Publics

EN RAISON DE L’AFFLUENCE NOMBREUSE : Gel de la vente des tickets des épreuves des JM

Alors qu’il était question dès le départ que les tickets d’entrée aux différents sites abritant les épreuves de la 19 e édition des jeux méditerranéens soient cédés gratuitement, le comité d’organisation a changé d’avis pour annoncer qu’ils soient désormais vendus à raison de 500 DA pour les matchs de football et handball et 100 DA pour les compétitions d’athlétisme. Mais pour l’heure, le même comité a publié un communiqué sur sa page Facebook officielle annonçant l’arrêt provisoire de la vente de tickets de compétitions. ‘’Après avoir constaté l’impossibilité de la gestion des foules vers et autour des infrastructures, le COJM a dû prendre cette décision dans les soucis du respect des citoyens en possession de billets valides, de la sécurité des citoyens, des athlètes et invités, ainsi qu’afin d’assurer le bon déroulement des épreuves sportives restantes’’, lit-on dans ce communiqué. Et d’ajouter : ‘’Une remise en vente sera assurée pour les épreuves de demi-finales et finales du Football et Handball au prix de 500 DA et l’athlétisme au prix de 100 DA. Pour ce qui est des billets de la cérémonie de clôture, l’information sera transmise dans les meilleurs délais’’. Il faut dire que tout le monde s’accorde à dire que l’actuelle 19e édition des JM qu’organise Oran est en train de battre tous les records en matière d’affluence. Personne ne s’attendait d’ailleurs à ce que les compétitions des différentes disciplines programmées pour la circonstance attirent quotidiennement un aussi grand nombre de spectateurs. Avant-hier soir par exemple, le match de handball Espagne-Algérie, qu’a abrité la salle omnisports d’Arzew a attiré la grande foule. D’ailleurs, le nombre des amateurs de la petite balle qui était dehors dépassait largement ceux qui avaient la chance de pénétrer dans cette enceinte. Le même scénario s’était aussi produit jeudi dernier lors de la rencontre de football entre l’Algérie et la France au stade Ahmed-Zabana. Le fait que les tickets se soient vendus ce jour-là à 500 DA n’a pas découragé les férus de la balle ronde qui ont envahi les tribunes du vieux stade d’Oran, au point où nombreux parmi eux n’ont pas eu la chance de pénétrer dans le stade, bien qu’ils soient en possession de leurs tickets. En tout cas, cette affluence nombreuse a même agréablement surpris les membres du comité international des jeux méditerranéens, en tête, le président de cette instance, l’Italien Davide Tizzano, qui a avoué ne pas s’attendre à une présence aussi forte des spectateurs dans les différents sites de la compétition, ce qui constitue, selon lui, un franc succès pour cette édition d’Oran, sachant que celle précédente par exemple, déroulée à Tarragone (Espagne), s’est jouée devant des gradins quasiment vides.
H. S.