sante

Arrestation d’un infirmier s’adonnant à la pratique illégale de la médecine à Miliana (Aïn Defla)

Les services de sécurité de Ain Defla ont arrêté récemment à Miliana un infirmier qui exploitait son activité au sein du secteur local de la santé pour s’adonner à l’exercice illégal de la médecine, a-t-on appris mardi de la cellule de communication et des relations publiques de la sûreté de wilaya. Le mis en cause a été arrêté mercredi dernier en possession de cachets de médecins, de produits pharmaceutiques et de documents administratifs sans autorisation préalable, précise la même source. Ayant eu vent d’un infirmier activant en tant qu’agent anesthésiste et réanimateur au sein de l’un des Etablissements psublics hospitaliers (EPH) de la wilaya, s’adonnant à la pratique de l’avortement de manière clandestine, les éléments de la police judiciaire relevant de la sûreté de daïra de Miliana ont mis en place un plan minutieux en vue de sa neutralisation. Après l’avoir identifié, les policiers l’ont surveillé de très près, l’arrêtant mercredi dernier à Miliana au volant de sa voiture, dont la fouille minutieuse leur a permis de mettre la main sur des équipements médicaux, des médicaments de différents genres, des cachets de médecins ainsi que ceux appartenant à l’un des Etablissements publics de santé de proximité (EPSP) de la wilaya, en sus d’ordonnances et des certificats médicaux sur lesquels étaient apposés des cachets de certains EPH de la wilaya, a-t-on détaillé. Des cartes vierges de vaccinations contre le Covid-19, des formulaires vierges de soins inhérents à la sécurité sociale portant le cachet d’un médecin exerçant au niveau de la wilaya ainsi qu’un certificat de laboratoire ont également été trouvés, a-t-on fait savoir. En guise de compléments à l’enquête déclenchée, nombre de médecins et d’infirmiers de différents établissements de santé ont été longuement interrogés, a-t-on signalé. Un dossier pénal a été mis en place en vertu d’un PV portant sur les griefs d’ « exercice illégal de la médecine », « détention et usage illégal de cachets et documents administratifs », et « détournement de deniers publics », a-t-on indiqué. Présenté lundi devant les instances judiciaires du tribunal de Miliana, le mis en cause a été placé sous mandat de dépôt dans l’attente de son jugement, a-t-on précisé de même source.

Aïn Defla : un mort et deux blessés dans un accident de la circulation
Une personne est décédée et deux (2) autres ont été blessées mardi à Aïn Defla dans un accident de la circulation survenu sur la route nationale (RN 65), a-t-on appris auprès de la direction locale de la Protection civile. L’accident s’est produit à l’entrée de la ville de Zeddine (28 km au sud du chef-lieu de wilaya) lorsqu’un camion avec citerne d’eau est entrée en collision avec trois véhicules touristiques roulant en sens inverse, causant le décès de l’un des conducteurs (60 ans) et des blessures à deux autres passagers ( 4 et 59 ans), a-t-on indiqué. La dépouille de la personne décédée a été déposée à la morgue de l’hôpital de Sidi Bouabida (El Attaf) au moment où les deux blessés ont été transférés au service des urgences du même établissement hospitalier.

Saisie de plus de 51400 capsules de psychotropes à Laghouat
La police judiciaire (PJ) de la daïra d’Aflou, dans la wilaya de Laghouat, a saisi 51480 capsules de psychotropes et interpellé trois individus (3) âgés entre 31 et 40 ans pour leur implication dans la contrebande des drogues, a-t-on appris mardi auprès de la sûreté de daira. L’opération a été menée suite aux informations faisant état du transport par des individus d’une quantité de psychotropes, a indiqué le responsable de la communication, le commissaire de police Mohamed kioua, précisant que les investigations sur cette affaire ont abouti à l’arrestation de deux suspects (31-40 ans) qui se trouvaient à bord d’un camion remorque au niveau d’un barrage sécuritaire à la sortie nord de la ville d’Aflou. La fouille du véhicule a permis la découverte de la quantité de psychotropes susmentionnés, dissimulée minutieusement à l’intérieur du camion, en plus de la saisie d’une somme d’argent, a-t-il détaillé. Dans le cadre de l’enquête sur cette affaire, les mêmes services de sécurité ont précidé également à l’arrestation d’un autre suspect (31 ans) et la saisie d’un véhicule utilitaire utilisé dans une activité criminelle, ainsi qu’une somme d’argent.

Début du périple touristique « Montée vers le Tassili » de l’influenceur qatari Khalid Al-jaber
Le périple touristique « Montée vers le Tassili » du voyageur et influenceur qatari, Khalid Mohamed Al-jaber, a été officiellement lancé, mardi, depuis Riadh El feth à Alger, une expérience de trois mois qui le mènera dans 31 wilayas touristiques. Le lancement de ce voyage a été supervisé par le chef de cabinet du ministère du Tourisme et de l’Artisanat El-Wardi Abidi, en présence de représentants des différents secteurs concernés et des opérateurs, ainsi que des représentants de l’ambassade du Qatar à Alger. Au cours de son voyage, le motocycliste qatari visitera les différents sites et attractions historiques, archéologiques, culturels et environnementaux, notamment au désert. Cette visite lui permettra également de « s’arrêter dans les différents monuments touristiques qui reflètent l’authenticité de chaque station tout en dégustant les divers plats populaires traditionnels qui caractérisent chaque région du pays ». Dans ce cadre, le chef de cabinet, qui a représenté le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hamadi, a indiqué que ce périple touristique s’inscrit dans le cadre d’un programme visant la promotion de la destination Algérie, l’objectif étant de donner une forte impulsion au tourisme intérieur, d’autant que l’Algérie a été classée comme étant une destination de tourisme d’aventure par excellence. Le chef de cabinet au ministère a qualifié l’initiative de cet influenceur qatari d’opportunité devant lui permettre de « connaitre la richesse et la diversité du tourisme, en l’Algérie ».