illustration pas de

(Pas de) Tehlab

• Avoir deux mains demain, ne saurait remplacer le vaccin contre le coronavirus. Penser au protocole mis en pratique par Louis Pasteur équivaut avant tout, à se faire « vacciner » contre la parlotte. Il est vrai qu’un traitement psychologique, des paroles apaisantes, des mots crédibles, peuvent soigner, guérir plus que le plus efficace des vaccins.
• A ceci près qu’un vaccin n’est pas un médicament à proprement parler. Il ne guérit pas, pas plus que les paroles (en l’air), mais aide à prévenir une quelconque maladie quand il est administré à une personne saine (de corps et d’esprit).
• Donc, formellement parlant, un vaccin ne soigne pas.
• Ma question est donc la suivante…
• Pourquoi traquer un vaccin, le rechercher par tous les moyens, quand on tourne le dos aux malades les vrais ? N’est-ce pas là délaisser l’essentiel pour se focaliser sur l’accessoire, verser dans un populisme destiné à grimer la triste réalité du terrain, lâcher la proie pour son ombre ?
• Wana aâreft…
M. A.

vip303 prada88 asiabet angkasa138 warung138 sikat138 bonus168 fit88 judicuan luck77 slot123 pragmatic77 winslot88 slot99 hoki303 dewa99 garuda99 mantra88 emas138 vegasgg gas138 bimabet megahoki88 dragon77 jakartacash coin303 caspo777 cuan138 jackpot138 megawin77 slot http://vegasgg.patrolicyber.com/