Retards dans la réalisation des projets AADL : Gare aux entreprises défaillantes

Reconnaissant l’existence de retards dans la réalisation de certains projets de logement selon la formule location-vente AADL à travers différentes wilayas du pays, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a donné des instructions fermes aux entreprises chargées de la réalisation des projets afin de respecter les délais impartis.
Lors d’une séance plénière à l’APN, consacrée jeudi aux questions orales, Temmar a fait savoir que son département enregistre bel et bien un retard dans la réalisation de certains projets de type AADL. Un retard qui doit être, selon lui, rattrapé. Pour Abdelwahid Temmar, le secteur s’est assigné comme mission principale de rattraper le retard accusé dans la réalisation des logements AADL, notamment dans la wilaya de Guelma et dans d’autres wilayas, ajoutant que les programmes connaissant un retard sont suivis de près, précisant que des mises en demeure et des instructions fermes ont été adressées aux maîtres-d’œuvre pour qu’ils respectent les délais définis dans les contrats. En cas de non-respect de ces délais, il sera procédé à la résiliation des contrats, a-t-il prévenu. À rappeler, dans ce cadre d’idées, que le ministère avait tenu en décembre 2017 une réunion pour débattre du déroulement des projets de location-vente AADL accusant un retard dans la réalisation durant laquelle plusieurs décisions ont été prises pour l’envoi de mises en demeure et la résiliation des contrats. Le ministre effectuera prochainement une visite de travail à la wilaya de Guelma en compagnie des cadres du secteur en vue de relancer les chantiers à l’arrêt. Cette wilaya a bénéficié d’un programme de 7.800 logements AADL répartis sur quatre (4) sites, alors que le nombre des souscripteurs a atteint 8.661, soit un manque à gagner de 861 logements l’année prochaine une fois l’enquête en cours achevée, a souligné Temmar. Selon le ministre, la réception définitive des différents programmes en cours de réalisation dans la wilaya notamment les programmes de location-vente et le logement public locatif (LPL) se fera au plus tard vers la fin 2019 pour les programmes lancés avant 2018, tandis que la réception de ceux lancés en 2018, se fera en 2020. À une autre question sur l’état d’avancement des programmes de logements dans la wilaya de Bejaïa, le ministre a souligné que le secteur adoptait une nouvelle stratégie pour rattraper le retard accusé et finaliser les différents programmes de logements dans cette wilaya, basée sur la révision du calendrier de chaque projet et un suivi sur le terrain, en coordination avec les autorités locales. Au titre de cette même stratégie, de grands projets relatifs aux logements de type AADL et LPL seront confiés à des sociétés de réalisation connues pour leur sérieux et dotées de moyens nécessaires.
Il sera procédé également au règlement, à l’amiable, par voie de remboursement ou à travers le recours à la justice, des contentieux inhérents à la propriété de terrains sans omettre le remboursement des redevances financières auprès des sociétés de réalisation, ce qui permettra de relancer les projets à l’arrêt. Le ministre a indiqué que ces préoccupations seront minutieusement examinées lors de sa prochaine visite dans la wilaya.
Ania Nait Chalal/APS