Compétitions africaines interclubs : Débuts en fanfare pour le CSC, la JSS déçoit, l’espoir demeure pour le NAHD

Pour sa première participation en phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique de football, le CS Constantine a décroché une retentissante victoire en déplacement face aux Tunisiens du Club Africain (1-0), alors que la JS Saoura a bu le calice jusqu’à la lie à Dar es Salaam face aux Tanzaniens de Simba (3-0), à l’occasion de la 1re journée disputée le week-end.

Loin de bénéficier des faveurs des pronostics, le CSC, sans complexe, a damé le pion au Club Africain au stade olympique de Sousse grâce au but salvateur du rentrant Abdennour Belkheir à la 88e minute de jeu. Une victoire amplement méritée pour la bande à Denis Lavagne, qui réussit admirablement ses débuts dans cette phase de poules. Le champion d’Algérie sortant, qui reste sur six victoires de rang toutes compétitions confondues, est appelé à confirmer son regain de forme samedi prochain à domicile face à l’ogre TP Mazembe (RD Congo), vainqueur samedi à la maison et en infériorité numérique des Egyptiens d’Al-Ismaïly (2-0). L’autre représentant algérien dans cette épreuve, la JS Saoura, n’a pas eu la réussite escomptée, se faisant battre sans gloire en terre tanzanienne.
Les gars de Béchar ont résisté aux assauts des locaux pendant pratiquement l’ensemble de la première période, avant de concéder l’ouverture du score dans le temps additionnel (45e+3). Les joueurs de l’entraîneur Nabil Neghiz ont abdiqué en seconde période, laissant les visiteurs dicter leur loi et corser l’addition à deux reprises. La JSS traverse une période délicate, puisqu’elle s’est inclinée lors de ses quatre dernières confrontations, toutes compétitions confondues.
L’opération rachat est plus qu’indispensable pour relever la tête dès le prochain match à la maison face au finaliste de la dernière édition, Al-Ahly du Caire, vendredi à Béchar. En Coupe de la Confédération africaine (CAF), le NA Husseïn-Dey est tombé dans les ultimes secondes de son match disputé à Tunis face aux Libyens du Ahli Benghazi (1-0) en 16es de finale (bis) aller de la compétition. Le Nasria, qui aurait pu prétendre à un meilleur résultat, a concédé un but « assassin » dans le temps additionnel (90e+4). En dépit de cette défaite cruelle, l’espoir demeure toujours pour les « Sang et Or » qui tenteront de renverser la vapeur samedi au stade olympique du 5-Juillet (17h45) dans l’objectif de composter leur billet pour la phase de poules.