Aadl

LOGEMENTS AADL : Début de l’opération de convocation des souscripteurs

« Dans les jours à venir, nous allons augmenter la cadence de réalisation des logements ». C’est la promesse tenue hier, par le directeur général de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL), Tarek Belaribi, sur le plateau d’une émission de la télévision Echourouk News.

Le gouvernement veut en finir avec les projets AADL 1 et 2 en adoptant plus de rigueur dans l’octroi des marchés de réalisations, une promesse chère au président Abdelmadjid Tebboune. « Le président de la République a donné une grande importance dans son programme au dossier du logement. Un engagement qui se concrétise dans les mesures prises récemment par le gouvernement lors du dernier Conseil interministériel », a affirmé Tarek Belaribi. Selon ce dernier, l’AADL a procédé, depuis l’après-midi d’hier, à la convocation de 120 000 souscripteurs pour la remise des décisions d’affectation, dans le cadre du programme « AADL 2 ». Les souscripteurs concernés pourront dès lors retirer leurs décisions d’affectation à travers 36 wilayas, dont 32 000 souscripteurs à Alger. L’opération s’étalera sur plusieurs semaines et touchera les projets atteignant plus de 70 % de taux de réalisation des logements. Concernant les souscripteurs ayant déjà payé la première tranche du montant du logement, le premier responsable de l’AADL a précisé que les projets destinés à cette catégorie n’ont pas été encore lancés, ajoutant que l’étude de 70 000 logements a été finalisée, sachant que des appels d’offre devront être lancés dans les prochains jours pour la réalisation de 70 000 nouvelles unités dans le cadre du programme « AADL », ce qui permettra l’ouverture du site électronique au profit de cette catégorie au moment opportun. « Lors du dernier Conseil des ministres, le Premier ministre a donné des instructions pour assurer des assiettes foncières. Nous sommes sur cette voie et œuvrons à régler ce problème définitivement », a assuré Tarek Belaribi, soulignant que le problème du foncier se pose particulièrement à Alger où « il est très rares ». Sur les cas d’anomalies et la mauvaise qualité de réalisation des logements AADL, Tarek Belaribi a tenté de minimiser de leur ampleur : « Des anomalies de réalisations existent certes. Mais nous sommes en train d’en finir avec ce phénomène à l’AADL ». Une petite relance de l’animateur de l’émission, lui montrant des images de logements réceptionnés récemment avec des défauts de réalisations ahurissantes. Tarek Belaribi revient en disant : « Je vais vous répondre en tant que citoyen et non pas responsable de l’AADL. C’est très regrettable d’arriver à une telle ampleur. Ça fait mal au cœur ». « La dignité du souscripteur de logement AADL est une ligne rouge. J’ai pris des décisions contre les responsables de tels dépassements. Nous avons mis fin aux fonctions de plusieurs responsables de bureaux d’études et chefs de projets au sein de l’AADL. Et désormais on ira même à des poursuites judiciaires si de telles pratiques se répèteraient », a-t-il poursuivi. Il fait part de la nouvelle stratégie de son secteur qui consiste à impliquer les organismes de contrôle technique de la construction (CTC) dans le suivi et la vérification de la qualité des réalisations des logements, et non pas de se contenter, comme dans le passé, de contrôle de béton utilisé et des étanchéités. Interrogé sur les inquiétudes des citoyens sur le devenir de leurs logements suite à la crise économique dans le pays, Tarek Belaribi a fait savoir que « vu la grande importance accordée par les autorités publiques au secteur du logement, des mesures ont été prises et l’AADL est à jour dans le payement des dus des sociétés réalisatrices de projets ». Abordant l’accès des personnes handicapées aux logements et le cas de certains souscripteurs qui ont bénéficié de logements dans de hauts étages, le responsable de l’AADL a promis que des modifications seront apportées au site électronique de souscription de sorte à conserver automatiquement les rez-de-chaussée à cette catégorie, s’engageant aussi que son agence rectifiera la situation des personnes qui ont été affectées dans des étages très hauts.
Hamid Mecheri