Oran

Démantèlement d’un réseau criminel organisé spécialisé en vol de voitures à Oran

Les policiers de la 22e sûreté urbaine d’Oran ont démantelé un réseau criminel spécialisé en vol de voitures et falsification de leurs documents de base, a-t-on appris dimanche auprès de la sûreté de wilaya. Six individus, âgés entre 35 et 56 ans, ont été arrêtés suite à une plainte déposée par une victime du vol de son véhicule utilitaire au niveau de haï Es-sabah (Est d’Oran), a-t-on indiqué. Après d’intenses investigations, le camion-grue, utilisé dans les opérations de vol, a été intercepté à Oran et son conducteur arrêté, qui a reconnu lors de l’enquête, le vol du véhicule. Les autres éléments du réseau ont été ensuite arrêtés, a-t-on ajouté. Les services compétents ont réussi aux environs de la ville d’Oran de récupérer le véhicule volé garé dans un garage après avoir changé son numéro de base et sa plaque d’immatriculation, en plus de la saisie de pièces métalliques portant des numéros de bases de véhicules, des scies, 20 cartes grises et 14 tableaux métalliques, a-t-on encore fait savoir. La même opération a permis de découvrir un autre garage comportant un grand nombre de pièces de rechange de plusieurs véhicules utilisés dans la falsification. Une procédure judiciaire a été engagée contre les prévenus qui seront présentés devant la justice.

Un sexagénaire tente de se suicider en s’immolant par le feu pour réclamer un logement à Béchar
Un sexagénaire a tenté de se suicider en s’immolant par le feu dimanche devant le siège de la wilaya de Béchar, pour revendiquer un logement, a-t-on appris auprès de la Protection civile. ‘’L’homme, un père de famille, qui a essayé de s’immoler à l’aide de l’essence, a été évacué par des agents de la Protection civile vers les urgences médico-chirurgicales de l’hôpital Tourabi Boudjemâa», a précisé à l’APS le capitaine Boufeldja Kadouri. Selon une source médicale, l’homme présente des brûlures de 3ème degré dans différentes parties de son corps et est soumis actuellement à des soins intensifs dans la même structure hospitalière. Depuis l’affichage des listes de bénéficiaires des 770 logements publics locatifs, début octobre courant, des centaines de citoyens de la commune de Bechar organisent un sit-in devant le siège de la wilaya et de la daïra, en signe de protestation contre cette liste, a-t-on constaté. Les protestataires revendiquent, selon des déclarations à l’APS, la révision de cette liste et l’enquête sur certains bénéficiaires qui, selon eux, «ne répondent pas» aux critères d’éligibilité à ce genre de logements sociaux. Malgré la mise en place au siège de la wilaya de cinq (5) cellules de cinq (5) agents chacune pour la réception des recours de postulants dont la demande n’a pas été satisfaite, les citoyens continuent de protester, certaines familles passant même la nuit devant le siège de la wilaya pour réclamer un logement, a-t-on constaté.

Saisie de 450 grammes de corail brut à El-Tarf
Les services de la sûreté urbaine de la commune d’El Chatt relevant de la daïra de Ben M’Hidi (El-Tarf) ont appréhendé un trentenaire en possession de 450 grammes de corail brut et d’un lot d’équipements et de matériel de pêche, a indiqué dimanche le chargé de communication à la sûreté de wilaya d’El-Tarf, le commissaire Labidi Mohamed Karim. Originaire de la wilaya de Tébessa, cet individu s’adonnait à la pêche au corail sans autorisation au niveau de la localité côtière d’El Chatt, a ajouté le commissaire Labidi. Le mis en cause a été arrêté en possession de 450 g de corail ainsi que divers équipements nécessaires à la pêche dont une combinaison de plongée sous-marine, un moteur, une paire de palmes, ainsi que deux montres, une boussole, une balance électronique et une grande épée (espadon). Après élaboration du dossier judiciaire, le mis en cause, poursuivi pour pêche illicite de corail, a reçu une citation directe de comparution devant le tribunal correctionnel de Dréan, a indiqué la même source.

Deux morts dans un accident de la route près de Boussâada
Deux personnes sont mortes dans un accident de la route survenu dimanche sur la route nationale n° 46, au lieudit Oultem, près de la daïra de Boussâada (wilaya de M’sila), ont rapporté les services de la Protection civile de la wilaya. L’accident s’est produit suite à une collision entre un véhicule touristique et un camion semi-remorque, entrainant la mort de deux personnes qui étaient à bord du véhicule, ont précisé les mêmes services. Les dépouilles mortelles ont été transférées à la morgue de l’hôpital de Boussâada, a-t-on expliqué, soulignant qu’une enquête a été ouverte par la Gendarmerie nationale afin de déterminer les véritables causes de l’accident. À signaler que la wilaya de M’sila a enregistré, durant les dernières 48 heures, deux accidents de la route causant la mort de quatre personnes et occasionnant des blessures à cinq autres personnes.

Arrestation de l’assassin présumé d’un jeune de 24 ans tué au centre-ville de Sétif
Les éléments de la sûreté de wilaya ont procédé à l’arrestation de l’auteur présumé du meurtre d’un jeune de 24 ans, commis dans la nuit de samedi à Dimanche, en plein centre-ville de Sétif, a-t-on appris du responsable de la cellule de communication de la sûreté, le commissaire de police Abdelouahab Aïssani. Aussitôt alertés, les agents de la police judiciaire ont procédé aux relevés nécessaires sur la scène du crime et sont parvenus, «en un laps de temps court n’ayant pas excédé une heure», à l’interpellation de l’auteur présumé de l’homicide et ouvert une enquête approfondie sur les tenants de cette affaire, a précisé la même source. Le frère de la victime a affirmé, à l’APS, qu’il a été poignardé, par l’assassin avec qui il venait d’avoir une légère altercation, par derrière au niveau du cou, dans une station-service après avoir intervenu en faveur d’un homme âgé importuné par l’assassin présumé.

Démantèlement d’un réseau de trafic de psychotropes à la zone industrielle Palma à Constantine
Les éléments de la brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ), relevant de la sûreté de wilaya de Constantine, ont démantelé un réseau de 4 personnes, âgées entre 23 et 34 ans, spécialisé dans le trafic de psychotropes, et ce, à la zone industrielle Palma, a-t-on appris, dimanche, auprès de ce corps de sécurité.
L’opération qui a été effectuée lors d’une patrouille des éléments de cette brigade a permis de saisir 290 comprimés de Lyrica (antiépileptique), a précisé la cellule de l’information et de la communication de ce corps constitué.
Ce produit pharmaceutique a été découvert dans un véhicule immatriculé dans l’une des wilayas de l’Est du pays, a souligné la même source, faisant savoir que trois (3) personnes qui étaient à bord du véhicule ont été arrêtées. Agissant sur la base d’informations faisant état de trafic de psychotropes par des jeunes originaires de wilayas limitrophes, au niveau de leur territoire de compétences, les mêmes services ont intensifié les investigations et exploité toutes les pistes avant de mettre sur pied une souricière ayant permis d’arrêter le 4ème trafiquant dans son domicile, situé dans l’une des wilayas de l’Est du pays, a-t-on affirmé.
Le démantèlement de ce réseau criminel a été rendu possible grâce à l’exploitation d’informations, de renseignements ainsi que la mobilisation de moyens humains, matériels et techniques durant les différentes étapes de l’enquête, a-t-on signalé.

Secousse tellurique de magnitude 3,5 degrés à Bouira
Une secousse tellurique de magnitude 3,5 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée lundi à 08h36 à Sour El Ghozlane dans la wilaya de Bouira, indique le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG) dans un communiqué. L’épicentre de la secousse a été localisé à 6 km au nord-ouest de Sour El Ghozlane, précise la même source.