21.9 C
Alger
29 septembre 2023
lecourrier-dalgerie.com
L'EXPRESS

269 pièces de monnaie ancienne récupérées, deux individus arrêtés à Skikda

Les éléments de la sûreté de wilaya de Skikda ont mis un terme, cette semaine, à l’activité de deux individus versés dans la contrebande et le recèle de pièces archéologiques, et récupéré 269 pièces de monnaies ancienne, indique, lundi, un communiqué des mêmes services. Exécutée par la brigade économique et financière relevant du service de la Police judiciaire, l’opération fait suite à l’exploitation d’informations faisant état d' »un individu sur le point de vendre des pièces archéologiques de tailles et de formes différentes, d’une grande valeur historique ». Les investigations menées par les enquêteurs du Service, sous le contrôle du parquet compétent, ont permis d' »identifier le principal mis en cause (53 ans) et de l’arrêter en flagrant délit à El Harrouch (Skikda), et de récupérer (11) pièces historiques qui était en sa possession », précise la même source. L’enquête avec le suspect a permis de « localiser l’endroit où il cachait d’autres pièces, figures et statues, au niveau de la cave de son immeuble de résidence à El-Harrouch (Skikda). Le reste des pièces ont été retrouvées après l’opération de fouille ». Les investigations techniques ont permis d' »identifier son partenaire (33ans), originaire de la wilaya de Mila, arrêté par la suite ». L’affaire s’est soldée par la saisie et la récupération de 269 pièces de monnaie ancienne d’une grande valeur, 20 pièces en pierre et en métal, des figures et des statues de tailles et de formes différentes, ainsi qu’un flacon de 250 ml de mercure. Le suspect a été présenté devant le procureur de la République près le tribunal d’El-Harrouch (Skikda), le 1er juin 2023 pour « mise en vente de propriétés intellectuelles classées, possession et dissimulation de produits sensibles et interdits ».

Trois morts dans l’incendie d’un appartement à Ouled Fayet (Alger)
Trois personnes ont trouvé la mort dans un incendie qui s’est déclaré, lundi matin, dans un appartement sis dans la commune de Ouled Fayet (Ouest d’Alger), indique un communiqué des services de la Protection civile. « Les éléments de la Protection civile sont intervenus vers 04h08 pour l’extinction d’un incendie qui s’est déclaré dans un appartement au 9e étage d’un immeuble sis au quartier 1500 logements AADL dans la commune de Ouled Fayet, Daïra de Cheraga (W. d’Alger) », précise le communiqué. Les éléments de la Protection civile ont réussi « à éteindre le feu et à empêcher sa propagation », ajoute la même source, relevant que 3 ambulances, 6 camions anti-incendie et un camion échelle mécanique avaient été mobilisés lors de cette intervention.

Médéa : un enfant de 13 ans mort noyé à El-Haoudhine
Le corps sans vie d’un enfant de 13 ans a été repêché, dimanche, par les plongeurs de la Protection civile d’un plan d’eau situé dans une zone forestière de la commune d’El-Haoudhine, nord-est de Médéa, a-t-on appris auprès de la Protection civile.
La victime s’est noyée dans un bassin d’eau localisé au lieu-dit « Ouled-Rabah » relevant de la commune d’El-Haoudhine, a indiqué la même source qui n’a pas précisé les circonstances de cette noyade. Une autre personne, un enfant âgé de 8 ans, qui était en compagnie de la victime au moment du drame, a été retirée saine et sauve par les sauveteurs dépêchés sur les lieux, a-t-on indiqué. Cette dernière, qui souffrait de difficulté respiratoires, a été réanimée sur place et évacuée vers la polyclinique de la commune pour recevoir les soins nécessaires, a ajouté la protection civile.

Saisie de plus de 10 000 comprimés psychotropes à M’sila
Les éléments de la brigade de la Gendarmerie d’Ouled Sidi Brahim en coordination avec la brigade polyvalente des Douanes de M’sila ont saisi 10 342 comprimés psychotropes à Ouled Sidi Brahim, apprend-on lundi auprès de ce corps constitué. Selon le chef de la brigade de la Gendarmerie nationale de la commune d’Ouled Sidi Brahim, l’adjudant Tahar Nouar, l’opération a été effectuée au cours de la semaine écoulée au niveau du barrage fixe de la Gendarmerie à l’intersection des RN 45 et 8 donnant lieu à l’arrestation d’un dealer et la saisie de 10 342 comprimés psychotropes. La quantité de psychotropes était soigneusement dissimulée à l’intérieur du réservoir de la voiture qui a fait l’objet d’une fouille minutieuse avec le concours des éléments de la brigade polyvalente des Douanes de M’sila, selon la même source. L’opération intervient dans le cadre de la mise en œuvre du plan du groupement de wilaya de la Gendarmerie de lutte contre le trafic de psychotropes, le crime organisé et la contrebande des produits pharmaceutiques à effet psychotrope, a indiqué la même source. Le suspect a été présenté devant le parquet territorialement compétent, a conclu la même source.

Sept morts et 150 blessés sur les routes ces dernières 24 heures
Sept (7) personnes ont trouvé la mort et 150 autres ont été blessées dans 114 accidents de la circulation survenus ces dernières 24 heures dans plusieurs wilayas du pays, indique lundi un bilan de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya de Relizane avec trois (3) morts et trois (3) blessés, suite à une collision entre un véhicule léger et deux camions sur le chemin de wilaya numéro 7 dans la daïra de Djediouia, précise la même source.

Un comprimé réduit de moitié le risque de décès d’un type de cancer du poumon
Un comprimé a démontré réduire de moitié le risque de décès d’un certain type de cancer de poumon, lorsque pris quotidiennement après une opération chirurgicale pour enlever la tumeur, selon les résultats « impressionnants » d’un essai clinique présentés dimanche. Ils ont été dévoilés à Chicago lors de la plus grande conférence annuelle de spécialistes du cancer, organisée par la société américaine d’oncologie clinique (ASCO). Le cancer du poumon est le cancer qui cause le plus de décès, avec environ 1,8 million de morts déplorés chaque année dans le monde. Ce traitement développé par le groupe pharmaceutique AstraZeneca, l’osimertinib (commercialisé sous le nom de Tagrisso), vise un type particulier de cancer du poumon. Il concerne les patients atteints d’un cancer dit « non à petites cellules » (la forme la plus commune), et présentant un type particulier de mutations. Ces mutations (sur ce qui est appelé le récepteur du facteur de croissance épidermique, ou récepteur de l’EGF) concernent 10% à 25% des patients atteints d’un cancer du poumon aux États-Unis et en Europe, et 30% à 40% en Asie. L’essai clinique comprenait quelque 680 participants à un stade précoce de la maladie (stades 1b à 3a), dans plus d’une vingtaine de pays.

Des dizaines d’écolières empoisonnées en Afghanistan
Des dizaines d’élèves d’une école primaire pour filles ont été empoisonnées dimanche dans le district de Sancharak, dans la province afghane de Sar-é Pol (nord), a annoncé lundi le directeur provincial de l’Information et de la Culture, le mufti Amir Saripuli. « Au total, 77 élèves, sept enseignants, cinq parents et un employé de l’école pour filles de Faizabad dans la zone de Kabod Ab du district de Sancharak ont été empoisonnés, mais l’état des personnes touchées reste stable », a indiqué M. Saripulit sans fournir davantage de détails. Le responsable a ajouté qu’une enquête avait été ouverte sur l’incident. Par ailleurs, Mahnaz, la mère d’une élève empoisonnée, a condamné l’incident et a demandé à l’administration provinciale d’identifier et de traduire en justice les auteurs du crime.

Related posts

ANP : 13 éléments de soutien au terrorisme arrêtés

courrier

Google célèbre le 60ème anniversaire de l’indépendance de l’Algérie

courrier

Alliance Assurances ajoute «le confort du samedi» à sa clientèle

courrier

Repêchage du corps d’un jeune mort noyé dans une plage rocheuse à Annaba

courrier

Démantèlement d’un réseau de trafic de drogues dures à Mostaganem

courrier

Le coup de gueule de Taoufik Makhloufi

courrier