Abdelkader Messahel en Syrie : «les relations de l’Algérie avec les états-Unis et l’Arabie saoudite exceptionnelles»

Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des états arabes, Abdelkader Messahel, a indiqué lundi que les relations de l’Algérie avec les états-Unis et l’Arabie saoudite sont «exceptionnelles», précisant que ces deux pays sont des «partenaires de l’Algérie».
Messahel répondait à une question lors d’une conférence de presse animée avec le ministre syrien de l’Economie et du Commerce extérieur, Hammam El-Jazairi.Il a réaffirmé la position de l’Algérie contre l’ingérence dans les affaires internes des autres pays et contre l’ingérences de tiers dans ses affaires intérieures, soulignant que «l’Algérie est un Etat fort par ses institutions et juste, qui écoute les préoccupations des citoyens». M. Messahel a également réaffirmé la solidarité de l’Algérie avec la Syrie dans sa guerre contre le terrorisme et son soutien à une solution politique de la crise syrienne.

Grand intérêt en Syrie pour l’expérience algérienne de réconciliation nationale
Le ministre syrien de l’Economie et du Commerce extérieur, Hammam El-Jazairi, a, pour sa part, affirmé que l’expérience algérienne en matière de réconciliation «est très riche». M. Hammam a mis l’accent sur la «communication médiatique, une question cruciale qui assure la manière dont nous pouvons faire part au monde de la situation que vit la Syrie». «Depuis le déclenchement de la crise en Syrie il y a cinq ans, le pays a été mis à feu et à sang», a ajouté le ministre syrien appelant la communauté internationale à «être du côté de la vie et de l’espoir par des actions de réconciliation». L’»Algérie qui jouit d’une expérience importante en matière de réconciliation nationale, nous a présenté des documents que nous examinons avec beaucoup d’intérêt», a-t-il enchaîné précisant: «nous sommes convaincus que nous allons tirer profit de l’expérience algérienne en renforçant ces contacts».
Il a qualifié d’»importante» la visite effectuée par M. Messahel et de la délégation technique qui l’accompagne tant sur le plan historique que celui du contenu, affirmant que les entretiens entre les deux côtés se sont focalisés sur les politiques gouvernementales «cohérentes» entre la Syrie et l’Algérie. Cette visite a permis de «réaffirmer le soutien de l’Algérie à la libre décision politique syrienne», a-t-il dit. Les entretiens ont également été «clairs et pragmatiques», l’invité de la Syrie, M. Messahel ayant été «franc et précis à propos de ce qui pourrait être entrepris».
M. Messahel se trouve à Damas dans le cadre d’une visite en Syrie où il a coprésidé avec le ministre syrien de l’économie les travaux de la 2ème réunion du Comité de suivi algéro-syrien dont le procès-verbal a été signé lundi.