15.9 C
Alger
2 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
Culture+

Watik Chaâbane : comédien en quête de consécration

Né le 13 juillet 1990 et natif de la ville de Koléa (Tipaza), plus précisément citoyen résident à la Rue du héros de la Guerre de Libération nationale «Souidani Boudjemaâ», le personnage, répondant au nom de Watik Chaâbane a débuté dans le monde du théâtre amateur au courant de l’année 2004, au sein de la troupe pour enfants de l’association culturelle « Mouvement théâtral de Koléa» (MTK).

Parmi les spectacles qu’il a à son actif, nombreux à vrai dire, notre Watik Chaâbane préfère citer, en autres, «Hamdane le bien nommé », «Hassan delal kheir», «Le trésor du sultan», «La forêt propre», tous des spectacles destinés aux enfants. Sans qualifications pré-requises et même sans avoir suivi des cours dans une école artistique, Watik embrasse la carrière de comédien avec toute la passion qui l’anime, pas très regardant sur les dépenses et sans trop demander en retour. «J’aime beaucoup le domaine de l’interprétation artistique mais je suis également l’auteur d’un texte de théâtre, ‘’La leçon’’ », dit-il dans un entretien que nous avons sollicité et qui s’est déroulé au siège du MTK, à Koléa.Le sujet du spectacle «La leçon» tourne autour d’une fille instruite qui incite son frère fainéant à fournir davantage d’efforts dans les études et l’encourage au plaisir des études. Une représentation de ce spectacle s’est d’ailleurs déroulée à la maison de la culture « Ahmed- Aroua » de Koléa, dit-il, fier de nous dévoiler qu’il s’intéresse à tout ce qui a trait au monde de la culture et de l’art.Le premier rôle qu’a eu à camper Watik Chaâbane a été celui du père de «Hamdane le bien nommé », un rôle dans lequel il a excellé, selon l’avis de son mentor, l’homme de théâtre Youcef Taouint et de ses fans. En fait, le comédien Watik Chaâbane a montré dans des spectacles destinés aux enfants, la mesure de ses prouesses et un talent certain.Dans la catégorie théâtre pour adultes, il a été distribué dans plusieurs spectacles dont, entre autres, dans «Overdose», un spectacle signé par le dramaturge et figure du théâtre amateur Youcef Taouint, ainsi que dans des épopées dont il cite les représentations «Souidani Boudjemaâ», «Les chevaliers de la liberté », «La mère du martyr», «Le sang de la liberté », qui ont fait date et charmé autant les valeureux moudjahidine que les amoureux du 4ème art.Watik Chaâbane est également passé de derrière la caméra, puisque sur recommandations express, il a eu les faveurs de réalisateur algérien d’être médiatisé par le petit écran. En effet, et relativement à la télévision, il a campé merveilleusement le rôle d’un pigeon dans «Kalila wa Dimna», un feuilleton du réalisateur Youcef Bouchouchi, composé de dix (10) épisodes, tourné durant l’année 2010, destiné spécialement aux enfants. «C’est mon vœux également de poursuivre une carrière d’acteur, sur les planches et pourquoi pas, au petit écran ou au cinéma et jouer des rôles à la mesure de ma passion pour ce métier», nous confie-t-il, fier d’être un artiste faisant partie de l’école artistique, l’association, MTK en l’occurrence, dont sont issus des artistes au talent reconnu actuellement dont Mustapha Laribi, Nabil Asli, Mohamed-Amine Ykhlef, Mina Lachetar et d’autres encore.«Je remercie mes amis les adhérents de l’association Mouvement culturel de Koléa ainsi que nos nombreux fans », tient à dire Watik Chaâbane qui, en guise de dernier mot, réitère qu’il a l’intention de persévérer dans le monde de l’art et de la culture et exprime sa reconnaissance à ceux qui lui ont porté assistance et réconfort moral et l’ont encouragé à poursuivre une carrière de comédien. Avis aux réalisateurs et aux dénicheurs de talents.
Mohamed Djamel

Related posts

Disparition : Belmondo ou l’itinéraire d’un monstre sacré du cinéma

courrier

Le jour où Bob Dylan a branché sa guitare

courrier

Box-office US : Les Sept mercenaires est un carton

courrier

Box-office US : Retour en fanfare pour les dinosaures de «Jurassic World»

courrier

MUSIQUE : Nassim Youcef et Abderrahmane El-Kobbi animent un concert chaâbi à Alger

courrier

Tlemcen : Le 16e prix littéraire Mohamed Dib sera décerné jeudi

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.