Tebboune

INVITÉ AU SOMMET DE LA COP27 EN ÉGYPTE LES 7 ET 8 NOVEMBRE 2022 : Tebboune à la rencontre des leaders du monde

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune qui recevait en audience, Moustafa Madbouli, Premier Ministre de la République arabe d’Égypte dans le cadre d’une visite portée sur la coopération entre les deux pays, a été destinataire d’une invitation de son homologue égyptien, le président Abdel Fettah al-Sissi ; pour assister au Sommet des leaders du monde en novembre prochain. Le président Tebboune devrait donc participer à ce sommet des leaders du monde qui se déroulera les 7 et 8 novembre prochains à Charm El-Cheikh (Égypte), et ce, en marge de la 27e Conférence internationale de l’ONU sur les changements climatiques (COP 27).
A. Nch

ALGERIE-EGYPTE
Accord sur l’augmentation du volume des échanges
Dans une allocution prononcée lors du Forum d’affaires algéro-égyptien, le premier ministre égyptien, Moustafa Madbouli a estimé que les échanges commerciaux entre l’Algérie et l’Egypte  (787 millions de dollars en 2021) restaient en-deçà des capacités des deux  pays, soulignant la nécessité d’augmenter leur volume dans les années à  venir.

Les discussions entre les responsables des deux pays, lors des travaux de  la 8e session de la Grande commission mixte algéro-égyptienne, ont débouché  sur un accord pour l’augmentation du volume des échanges commerciaux entre  l’Algérie et l’Egypte à travers le lancement des mécanismes favorisant un meilleur climat des affaires. Dans ce contexte, Madbouli a fait savoir que le gouvernement de son pays envisageait l’ouverture d’une ligne maritime régulière entre les ports  algériens et égyptiens, afin d’accélérer les flux de marchandises et le  transport commercial. Le Premier ministre égyptien a, par ailleurs, passé en revue les  principales réformes législatives et les projets de développement menés par  son pays en vue d’encourager l’investissement et d’améliorer le climat des  affaires. Il a, en outre, mis en avant l’importance des forums économiques dans  l’établissement de partenariats de développement et le renforcement de la  complémentarité entre les entreprises algériennes et égyptiennes dans  divers domaines, invitant les opérateurs algériens à saisir les  opportunités d’investissement offertes en Egypte qui œuvre à conforter le  rôle du secteur privé dans l’économie. De son côté, la ministre égyptienne du Commerce et de l’Industrie, Névine Gamea, a affirmé que la dynamique que connaissent les relations entre les  deux pays devrait être confortée par l’augmentation des échanges  commerciaux et la promotion des investissements mixtes. Soulignant le souci de la partie égyptienne à redynamiser le rôle du  Conseil d’affaires algéro- égyptien, après sa nouvelle composition, Névine Gamea a indiqué que les deux parties ont convenu de tenir la première  réunion de ce conseil dans les plus brefs délais, afin d’insuffler une  forte impulsion aux relations commerciales et d’investissement entre les  deux pays et d’ouvrir de nouvelles perspectives de coopération dans divers  domaines. La partie égyptienne, ajoute la ministre, souhaite voir ce forum  contribuer à l’ouverture de nouvelles perspectives de coopération entre les  deux pays, à leur tête le renforcement de la coopération commune dans le  domaine de l’industrie dans les secteurs prioritaires.
Ania Nch