Karim Boussalem

JOURNALISTE ET ANIMATEUR VEDETTE DE L’ENTV : Karim Boussalem emporté par la Covid-19

Le journaliste vedette de la Télévision publique, Karim Boussalem, quitte la scène médiatique et tire sa révérence à l’âge de 49 ans.

Admis au service de réanimation du CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou après avoir été atteint par la Covid-19, il a rendu l’âme hier vers 4h00 du matin, ainsi emporté par ce méchant virus. Réagissant à la terrible disparition de l’enfant de l’ENTV, le Directeur général de la Radio algérienne Mohamed Baghali a écrit : «J’ai appris avec une grande tristesse la nouvelle de la disparition du journaliste, Karim Boussalem », ajoutant qu’ « en mon nom et au nom de l’ensemble des confrères et consœurs journalistes de la Radio algérienne, je présente mes sincères condoléances à son honorable famille ».
De son côté, le ministre de la Communication, Ammar Belhimer, a présenté ses condoléances « les plus attristées » et ses sincères sentiments de compassion et de sympathies à la famille du défunt. «C’est avec une profonde affliction » que le ministre de la Communication le professeur Ammar Belhimer a appris le décès du journaliste Karim Boussalem, assistant du Directeur général de l’ENTV, des suites de la Covid-19 », lit-on dans le message de condoléances. «En cette douloureuse circonstance, le ministre de la Communication présente ses condoléances les plus attristées et ses sincères sentiments de compassion à la famille du défunt priant Dieu Tout Puissant de l’accueillir en Son Vaste Paradis. «À Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons».
Le défunt journaliste a laissé une empreinte particulière dans le champ médiatique nationale, notamment à la radio national et à la Télévision algérienne à travers la présentation du journal télévisé et l’animation de nombreuses émissions traitant des questions nationales et internationales dont  » Fi dairate edhaou’e » et « El Yaoum Ethamine », a témoigné le ministre de la Communication. Avec son décès l’Algérie a perdu un de ses jeunes enfants compétents et ambitieux en tout ce qui œuvre pour l’intérêt du pays et à faire avancer la profession du journalisme », a-t-il-ajouté.
Pour sa part, le Directeur général de l’agence Algérie presse services (APS) Fakhreddine Beldi a présenté ses sincères condoléances » et exprimé sa « profonde compassion à la famille du défunt, « priant Dieu Tout Puissant de l’accueillir en Son Vaste Paradis ».
R. N.