Air Algerie

Air Algérie reprend ses vols vers Rome, Italie

La Compagnie aérienne nationale Air Algérie a annoncé hier l’ouverture de la vente de billets sur la ligne Alger-Rome-Alger, dans le cadre de l’ouverture partielle des frontières et la reprise des vols internationaux. Cette nouvelle liaison est prévue tous les samedis à partir du 1é juin prochain, a précisé la compagnie nationale dans une publication sur ses comptes officiels sur les réseaux sociaux. A rappeler que la reprise des vols d’Air Algérie s’est effectuée à partir du 1 juin en cours .Les vols déjà assurés sont : Constantine-Tunis-Constantine tous les vendredis, Alger-Istanbul-Alger (tous les dimanches), Alger-Paris (ORLY)-Alger (tous les mardis et jeudis), Alger-Marseille-Oran (tous les samedis) et Alger-Barcelone-Alger (tous les mercredis) ainsi que Alger-Frankfurt-Alger (tous les mercredis).

Un projet de loi pour la protection de la dignité, de la sécurité et de la liberté des médecins chinois
Un nouveau projet de loi propose de renforcer la protection des médecins praticiens en Chine, rapporte mardi, l’agence de presse, Chine Nouvelle. Il a été présenté à l’occasion de la session en cours du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale, l’organe législatif suprême du pays, en deuxième lecture. Le projet de loi sur les médecins, stipule que « la dignité et la sécurité » des médecins sont inaliénables, et interdit à quelque organisation ou individu que ce soit de s’ingérer dans leur travail et leur vie. Les atteintes à la dignité, à la sécurité et à la liberté personnelle des médecins par l’insulte, la diffamation, la menace ou l’agression sont interdites, d’après cette loi, selon la même source. Ce projet de loi, définit également des mesures de promotion et de formation afin d’encourager davantage de médecins praticiens de haute qualité à travailler.

Salima Souakri s’est accordée avec son homologue hongroise sur des matchs de foot amicaux entre les équipes des deux pays
À l’occasion du championnat du monde de Judo qui se déroule actuellement à Budapest (Hongrie) La secrétaire d’état chargée des sports d’élites, Mme Salima Souakri, a rencontré lundi, la Ministre des sports du pays hôte, Mme Tunde SZABO, une séance à laquelle a pris part l’ambassadeur d’Algérie en Hongrie et Slovénie Ali Mokrani. Lors de cette rencontre les présents ont abordé plusieurs sujets dans le cadre du programme de coopération entre les deux pays, et plus particulièrement, dans le domaine sportif dont le volet concernant les sports d’élites. À ce titre, Mme. Salima Souakri, a mis en avant l’expérience algérienne dans l’organisation des évènements sportifs de grande envergure qui sera mis au service notamment lors des jeux méditerranéens de 2022 qu’abritera la capitale de l’ouest du pays, Oran. Notons enfin, qu’au terme de cette rencontre soldée par une invitation officielle à se rendre en Algérie, à l’adresse de la ministre hongroise, les deux parties se sont mis d’accord pour programmer d’éventuels matchs amicaux de Football entre les deux sélections nationales « masculine et féminine » toutes catégories confondues. Pour rappel, un peu plus tôt dans la journée, la secrétaire d’état chargée des sports d’élites, Mme Salima Souakri, avait saisi sa présence à Budapest, pour rendre visite en compagnie de l’ambassadeur, Ali MOKRANI, à la sélection nationale de lutte et ce, afin de constater les conditions de sa préparation au prochain rendez-vous Olympique de Tokyo.

Blida : coupure d’eau préventive à Boufarik en raison de suspicions sur sa qualité
L’unité de Blida de l’Algérienne des eaux (ADE) a procédé, lundi, à une coupure d’eau «préventive» à la cité Boudjar de la commune de Boufarik (Nord), en raison de suspicions pesant sur sa qualité, a indiqué cette entreprise dans un communiqué. Pour préserver la santé publique, garantir la qualité de l’eau et éviter tout risque de contamination de l’eau potable, l’ADE de Blida a procédé à une coupure d’eau préventive à la cité Boudjar, aux fins de confirmer la potabilité des eaux consommées, a-t-on ajouté de même source. Toutes les mesures nécessaires ont été prises par les services techniques du centre de Boufarik, en coordination avec ceux de l’Office national d’assainissement et de la commune de Boufarik, a, par ailleurs, précisé la même source, signalant la mise à disposition de citernes d’eau pour assurer l’alimentation des citoyens en cette denrée vitale et éviter toute atteinte à la santé publique. La même entreprise a signalé la poursuite en cours des travaux de réparation de la panne ayant touchée, hier dimanche, la conduite de pompage (500 mm) de la station de Chiffa alimentant les quartiers du centre ville de Blida, avec la mobilisation de camions citernes mobiles au profit des quartiers touchés, selon les priorités. L’ADE de Blida a rassuré les citoyens quant au retour de la situation à la normale, dès la fin de ces travaux.

Une infirmière impliquée dans un trafic de certificats de vaccination contre Covid-19 à Paris
La direction du centre de vaccination de l’Hôpital Sainte-Anne à Paris soupçonne une infirmière d’être impliquée dans un trafic de certificats. Selon des témoins, des individus qui venaient directement vers elle repartaient avec des QR codes de vaccination sans recevoir d’injections. Alors que la vente de faux certificats de vaccination prend de l’ampleur à travers le monde, un autre moyen frauduleux de se procurer des QR codes à Paris directement en centre de vaccination via des simulations d’injections a été révélé. Une infirmière du centre de vaccination parisien de l’Hôpital Sainte-Anne est soupçonnée par sa direction d’avoir remis des certificats de vaccination à des personnes qui n’ont pas reçu d’injections, ont rapporté, hier, des médias français. Selon le personnel de l’établissement de santé, la soignante vacataire avait «inscrit ces personnes à des rendez-vous» et «simulé, avec la complicité des intéressés, l’administration du vaccin». Afin de recevoir des patients qui venaient directement vers elle, l’infirmière demandait à sa collègue, qui occupait le même box, de sortir. Elle recevait ainsi une dizaine de personnes par jour, témoigne un membre du personnel, cité par la radio: «En fait, elle ne vaccinait pas les gens, mais elle se faisait payer pour qu’ils repartent avec un QR code frauduleux, a priori pour pouvoir partir à l’étranger». Après que deux chefs de service ont été informés par ses subordonnés d’une «situation bizarre», un médecin est intervenu pour contrôler. «Normalement, on désinfecte la peau des personnes à vacciner avec un produit orange. Le médecin a voulu vérifier si les personnes avaient bien été vaccinées et il n’y avait aucune trace de désinfectant: ni colorant ni pansement» a indiqué le soignant aux médias. Le marché des faux certificats de vaccination a explosé dans le monde avec la réouverture des frontières, rapporte la société de cybersécurité Check Point. D’octobre 2020 à mai 2021, une croissance de 500% du réseau des vendeurs de documents falsifiés a été signalée. Les États-Unis, l’Angleterre et l’Allemagne sont les pays qui recensent le plus de demandes. D’autres documents liés au Covid-19 font également l’objet de fraudes. En France et au Royaume-Uni, plusieurs suspects vendant de faux certificats de tests négatifs au Covid-19 dans des aéroports ont été arrêtés début 2021. Peu avant, sept personnes qui vendaient de faux certificats à des voyageurs à Roissy–Charles-de-Gaulle avaient aussi été interpellées.

Des milliers de policiers britanniques pour sécuriser le Sommet du G7
Des milliers de policiers ont été mobilisés cette semaine sur le territoire britannique pour surveiller le déroulement des nombreuses manifestations prévues en amont du sommet du G7 qui se déroulera de vendredi à dimanche prochains en Cornouailles. Premières retrouvailles physiques entre dirigeants du monde industrialisé depuis le début de la pandémie, ce sommet sera aussi l’occasion pour les mouvances contestataires de faire entendre leurs voix réduites au silence par les longs mois de confinement et par les mesures de lutte contre le coronavirus. Toutes les voies d’accès à Carbis Bay, la petite station balnéaire qui accueillera le sommet, ont été bouclées et 5.000 policiers ont été déployés pour atteindre un total de 6.500 personnes, agents des forces de l’ordre et volontaires, ont détaillé les polices du Devon et de Cornouailles. « Tout ce que nous ferons sera proportionné et sera légitime », a promis le chef de police adjoint Glen Mayhew à qui incombe la tâche de sécuriser le sommet. « Nous savons que les médias du monde entier auront les yeux braqués sur nous au cours des sept prochains jours. »