Natation

Natation / Coupe d’Algérie 2019 (1re journée) : Domination de l’USM Alger et du GS Pétroliers

L’USM Alger, chez les messieurs, et le GS pétroliers chez les dames, ont dominé la première journée de la Coupe d’Algérie 2019 de natation, qui a débuté ce vendredi à la piscine Hassan-Khitmane de Hydra (Alger).

Les Usmistes, menés par leur trio international composé d’Anis Djaballah, Moncef Balamane et Ryadh Bouhamidi ont dominé la majorité des épreuves masculines, glanant ainsi suffisamment de points pour s’emparer provisoirement de la tête du classement, tout comme cela a été le cas pour le GSP chez les dames, grâce notamment à sa championne d’Afrique Rania Nefsi. Une bonne entrée en lice donc pour l’USMA et le GSP, qui cependant devront confirmer samedi, lors de la deuxième et dernière journée de compétition, car plusieurs épreuves restent au menu. Le directeur de la formation et du développement au sein de la Fédération algérienne de natation (FAN)Lamine Ben Abderrahmane a qualifié d’»appréciable» le niveau de cette première journée, mettant en exergue le bon chrono de Djawad Seyoud, qui a réalisé 2.3» sur le 200m dos. Quatorze épreuves ont été disputées au cours de cette première journée de compétition, à savoir : 50m nage libre (M/D), 200m Brasse (M/D), 200m Papillon (M/D), 100 nage libre (M/D), 100m Dos (M/D), 400m nage libre (M/D), 800 nage libre (D), 4x100m 4 nages (M/D), 50m Dos (D/M), 50m Papillon (M/D), 200m nage libre (M/D), 200m 4 Nages (D/M), 100m Brasse (D/M) et 4x200m nage libre (M/D). Les épreuves de la Coupe d’Algérie 2019 vont se poursuivre samedi avec le déroulement de la troisième et dernière séance à partir de 17h00. Il s’agit du 1500m nage libre (M), du 50m nage libre sprint (M/D), du 50m Brasse (M/D), du 100m Papillon (M/D), du 400m nage libre (D), du 200m Dos (M/D), du 400m 4 nages (M/D) et du 4 X 100m nage libre (M/D). Au total, 228 nageurs (130 messieurs et 98 dames) prennent part à cette compétition représentant six Ligues de Wilaya : Alger, Oran, Tlemcen, Sétif, Jijel et Boumerdès.