Conseil

IMPORTATION DES VÉHICULES NEUFS : Tebboune ordonne la révision du cahier des charges

Le Conseil des ministres s’est réuni, hier, sous la présidence d’Abdelmadjid Tebboune, selon un communiqué de la présidence de la République, pour une réunion consacrée à l’examen et à l’approbation de projets de lois et décrets, la présentation d’exposés concernant les secteurs de la Recherche scientifique, des Start-up et des Télécommunications, ainsi que le suivi des préparatifs des Jeux Méditerranéens – 2022 prévus à Oran.
Traitée comme question dans les points « divers » de l’ordre du jour, le dossier de l’importation des véhicules neufs qui semble patauger dans les couloirs et bureaux du ministère de l’Industrie, a été mis sur le tapis. Interpellé, il y a quelques semaines, par les concessionnaires automobiles au sujet des retards accusés dans la délivrance des agréments leur permettant l’exercice de cette activité, le président Tebboune prend le dossier en main. Ainsi, il a ordonné une révision « immédiate » du cahier des charges encadrant l’importation des véhicules, et l’accélération de la procédure de la délivrance des agréments au profit des concessionnaires. Mais, le chef de l’État a instruit à ce que les opérateurs soient soumis à une obligation d’installer, dans les grandes villes du pays, un réseau de service après-vente (SAV). Une condition sine qua non pour l’octroi de l’autorisation d’importer des véhicules. Le Président a rappelé également que la loi « n’interdisait pas » aux particuliers l’importation de voitures.

Autres résolutions du Conseil des ministres
Instituée depuis quelques temps, l’Académie algérienne des sciences et des technologies jouit d’un intérêt particulier du Président qui a, à l’occasion, instruit la mise en place des conditions de réussite de cet établissement référence nationale dans le domaine, en achevant l’élaboration du statut selon sa nouvelle organisation, en termes de composition, de fonctionnement et de direction. Il a également appelé le Gouvernement à conclure des accords de jumelage et de partenariat avec des académies mondialement reconnues, parmi celles notamment qui répondent aux standards de l’académie algérienne, tout en mettant l’accent sur sa promotion à travers les médias. Également travailler pour refléter l’impact positif de l’académie sur le système éducatif et la recherche scientifique.
Comme il a aussi focalisé sur la nécessité d’introduire un règlement intérieur adapté au statut de l’académie en tant que prestigieux et plus haut établissement scientifique du pays.

Concernant les préparatifs des JO-2022 à Oran
Tebboune a d’emblée chargé le ministre de la Jeunesse et des Sports de suivre de près et de mener un travail d’inspection hebdomadaire sur le terrain, afin de faire le point sur le rythme de l’avancement des travaux des infrastructures abritant les Jeux méditerranéens de l’Ouest du pays. Ceci, en coordination avec le wali d’Oran. Comme il a été aussi instruit de présenter au Premier ministre et ministre des Finances, Aïmène Benabderrahmane, des rapports mensuels précis et élaborés avec minutie. Aussi, il a été instruit d’instituer « immédiatement » un organe chargé de suivre les préparatifs, avec la participation de personnalités hautement qualifiées et expérimentées, dans la gestion des manifestations sportives internationales. La répartition des responsabilités et la coordination continue, avec les autorités locales et tous les acteurs, doivent aussi être pris. Sur ce dossier, le Président a instruit le lancement d’une consultation internationale pour un choix des opérateurs devant fournir du matériel et des équipements sportifs, comme il a appelé à veiller à fournir tous les moyens aux athlètes algériens pour les préparer au rendez-vous méditerranéen en vue de hisser au mieux les couleurs et le drapeau national.
Farid Guellil