14.9 C
Alger
26 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
À LA UNE

FOURNITURE DE GAZ ET PRODUCTION DE L’HYDROGÈNE VERT : Alger et Berlin passent à l’action

Le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, a annoncé jeudi la réalisation d’un projet expérimental entre l’Algérie et l’Allemagne pour la production de l’hydrogène vert à Arzew, dans la wilaya d’Oran, à travers un partenariat entre Sonatrach et les sociétés allemandes, d’une capacité de 50 mégawatts avec une contribution du gouvernement allemand de 20 millions d’euros. En présence du vice-chancelier d’Allemagne et ministre fédéral de l’économie et du Climat, Robert Habeck, le ministre a indiqué que ce projet « sera suivi par plusieurs projets en vue de produire cette matière en Algérie et la commercialiser en Allemagne et en Europe, à travers le projet du Corridor Sud H2 qui consiste en la réalisation d’un gazoduc de transport de l’hydrogène via la Mer Méditerranée, qui est actuellement à l’étude entre l’Allemagne, l’Autriche, l’Italie, la Tunisie et l’Algérie ». Selon le programme établi en vue de la concrétisation de ce projet, Arkab a fait savoir que prochainement, « une première réunion sera tenue entre les ministres concernés par ce corridor, précisant qu’« une réflexion sera engagée pour réaliser une deuxième canalisation directe de l’Algérie vers l’Europe pour le transport de l’hydrogène vert ». Affirmant que ce projet « a eu l’accord de la Commission européenne », le ministre de l’énergie a souligné « la nécessité d’intensifier les efforts pour la réalisation des études technico-économiques approfondies ». Notant que l’Allemagne était considérée comme « un pays pionnier dans ce domaine », Arkab a déclaré que « l’Algérie est en phase de transition énergétique et a besoin de cet appui technologique ».

« L’Algérie, un partenaire privilégié »
Prenant la parole, le ministre allemand a qualifié ce partenariat de « concret entre les deux pays », notant qu’il « vise à promouvoir la coopération dans le domaine des énergies renouvelables », indiquant que l’Allemagne a « besoin de travailler avec l’Algérie et cherche à développer des opportunités, notamment dans les énergies renouvelables et les approvisionnements en gaz ». À cet égard, Mr. Habeck a « salué le rôle de l’Algérie », qui constitue selon lui « un partenaire privilégié pour l’Allemagne et pour l’Europe grâce à ses excellents potentiels et son importante infrastructure à l’instar des pipelines de transport de gaz naturel traversant la mer méditerranéenne ». Dans son allocution, le représentant allemand a mis en exergue « l’importance d’organiser des programmes d’échange et de formation pour booster la coopération bilatérale conformément aux engagements politiques et objectifs tracés ».

Le gaz algérien pour l’Allemagne !
À noter que lors d’une table ronde préalablement tenue entre les deux parties, Mohamed Arkab et son homologue ont signé « un contrat d’approvisionnement en gaz naturel à moyen terme entre la société nationale des hydrocarbures (Sonatrach) et la société allemande « VNG Handel & Vertrieb GmbH » ». À cet égard, le P-DG de Sonatrach, Rachid Hachichi a indiqué qu’« un grand potentiel existe pour développer davantage cette coopération commerciale et l’étendre dans le futur vers d’autres domaines de la chaîne de valeur énergétique, tel que l’hydrogène ». Pour sa part, le PDG de VNG, Ulf Heitmuller, a souligné que « le gaz naturel algérien est un produit essentiel pour garantir la sécurité énergétique », ajoutant que l’achat du gaz algérien via pipeline vers l’Allemagne constitue « une diversification supplémentaire du portefeuille d’achat de VNG ». À cette occasion, il a été procédé à « la signature d’un mémorandum d’entente entre Sonelgaz et l’Association fédérale allemande de l’industrie solaire (BSW-Solar) ». En outre, un mémorandum d’entente « a été signé entre une entreprise algérienne privée et une société allemande, spécialisées dans la production des batteries destinées au secteur des énergies renouvelables, un partenariat établi pour dix (10) ans ».

« La sagesse du président Tebboune » au service de la paix
Dans une déclaration à la presse à l’issue de l’audience que lui a accordée le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, au siège de la Présidence de la République, Mr. Habeck a indiqué avoir perçu lors de la rencontre « la sagesse du président de la République et sa volonté d’instaurer la paix et la réconciliation ». À ce propos, le vice-chancelier allemand a déclaré : « à la suite de ma rencontre avec le président de la République, je suis très optimiste pour l’avenir de la coopération entre les deux pays dans le domaine de l’énergie », estimant que « la coopération économique dans le domaine de la politique énergétique contribuera grandement à instaurer la paix et à réaliser la prospérité ». 

« De grands projets pour un nouveau monde » 
Le porte-parole allemand a également salué « les énormes potentialités » de l’Algérie dans ce domaine, tout en soulignant que l’Algérie et l’Allemagne et les pays situés entre les deux comme l’Italie et l’Autriche « pourraient concrétiser de grands projets pour la création d’un nouveau monde de l’énergie ». Dans un autre registre, Mr. Habeck a déclaré que « le Gouvernement allemand remercie le Gouvernement algérien d’avoir augmenté les quantités de gaz au moment où les approvisionnements en gaz russe faisaient défaut ». Le responsable allemand a indiqué que l’Algérie pourra contribuer de manière significative à ce projet grâce « au gazoduc existant qui traverse la Méditerranée et qui peut être facilement utilisé pour créer un environnement mutuellement bénéfique à même de permettre à l’Algérie de se préparer pour assurer la prospérité et la richesse futures ».
Hamid Si Ahmed 

Related posts

LA MAURITANIE CESSERA D’IMPORTER LES PRODUITS FRAIS : Coup dur pour l’économie marocaine

Redaction

ÉVALUATION DES CADRES DU SECTEUR, RECENSEMENT DES ENTREPRISES ET RÉGULATION DES MARCHÉS : Zitouni met un coup de pression à l’approche du Ramadhan

Redaction

SON GÉNOCIDE À GHAZA CONDAMNÉ PAR DES ORGANISATIONS INTERNATIONALES ET LES MÉDIAS OCCIDENTAUX DISCRÉDITÉS : Israël dos au mur  

Redaction

AMIE DE LA RÉVOLUTION ALGÉRIENNE : La militante Eliette Loup s’en va

Redaction

« EL-DJEÏCH » PLANCHE SUR LA CRISE AU NIGER : « L’Algérie, une force de stabilité et de paix dans la région»

courrier

BARBARE ESCALADE ISRAÉLIENNE À GHAZA APRÈS L’OPÉRATION « DÉLUGE D’AL-AQSA » : Génocide en Palestine, la résistance continue !

courrier