14.9 C
Alger
26 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
RÉGIONS

Tizi Ouzou : Un rendement moyen « acceptable » de 13 litres d’huile par quintal d’olive

Un rendement moyen « acceptable » de 13 litres d’huile par quintal d’olive triturées a été enregistré dans la wilaya de Tizi-Ouzou depuis le début de la campagne oléicole, en dépit d’aléas climatiques défavorables, a indiqué lundi une responsable à la direction locale des services agricoles (DSA).
« Malgré des conditions climatiques défavorables, notamment l’absence de pluies au moment opportun ayant entraîné le dessèchement de l’olive pendant la période de production d’huile par le fruit, le rendement moyen de cette saison reste acceptable », a estimé, dans une déclaration à l’APS, la chargée de la filière oléicole et de l’arboriculture fruitière à la DSA, Khelidja Chibani. Elle a observé que les rendements oscillent entre 5 litres et 17 litres d’huile le quintal d’olive, ajoutant que les rendements les plus élevés de la saison qui est toujours en cours, ont été réalisés particulièrement dans les communes du littoral à l’exemple de Makouda et de Tigzirt. Durant la saison oléicole 2022/2023, le rendement moyen était de 19 litres d’huile par quintal. Le volume d’huile d’olive produit était de plus 5 millions de litres et la quantité de fruits récoltés avoisinait les 264.000 qx, rappelle-t-on. Concernant le déroulement de la campagne, Mme Chibani a fait savoir que la récolte des olives, qui a débuté tardivement cette saison en raison des aléas climatiques, est à 57% de taux d’avancement, selon une situation arrêtée au 31 janvier écoulé. Cela représente une superficie de 17.139 ha d’oliviers récoltés sur une superficie productive de 29.938 ha pour toute la wilaya, a-t-elle dit.
La quantité d’olives récoltée est de 300.836 qx dont 179.036 qx ont déjà été triturés, ce qui a permis de produire plus de 2,385 millions de litres d’huile, selon la même responsable qui a noté que le rendement en olive est de 17 qx/ha. Cette année, la DSA table sur une production prévisionnelle de 6,669 millions de litres d’huile, un volume calculé sur la base d’un rendement prévisionnel moyen de 14 litres par quintal, avait indiqué le DSA, Djamel Sersoub, au lancement de la campagne oléicole en novembre dernier à partir de la commune de Ain Zaouia. Concernant le réchauffement climatique et la façon de réduire ses effets négatifs sur la production, Mme Chibani a insisté sur l’importance de l’entretien des oliveraies par, entre autres, le travail du sol, la taille de régénération et de fructification, la couverture du sol par des matériaux naturels (paille, copeaux de bois) et l’irrigation et la confection de cuvettes autour des oliviers, très recommandées dans les vergers en pente, pour que l’arbre puisse profiter de l’eau de pluie.

Related posts

Habitat à Médéa : Des aides rurales supplémentaires

courrier

Non-voyants à Chlef : ces damnés de la terre !

courrier

Culture des légumes secs à Mila : Plus de 5 500 hectares réservés

courrier

Salon national du miel d’Annaba : Labéliser le produit pour l’exporter

courrier

Constantine : Distribution de 1 100 logements AADL et LPL

courrier

Coronavirus : Les réseaux sociaux pour sensibiliser les citoyens à Sétif

courrier