judo

43e Championnat d’Afrique de Judo : Le rendez-vous d’Oran sera le plus relevé

La 43e édition du championnat d’Afrique de judo, programmée du 26 au 29 mai courant à Oran, sera la plus difficile dans l’histoire de cette épreuve, a prédit, mercredi, l’entraîneur national, Ahmed Moussa. « Je m’attends à ce que ce championnat soit le plus difficile dans l’histoire de cette compétition, notamment chez les hommes vu que tous les champions d’Afrique seront présents ici à Oran » a déclaré Ahmed Moussa à l’APS en marge du dernier stage qu’effectuent ses judokas à Oran avant d’entrer dans le vif du sujet. Malgré cela, l’ancien champion algérien reste persuadé que ses poulains « vont tout faire pour s’illustrer, malgré leur manque d’expérience ». « Vous n’êtes pas sans savoir que l’effectif de notre sélection a été très rajeuni, on y trouve même des athlètes de 20 ans, car notre objectif à long terme étant de les préparer pour les prochains Jeux olympiques de 2024 à Paris », a-t-il souligné. Invité à donner son pronostic au sujet du nombre des médailles que ses protégés pourraient offrir pour l’occasion à l’Algérie, Ahmed Moussa n’a pas voulu s’y attarder, se contentant de dire que ses judokas sont prêts pour relever le défi.
« Nous avons effectué une bonne préparation pour ce championnat. Je pense notamment à notre dernier stage en France déroulé conjointement avec la sélection de ce pays et qui a été très bénéfique pour nos athlètes. Actuellement, nous sommes dans le dernier virage de notre préparation en organisant cette mise au vert pour entretenir la forme de nos représentants, et je peux vous assurer qu’ils sont tous animés d’une grande détermination pour défendre crânement les couleurs nationales », a-t-il insisté.
Ce championnat d’Afrique sera aussi une étape intermédiaire pour les judokas algériens avant leur participation à la 19e édition des Jeux méditerranéens (JM) que va abriter également Oran du 25 juin au 6 juillet 2022. Une épreuve sur laquelle Ahmed Moussa n’a pas voulu trop s’y attarder, indiquant que « toute (sa) concentration va pour le moment au championnat d’Afrique ».
213 athlètes au total représentant 31 pays seront présents à cette manifestation continentale, qui aura pour théâtre le Centre des conventions Mohamed-Benahmed, soit 117 messieurs et 96 dames. L’équipe nationale algérienne participe avec 18 judokas et judokates (9 messieurs et 9 dames), rappelle-t-on.