USM-Alger1-696x351

USMA-Ahly Tripoli, demain au 5-juillet : Les Algérois en quête de rachat pour bien fêter leur 100e participations

Ayant raté ses deux challenges sur le plan local, en se faisant éliminer dès les huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie et en échouant à préserver leur titre de champion après leur contre-performance de dimanche passé contre le NAHD, les joueurs de l’USMA se tournent désormais vers la Ligue des champions d’Afrique dans l’espoir de sauver leur saison.

Les Rouge et Noir accueilleront demain à partir de 18h00 le Ahly de Tripoli dans le cadre de la 1ère journée de la phase de poules de la prestigieuse compétition continentale. Un rendez-vous qui aura lieu, une fois n’est pas coutume, au stade du 5-Juillet et non pas à Bologhine, le jardin préféré des Usmistes où ils avaient même disputé leur première finale continentale en 2015 face au TP Mazembe, en Ligue des champions. Cependant, cette rencontre inaugurale de la phase de groupes intervient dans un contexte difficile que traversent les Algérois. En effet, ces derniers ont perdu beaucoup de leur ferveur ces derniers temps, et leur prestation très modeste contre les Harrachis il y a quelques jours en est la preuve. Cela n’est pas passé d’ailleurs sans susciter l’ire des supporters plus que jamais déçus par leur équipe qui avait pourtant écrasé tout sur son passage lors du précédent championnat d’Algérie.
Evidemment, dans pareilles circonstances, c’est l’entraineur qui est le premier à être montré du doigt. Le coach Belge, Paul Put, qui a pris les rênes de la formation de Soustara pendant les premières journées du championnat en remplacement du Français, Jean Michel Cavalli, n’a pas dérogé à la règle. Il est désormais sous forte pression, et un éventuel faux pas face aux Libyens risque de lui coûter tout simplement sa place. La direction de l’USMA fait de la Ligue des champions son principal objectif, et elle n’est pas prête à accepter un autre échec dans cette compétition.
Cependant, la mission ne sera pas facile face à une bonne équipe libyenne, habituée depuis quelques années à se produire en dehors de ses bases, et dont la plupart de ses joueurs forment le noyau de la sélection libyenne première qui va bientôt affronter l’équipe nationale des joueurs locaux dans le cadre des éliminatoires du Championnat d’Afrique de cette catégorie, dont la phase finale aura lieu en 2018 au Kenya.
Pour le rendez-vous de vendredi face à Al Ahly de Tripoli, il faut savoir que c’est la centième rencontre des Rouge et Noir dans la compétition, toutes épreuves confondues. Historique donc pour la formation de Soustara, puisqu’elle a participé à soixante matchs en Ligue des champions, et le reste en Coupe de la CAF et la Coupe des coupes. Du coup, le club usmiste devient le club algérien le plus connu en Afrique pour y avoir joué le plus grand nombre de rencontres de la nouvelle version de la C1, soit depuis 1997.En fait, l’USMA avec cette centième participation de son histoire, rejoint deux autres ténors nationaux sur le plan continental, la JSK avec ses 200 participations, et l’ESS qui a bouclé sa centième depuis quelques saisons. Une victoire serait donc le meilleur moyen pour fêter cet évènement.
Hakim S.