épées avec leurs étuis, un poignard et une pièce de monnaie archéologique ont été découverts par les services compétents dans le gourbi, a-t-on noté. Au total, 28 individus sont impliqués dans ces affaires, a indiqué la même source, relevant que les mis en cause seront présentés devant le parquet territorialement compétent une fois les procédures et les enquêtes achevées.