Harraga

Skikda : démantèlement d’un réseau criminel spécialisé dans l’organisation de harga

Les unités du groupement territorial de la Gendarmerie nationale (GN) de la wilaya de Skikda ont démantelé un réseau criminel, composé de six (6) personnes, spécialisé dans l’organisation de traversées clandestines par mer, en plus de la saisie d’une embarcation, a-t-on appris, hier, auprès de ce corps de sécurité. Dans une déclaration à l’APS, le chargé de l’information du groupement territorial de la Gendarmerie nationale, le commandant Kouider Souleh, a précisé que l’affaire remonte au 3 janvier dernier, lorsqu’un bateau de plaisance a été retrouvé au lieudit Ras Fraou, à proximité de la plage d’El Ksar dans la commune de Kerkera (Ouest de Skikda), suspecté d’avoir servi à une opération d’immigration clandestine. Un déplacement rapide sur les lieux et la réalisation d’un ratissage sur la bande côtière de Kerkera et Collo ont permis la découverte des corps sans vie de trois (3) personnes noyées, âgées entre 26 et 37 ans, alors que trois (3) autres personnes âgées entre 22 et 32 ans originaires des wilayas de Skikda et de Constantine ont été secourues, a expliqué le commandant Souleh. La poursuite de l’enquête et l’exploitation optimale des informations obtenues ont permis l’identification de six (6) suspects ayant procédé à l’organisation d’une traversée clandestine depuis la plage non surveillée d’El Ksar dans la commune de Kerkera par le biais d’un bateau de plaisance pour un coût de 400. 000 DA par personne, a-t-il affirmé. Le même responsable a fait savoir dans ce même sillage que quatre (4) individus faisant partie de cette bande criminelle ont été arrêtés, tandis que deux (2) autres sont toujours en fuite. Les mis en cause ont été présentés devant les instances judiciaires compétentes pour « organisation de traversées clandestines », et cela après l’élaboration d’un dossier juridique à leur encontre, a-t-on conclu.

Repêchage d’un corps d’une personne non identifiée au large des côtes de Chlef
Les unités du groupement territorial des garde-côtes de Chlef ont repêché le corps d’une personne non identifiée au large des côtes de la commune de Sidi Abderrahmane (70km au nord ouest de Chlef), a indiqué, mardi, un communiqué de la direction de wilaya de la Protection civile. Les éléments de la Protection civile sont intervenus aux environs de 15h00 pour transférer le corps sans vie d’une personne non identifiée, un trentenaire repêché par le groupement territorial des garde-côtes de Sidi Abderrahmane, à 3km du port de pêche, précise le communiqué. Les unités de la Protection civile ont transféré le corps de la victime vers la morgue de l’Etablissement public hospitalier (EPH) « Zighoud Youcef » dans la commune de Ténès, ajoute la même source.

Trois membres d’une même famille décèdent intoxiqués au monoxyde de carbone à Boumerdès
Trois membres d’une même famille sont décédés, hier, par asphyxie au monoxyde de carbone, dans la commune d’Ouled Haddadj, à l’ouest de Boumerdès, a-t-on appris de la direction locale de la Protection civile. « Les services de la Protection civile sont intervenus aux environs de 9h au niveau de la cité Haouche El Makhfi (commune d’Ouled Haddadj), suite au signalement d’un cas d’asphyxie au monoxyde de carbone, émanant d’un chauffage, de trois membres d’une même famille (le père, la mère et leur fille) », a indiqué à l’APS, le chargé de la cellule de communication, le lieutenant Hocine Bouchachia. Les dépouilles des trois victimes, âgées entre 43 et 85 ans, ont été transférées, par les agents de la Protection civile, vers la polyclinique Hamdi Slimane de Boudouaou (Ouest de Boumerdès) et l’hôpital de Rouiba (Alger), a ajouté le même responsable.

Neuf décès et 138 blessés sur les routes en 24 heures
Neuf (9) personnes sont décédées et 138 autres ont été blessées dans des accidents de la route survenus durant ces dernières 24 heures travers plusieurs wilayas du pays, a indiqué hier, un communiqué de la direction générale de la Protection civile (DGPC). Le bilan le plus lourd a été enregistré au niveau de la wilaya de Relizane avec 04 décès, suite à un dérapage d’un camion dans une descente, suivie d’une collision avec 02 véhicules, survenu sur le chemin wilaya N 29, commune de Hamri, daïra de Djidioua, précise la même source. Par ailleurs, les éléments de la Protection civile ont enregistré le décès de 4 personnes par le monoxyde de carbone CO émanant d’appareils de chauffage et chauffe-eau à l’intérieur de leurs domiciles dans les wilayas de Boumèrdes (03) et d’Aïn Témouchent (01). Ils sont intervenus également pour prodiguer des soins de première urgence à 18 personnes incommodées par le monoxyde de carbone CO à travers les wilayas de Sétif, Alger, Naâma et Bouira. En outre, les unités de la PC ont également relevé le décès de 04 personnes et une autre blessée, dans la wilaya d’Oran, suite à une chute d’un ascenseur mécanique dans un immeuble en construction composé de R+11, sis la cité Mirramar commune d’Oran. Concernant les activités de lutte contre la propagation du coronavirus Covid-19, les unités de la Protection civile ont effectué, durant les dernières 24 heures, 39 opérations de sensibilisation à travers le territoire national, portant sur la pandémie du Covid-19, rappelant aux citoyens la nécessité du port de la bavette, le respect du confinement ainsi que les règles de la distanciation physique.

Météo : 2021, une des sept années les plus chaudes jamais enregistrées
2021 reste l’une des sept années les plus chaudes jamais enregistrées, a fait savoir hier l’Organisation météorologique mondiale (OMM), bien que les températures moyennes mondiales aient temporairement baissé sous l’effet des épisodes La Nina de 2020-2022. Le réchauffement de la planète et les autres tendances à long terme du changement climatique devraient se poursuivre en raison des niveaux records de gaz à effet de serre (GES) présents dans l’atmosphère, selon la synthèse de six grands jeux de données internationales (fondés sur les relevés climatologiques mensuels des stations d’observation et des réseaux maritimes mondiaux de navires et de bouées) réalisée par l’OMM. En 2021, la température moyenne sur la planète était supérieure d’environ 1,11 C (0,13 C) à sa valeur préindustrielle (période 1850-1900). Il ressort de tous les jeux de données analysés, selon un communiqué de l’organisme onusien, que pour la septième année consécutive (2015-2021), la température mondiale a dépassé de plus de 1 C, les niveaux préindustriels. Depuis les années 1980, chaque décennie est plus chaude que la précédente. Cette tendance devrait se poursuivre à l’avenir. Les sept années les plus chaudes ont toutes été enregistrées depuis 2015, selon l’OMM, qui fait autorité pour les questions relatives au temps, au climat et à l’eau.

Trois conteneurs de munitions saisis sur un bateau au Sénégal
Les douanes sénégalaises ont annoncé avoir arraisonné un cargo battant pavillon du Guyana avec trois conteneurs remplis de munitions de guerre d’une valeur estimée à 4,5 millions d’euros, dans un communiqué. Le lieutenant-colonel Ibrahima Camara, chef de la subdivision maritime des douanes sénégalaises, indique dans une vidéo que le dispositif de traçage n’a pas permis d’identifier l’itinéraire des conteneurs. La vidéo, fournie par les douanes, montre des palettes extraites des conteneurs et portant des étiquettes « Republica Dominicana ». L’Eolika avait fait halte début décembre à La Spezia (nord de l’Italie) et mi-décembre à Las Palmas (Canaries, Espagne), dit le site spécialisé vesselfinder. Il était en Grèce et en Turquie en octobre et novembre, selon un autre site, vesseltracker. Le navire, décrit par les sites spécialisés comme un cargo de 80 m de long, faisait escale à Dakar pour se ravitailler selon son capitaine et l’agent du bâtiment, a rapporté le lieutenant-colonel Camara.