résine de cannabis

Saisie de 90 kg de résine de cannabis à Maghnia

Les éléments de la troisième sûreté urbaine de Maghnia ont opéré la saisie d’une quantité de résine de cannabis estimée à 90 kg, a-t-on appris dimanche auprès de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya de Tlemcen. Suite à l’exploitation d’informations faisant état de l’existence d’une quantité de drogue chez le dénommé D.M. (33 ans), recherché pour des affaires de trafic de drogue, une perquisition au domicile du trafiquant a permis de découvrir la quantité précitée, a-t-on indiqué.
Le mis en cause a été arrêté et transféré au siège de la sûreté de daïra pour complément d’enquête après avoir avisé le procureur de la République près le tribunal de Maghnia, a-t-on ajouté. Par ailleurs, les éléments de la sûreté de daira de Remchi ont réussi à démanteler un réseau de trafiquants de drogue en procédant à l’arrestation de sept personnes âgées entre 24 et 46 ans, a-t-on relevé.
L’opération s’est également soldée par la saisie d’une quantité de près de 639 grammes de résine de cannabis et d’une somme d’argent estimée à plus de 300 000 DA, en plus de trois véhicules utilisés pour transporter la marchandise prohibée et 9 comprimés psychotropes, selon la même source. Présentées devant la justice, cinq personnes ont été placées sous mandat de dépôt tandis que deux autres ont bénéficié de la liberté provisoire. Pour rappel, les services de la sûreté de daira de Ghazaouet ont saisi, la semaine dernière, une quantité de résine de cannabis estimée à 1,6 kg à la poissonnerie du port de Ghazaouet, qui été dissimulée à l’intérieur d’un camion frigorifique contenant également des caisses de poisson.
Deux personnes ont été arrêtées et une enquête a été ouverte pour déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire.

La DGSN lance une campagne de sensibilisation au profit des jeunes et des écoliers
La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a lancé, en coordination avec l’Association nationale de prévention des accidents de la route, une campagne de sensibilisation au profit des jeunes et des écoliers, sous le thème «vacances sans accidents», a indiqué dimanche un communiqué des services de la DGSN.
Cette campagne vise «la sensibilisation de cette frange de la société aux dangers des routes et la nécessité de respecter le code de la route à travers l’animation de parcs routiers en vue de leurs enseigner les règles et les bases de la sécurité routière, outre la distribution de dépliants sur la sécurité routière, tout en répondant sur toutes les préoccupations axées sur la prévention des risques des accidents routiers», a ajouté le communiqué. L’organisation de cette manifestation, qui durera jusqu’au 4 avril, s’inscrit dans le cadre de «la concrétisation du plan de communication tracé par la DGSN pour l’exercice 2019 en matière de prévention», a conclu le communiqué.

Décès d’une fillette de sept ans dans un accident de la route à Tebessa
Une fillette de 7 ans a trouvé la mort et une femme a été blessée lors d’un accident de la route survenu dimanche dans la commune de Laâouinat (wilaya de Tebessa), a-t-on appris de la cellule de commination de la direction de la Protection civile. Le drame s’est produit sur le tronçon de la RN 88 reliant les communes de Laâouinat et El Ouenza à la suite d’une collision entre un véhicule touristique et un camion semi-remorque causant la mort sur place d’une fillette de 7 ans et  des blessures au bras et à la jambe à une femme de 65 ans, selon la même source. Dépêchés sur place, les éléments de l’unité secondaire de la Protection civile de Laâouinat ont évacué les victimes de cet accident à l’établissement hospitalier public de Lâouinat, a-t-on ajouté. Une enquête a été ouverte par les services de sécurité territorialement compétents pour déterminer les causes exactes de cet accident.

Une tornade emporte un château gonflable, tuant 2 enfants en chine
Une tornade a emporté un château gonflable dans un parc d’attractions du centre de la Chine, tuant deux enfants et en blessant 18 autres, ont rapporté lundi les autorités locales. Sur des images diffusées sur les réseaux sociaux par la télévision publique CGTN, on peut voir l’imposante structure de plastique soulevée par une tempête de poussière puis aller s’écraser plusieurs dizaines de mètres plus loin, alors que des gens prennent la fuite, certains tenant des enfants dans les bras. Le drame s’est produit dimanche dans la ville de Tianmiao, qui dépend de la commune de Shangqiu, dans la province du Henan. Outre les deux enfants décédés, un autre a été grièvement blessé et 17 blessés plus légèrement, d’après la mairie de Shangqiu. Deux adultes ont été légèrement blessés.

La Tour Eiffel fête ses 130 ans
La Tour Eiffel a fêté ses 130 ans le week-end dernier avec une série d’événements, dont une exposition de photos consacrée aux femmes et aux hommes travaillant sur le célèbre monument ainsi qu’un jeu d’aventure intitulé «Le dossier secret de la Tour Eiffel» proposé aux visiteurs jusqu’à la fin de l’année. «Nous sommes heureux et fiers de célébrer les 130 ans de la Tour aux côtés des visiteurs et de tous ceux qui aiment le monument», a commenté Patrick Branco-Ruivo, directeur général de la SETE, société qui exploite la Tour Eiffel. «Nous avons à cœur de proposer des animations qui permettent de (re)découvrir le monument et ses multiples facettes. Point d’orgue de ce week-end de fête, l’adventure game s’inscrit aussi dans notre démarche d’attirer les jeunes Franciliens et Parisiens à la Tour», a-t-il ajouté. Ce jeu d’aventure est organisé sous forme d’un parcours scénarisé, à la fois jeu de piste et théâtre immersif avec des saynètes interprétées tout au long du parcours par des comédiens en costume d’époque. Ils donneront des indices, évoqueront la vie de la Tour en 1889 et animeront la visite du monument, ont indiqué les organisateurs. En parallèle, une exposition de portraits célébrant les femmes et les hommes qui font vivre quotidiennement la Tour est déployée en plein air depuis le 30 mars sur les palissades qui entourent le chantier de l’ascenseur Nord. Cette série de clichés géants, en format 2mx2m, invitera à découvrir la grande diversité des métiers qui, chaque jour, permet les visiteurs venus du monde entier. L’exposition sera à admirer jusqu’à la fin de l’année.

Chiffre du jour : 700

Les forces de l’ordre ukrainiennes ont annoncé dimanche avoir saisi plusieurs centaines de kilogrammes d’héroïne valant plus de 50 millions d’euros, un coup de filet record pour la police de ce pays considéré comme zone de transit des drogues destinées à l’Union européenne. Le chef de la police nationale, Seguiï Kniazev, a annoncé sur Facebook deux raids dans la région de Kiev ayant permis la saisie de 600 kilogrammes d’héroïne d’une valeur totale de 45 millions d’euros. Près d’une demi-tonne a été trouvée dimanche après-midi, s’ajoutant à plus de 100 kg découverts la nuit précédente dans une «voiture de luxe» près de Kiev. Un citoyen moldave, un Turc et deux Macédoniens ont été interpellés. «Je n’ai jamais vu autant d’héroïne saisie par la police ukrainienne», a commenté M. Kniazev. Dans un autre coup de filet, les forces de l’ordre ont trouvé près de 130 kg d’héroïne d’une valeur de 9 millions d’euros dans une maison dans un village de la région de Tanscarpatie, dans l’ouest de l’Ukraine, selon Laryssa Sargan, porte-parole du Parquet ukrainien. L’Ukraine est un pays de transit de l’héroïne venue d’Afghanistan vers les pays de l’Union européenne. «Le trafic est facilité par un réseau étendu de transport international qui connecte l’Ukraine à l’est et à l’ouest, et par la présence de plusieurs ports internationaux qui relient l’Ukraine à la route des Balkans», indique dans une note l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT).