12.9 C
Alger
3 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

16 morts et 72 blessés dans 9 accidents en 48 heures

Seize personnes ont trouvé la mort et soixante-douze autres ont été blessées, dans neuf accidents de la circulation, enregistrés, depuis dimanche, au niveau national. C’est le bilan avancé, hier matin, par les services de la Protection civile, qui rappelle à la vigilance des Algériens quant à la sécurité routière, notamment durant ce week -end marqué par des intempéries, la célébration des deux fêtes du Nouvel An et le Mawlid Ennabawi. En effet, la Protection civile souligne que le bilan le plus lourd a été enregistré à Biskra, avec cinq morts et 46 blessés dans deux accidents. L’accident le plus important a fait, hier au niveau de la commune d’Oumbache, trois morts et 43 blessés, suite au renversement d’un bus de transport de voyageurs sur la route nationale RN.03. Et puis viendront les wilayas de Boumerdès (commune de larbaâtache) et Mostaganem (commune Ain Nouissi), où ont été enregistrés, dimanche, des accidents ayant coûté la vie respectivement à quatre et trois personnes. Hormis le renversement du bus à Biskra, l’on signale que la plupart des victimes sont des membres des mêmes familles, vraisemblablement en déplacement pour des visites familiales, à l’occasion des fêtes du Nouvel An et du Mawlid Ennabawi, dans le contexte des vacances d’hiver. D’autres accidents se sont produits sous l’effet des intempéries, dans des tronçons routiers difficiles à aborder, et même à forte circulation. C’est la cause signalée, par exemple, dans l’accident survenu dimanche, dans la commune de Larbaâtache (Boumerdès), où le véhicule touristique a dérapé sur un tronçon glissant. Soulignons que pour le compte de l’année 2014, le nombre d’accidents et victimes ont sensiblement diminué par rapport à l’année passée. En effet, la Protection civile a profité de l’occasion des festivités des deux fêtes du Nouvel An et le Mawlid Nabawi, pour sensibiliser encore une fois les Algériens contre les accidents de la circulation, notamment avec les vagues d’intempéries qui traversent actuellement le pays. Des messages de sensibilisation sont aussi adressés aux jeunes sur les dangers de la conduite en état d’ivresse, défiler en sortant des voitures, l’utilisation non surveillée des bougies et les produits pyrotechniques. Disponibles sur nos marchés malgré leur interdiction, les produits pyrotechniques sont à l’origine de plusieurs accidents graves chaque année, coûtant même les yeux aux enfants. Les bougies peuvent, eux aussi, être la cause du déclanchement des incendies. C’est pour cela que la Protection civile avertit contre la manipulation des bougies et cierges qui ne doivent pas être laissés allumés sans surveillance. Elles doivent être placées sur des supports stables et non inflammables et surveillées par des adultes, avertit la Protection civile dans un communiqué.

Train contre voiture à Birtouta : une personne tuée
Même les lignes ferroviaires n’ont pas été épargnées par les accidents. Hier, une personne a été tuée et une autre blessée au passage à niveau gardé de la gare de Birtouta (sud-ouest d’Alger), par le train qui a percuté de plein fouet leur véhicule. Selon le directeur général de la SNTF, Yacine Bendjaballah, L’accident s’est produit lorsqu’ un véhicule ayant forcé la barrière de sécurité, n’a pas pu se dégager, avant d’être rattrapé par le train, qui roulait à grande vitesse au moment du passage. La même personne explique par ailleurs, que le rapide Chlef-Alger n’a pas d’arrêt à Birtouta, et, donc, il devait passer sans s’arrêter au niveau de cette gare. Yacine Bendjaballah regrette le fait que le système de gestion de la circulation routière «passage à niveau» soit encore gardé, au moment où la modernisation du transport ferroviaire exige de rouler a grande vitesse pour assurer la ponctualité. Insistant sur la nécessité de supprimer des passages à niveau en les remplaçant par la construction de tunnels, trémies ou des ponts.
Salim Nasri

Related posts

Saâdani accuse l’opposition d’en être la cause : la révision de la Constitution renvoyée aux calendes grecques

courrier

LE PRÉSIDENT TEBBOUNE ACCUEILLI, AU PALAIS PRINCIER À DOHA, PAR L’ÉMIR TAMIM BEN HAMAD AL THANI : Entretiens à cœur ouvert

courrier

POUR CONTRÔLER LES PRIX : Le ministère du Commerce surveille et enquête

courrier

Education : une grève de trois jours renouvelable à partir du 9 mars

courrier

Finale de la Coupe de la Confédération : Défaite de la JSK

courrier

Comment l’Algérie rate une occasion de renflouer les caisses par une bonne récolte de ses olives : L’huile, un «manque à gagner algérien» de 2 milliards USD

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.