Clôture de l’Université d’été de la RASD : appel à l’application de la Résolution 13/14 de l’ONU

Les travaux de l’université d’été des cadres de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), qui se sont ouverts le 29 juillet dernier, sous le slogan « «La politique marocaine dans la région : expansion, promotion de la drogue et instabilité» ont pris fin ce samedi à Boumerdès. La cérémonie de clôture s’est déroulée en présence des autorités locales, des parlementaires algériens, des responsables de partis politiques nationaux, des représentants de la société civile algérienne et de membres du corps diplomatique accrédité à Alger. Plusieurs thèmes ont été au menu de la rencontre organisée à l’université M’Hamed Bouguerra (Boumerdès) dont le blocus médiatique imposé à la cause sahraouie, les violations marocaines des droits de l’homme dans les territoires occupés du Sahara occidental et l’exploitation par les autorités marocaines des ressources naturelles du peuple sahraoui. Dans une allocution lue par le responsable du Front Polisario, Salem Labser a indiqué que la tenue de la 6ème université d’été à Boumerdès, des cadres de l’Etat sahraoui était «un évènement important car ayant permis de mettre l’accent sur la réalité et les souffrances des Sahraouis dans le territoires occupés et surtout de préparer les cadres à une meilleure gestion et mobilisation pour atteindre l’autodétermination de notre peuple.
Le responsable du Polisario, a réitéré dans son intervention l’engagement du peuple sahraoui à son indépendance en dépit des souffrances et des multiples violations subies au quotidien par les Sahraouis.
Par ailleurs, il n’a pas omis de saluer, le soutien de la communauté internationale et surtout de l’Algérie dans sa lutte pour recouvrer son indépendance. Il dira que le Maroc entretient une politique destructrice dans la région notamment avec sa vision d’expansionnisme en alimentant les trafiquants de drogue et les terroristes. «La communauté internationale doit sortir de son silence et condamner les pratiques colonialistes du makhzen et obliger le roi à se soumettre aux résolutions de l’ONU sur les droits de l’homme.
Les intervenants lors de la cérémonie de clôture ont convergé vers le soutien du peuple dans sa lutte pour accéder à son indépendance, la protection des droits de l’homme du peuple sahraoui lesquels sont bafoués par la junte marocaine, l’arrêt de l’exploitation illégale des richesses du sous-sol sahraoui. Ils interpellent les autorités onusiennes à accélérer le processus de l’application de la Résolution 13/14 qui stipule la décolonisation dans le monde, et dont le sahara occidental est le dernier pays soumis à la colonisation du Maroc.
B. Khider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>