9.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
RÉGIONS

Constantine : Nécessité de créer des centres spécialisés pour le dépistage précoce du VIH

La nécessité de créer des centres spécialisés dans le dépistage précoce de la séropositivité au Virus de l’immunodéficience humaine (VIH) a été soulignée lundi à Constantine, par les participants à une journée d’étude sur cette maladie, organisée par l’établissement public hospitalier (EPH) Mohamed Boudiaf de la commune d’El Khroub.
La création de ces centres vise à accueillir les sujets suspects et à orienter les patients porteurs du Sida à la confirmation biologique du diagnostic de l’infection au sein des services d’infectiologie et à accéder ensuite aux traitements thérapeutiques, a précisé à l’APS le médecin chef du service épidémiologie et médecine préventive relevant de cette structure de santé, Zahia Nekaâ, et ce en marge de cette rencontre scientifique. Lors de cette rencontre tenue à la faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’université Abdelhamid Mehri (Constantine 2), à l’initiative de la direction de la santé à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte contre le Sida (1er décembre de chaque année), la même praticienne a affirmé que le dépistage précoce permet un diagnostic exact de cette maladie infectieuse, avant même l’apparition des premiers symptômes et augmente considérablement les chances de réussite du traitement, ajoutant que la prévention demeure une priorité des professionnels de la santé. Les personnes souffrantes de cette pathologie d’origine virale doivent bénéficier d’un suivi régulier adapté à leurs besoins et un accompagnement sur les plans médical, psychologique et social pour une meilleure maîtrise des facteurs de risque et cela à travers la mobilisation des équipes pluridisciplinaires spécialisées composées de psychologues, des médecins et des assistantes sociales, a indiqué le Pr Yamina Oubadji . « La prise en charge psychologique et sociale des malades atteints du Sida », « La transmission de l’infection par le VIH », « Les méthodes de prévention contre le Sida », « Les symptômes du VIH », « Les violences sexuelles et le VIH/ Sida », sont les thèmes qui ont été débattus lors de cette journée scientifique.
Devant se poursuivre jusqu’à la fin de cette semaine, le programme de la célébration de la journée mondiale de lutte contre le Sida élaboré par la direction de la santé porte également sur l’organisation des campagnes et des séances de sensibilisation à travers des établissements de la santé, des structures de la jeunesse et des sports , des établissements et résidences universitaires, a-t-on noté.

Related posts

Projet d’un hôpital de 80 lits à Bordj Okhris (Bouira) : Les travaux avancent pas de tortue

courrier

En prévision du lancement commercial du tramway à Mostaganem : Reprise du plan de recrutement et de formation

courrier

Oran : Première formation sur l’analyse sensorielle de l’huile d’olive vierge

courrier

Alger : Plus de 1,6 million d’estivants sur les plages depuis l’ouverture de la saison estivale

courrier

Bouira : Une production de 7,7 millions de litres d’huile d’olive attendue

courrier

El Oued : Plus de 3 000 cas de cancer recensés en 2016

courrier