Centre des déchets inertes

Boumerdès : Le Centre des déchets inertes saturé à 100%

Le Centre des déchets inertes (CDI) de Sghirate, relevant de la commune de Thenia (Est de Boumerdes) est saturé à 100% et doit être remplacé dans les plus brefs délais, a-t-on appris auprès du gérant de cet établissement.

Dans une déclaration à l’APS, en marge de la présentation et examen du bilan d’activité de ce CDI relevant de l’Entreprise publique de wilaya de gestion des centres d’enfouissement techniques (CET) des déchets, devant l’APW, Amiali Ahmed a assuré que ce centre a atteint un «taux de saturation estimé à 100%, requérant son remplacement dans les plus brefs délais possibles», a-t-il recommandé. Il a, aussi, signalé la désignation d’un bureau d’études pour élaborer un dossier de fermeture du centre, avec la proposition de son réaménagement en vue de sa transformation future en un espace de villégiature. Le responsable a ajouté que les «propositions relatives à ce dossier sont actuellement au stade d’étude et de mise en œuvre des procédures légales y inhérentes», appelant les services concernés en vue d’»assurer le soutien nécessaire à ce CDI pour la concrétisation de ces propositions». Il a, en outre, plaidé pour l’impératif de création d’un nouveau centre d’enfouissement adapté au volume des déchets inertes en constante hausse, à travers la wilaya, tout en le renforçant avec des équipements modernes. En dépit de sa saturation actuelle, le CDI de Sghirate accueille toujours des déchets. Il a assuré, en 2020, le traitement de 136.000 tonnes de déchets inertes, issus essentiellement des travaux de démolition des constructions et de creusage, soit une moyenne quotidienne de 373 tonnes/J. «Ce centre est doté d’un rôle essentiel dans l’éradication de ce type de déchets et des décharges anarchiques défigurant le milieu urbain à travers la wilaya», a estimé M. Amiali. Toujours selon les chiffres présentés par le même responsable, le volume des déchets collectés et traités au Centre d’enfouissement technique (CET) des déchets et assimilés de la wilaya a enregistré une «hausse notable», en 2020, en dépassant les 412.000 tonnes, contre 113.000 tonnes de déchets traités, l’année précédente. «Une moyenne quotidienne de 1.130 tonnes de déchets a été collectée dans 28 communes des wilayas de Boumerdes et d’Alger et auprès de plus de 150 clients relevant du secteur économique public et privé», a indiqué Ahmed Amiali. Il a signalé la récupération, après tri des déchets collectés par ce CET, considéré parmi les plus importants du Centre du pays, de plus de «680 tonnes de déchets recyclables en 2020».