Industrie pharmaceutique

INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE : Opération d’exportation de produits algériens vers le Yémen

Le président du groupe pharmaceutique« IMGSA », Toufik Haouam a annoncé le début d’une deuxième opération d’exportation de médicaments anticancéreux vers le Yémen, et ce après la validation par le directeur général des recherches et de l’information à la haute instance yéménite des médicaments et des équipements médicaux de la conformité des unités de production de l’entreprise aux normes internationales.

Il a rappelé que son groupe pharmaceutique avait lancé deux opérations d’exportation d’antibiotiques et de gants chirurgicaux et autres au Yémen.
En effet, dans ce cadre, et lors de sa rencontre avec la délégation yéménite conduite par le directeur général des recherches et de l’information à la haute instance yéménite des médicaments et des équipements médicaux, Ahmed Abdou Mokbil El Kabati, qui effectue une visite en Algérie, le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Djamel Lotfi Benbahmed a indiqué que cette démarche s’inscrit dans le cadre « des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, sur l’impératif de diversifier les exportations et encourager l’investissement en vue de construire une nouvelle économie nationale et mettre un terme à la dépendance à la rente pétrolière».
Ajoutant que « la délégation yéménite s’est rendue aux unités de production relevant de l’entreprise pharmaceutique «IMGSA » en vue de s’assurer de la conformité de l’usine et des conditions de la bonne fabrication des médicaments et des équipements médicaux produits par ladite entreprise ». « Cette visite a permis d’ouvrir plusieurs autres domaines relatifs à l’échange des expériences et des expertises scientifiques » a-t-il indiqué. Cependant Benbahmed a salué « la présence permanente des Yéménites et leur coopération pour renforcer les relations bilatérales », exprimant sa fierté de la présence d’entreprises algériennes avec des compétences locales dans les différents marchés mondiaux. Pour sa part, EL Kabati a affirmé « la conformité des unités de production de médicaments et produits paramédicaux du groupe (IMGSA) aux normes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans divers domaines (bâtisses, matériaux, lignes de production et respect des mesures d’hygiène) ». Le responsable a également fait part de sa disponibilité à accorder toutes les facilités nécessaires pour permettre à l’Algérie de décrocher sa part dans le marché des médicaments et produits pharmaceutiques yéménites.
Il est à noter qu’en mars 2021 le groupe IMGSA a inauguré à Aïn M’Lila, dans la wilaya d’Oum El-Bouaghi son nouveau bâtiment pour la production d’anticancéreux et d’antibiotiques et pour la fabrication d’anticancéreux, il utilise la (Lyophilisation), une technologie américaine inexistante en Algérie jusque-là, et même en Afrique, ce qui ouvrira en grand les portes de l’exportation à ce fleuron de l’industrie pharmaceutique algérienne. Il avait lancé l’an dernier la réalisation d’une autre unité de production de gants chirurgicaux et d’une autre d’antibiotiques dédiées uniquement à l’exportation. Rappelant également que le groupe a exporté déjà des gants chirurgicaux certifiés CE vers plusieurs pays comme l’Espagne, la Tunisie, la Jordanie et la Libye,
Sarah O.