Lamamra Fekki

LAMAMRA À LA 39E SESSION DU CONSEIL EXÉCUTIF DE L’UA : La question du statut d’observateur accordé à Israël plane sur les travaux de l’instance africaine

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, est  à Addis-Abeba en Ethiopie, à la tête d’une   importante délégation, où il   participe aux travaux de la 39e session du Conseil exécutif de l’Union  africaine (UA. Le Conseil devra aborder, au cours de cette session, un ensemble de dossiers liés à la mise en œuvre de l’Agenda 2063 et aux perspectives de renforcement de la coopération entre les pays du continent africain en matière de  lutte contre la pandémie du Coronavirus. Il abordera aussi des sujets liés à l’action africaine commune évoquera les moyens de permettre aux institutions continentales telles que le Parlement africain de bien mener les missions qui leur sont confiées. Il est également prévu de finaliser la mise en place de la Commission de l’UA par l’élection de deux commissaires, de définir le thème principal du prochain sommet ainsi que d’approuver le budget de l’organisation pour l’exercice 2022. En marge des travaux du Conseil exécutif, Lamamra s’entretiendra avec les hautes autorités du pays hôte et ses homologues africains, ainsi qu’avec plusieurs responsables de la Commission de l’UA et avec divers organes et institutions continentaux. À cet égard il s’est entretenu avec le président de la Commission, Moussa Faki Mahamat et a procédé à un échange de vues sur l’agenda, de la session du conseil exécutif de l’UA. Il s’est aussi entretenu avec Frederick Chava, ministre des Affaires étrangères de la République du Zimbabwe, des questions liées à la paix, à la sécurité et au développement en Afrique et «  convenu de travailler ensemble pour préserver les meilleurs intérêts de notre organisation continentale et faire avancer l’agenda africain commun », a précisé dans un tweet le chef de la diplomatie algérienne.
M. B.