9.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
RÉGIONS

Usage frauduleux des prestations servies aux assurés sociaux : La CNAS lance une campagne de sensibilisation à Constantine

Une campagne de sensibilisation contre l’usage frauduleux des prestations servies aux assurés sociaux, a été lancée dans la wilaya de Constantine, a indiqué mardi le directeur local par intérim de la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS), Hichem Messaâdia.
L’organisation de cette campagne d’information qui s’étalera jusqu’au 7 mars prochain, vise à sensibiliser des assurés sociaux quant à l’usage correct de la carte Chifa afin d’éviter tout abus, en particulier concernant les méthodes d’acquisition des médicaments et informer les travailleurs salariés sur leurs droits et obligations relatifs aux arrêts de travail, a indiqué le même responsable. Lors d’une conférence de presse organisée à cette occasion, la même source a précisé que sur plus de 38.800 demandes d’arrêts de travail étudiées par les services de la CNAS, depuis le début de l’année 2023, pas moins de 29.000 dossiers ont été validés, alors que 6680 autres ont été rejetés. Le même intervenant a poursuit que 49 cas liés à la mauvaise utilisation de la carte Chifa par des assurés sociaux pour l’acquisition de l’insuline, ont été dénombrés fin 2022 dont les dossiers des personnes concernées, tous âges confondus, ont été transférés à la justice. De son côté, le sous-directeur des prestations sociaux à l’agence CNAS de la wilaya de Constantine, Rabah Boudermine, a insisté, dans ce cadre sur la nécessité de renforcer et de réinitialiser les méthodes de contrôle à travers les entreprises publiques et privées afin d’assurer la pérennité du système de la sécurité sociale et de préserver l’équilibre financier de la CNAS. D’autre part, M. Messaâdia a déclaré, qu’une hausse « sensible » du nombre d’infractions signalées auprès des employeurs contrevenants à la réglementation de la sécurité sociale, a été enregistrée depuis le début de l’année en cours, dans la wilaya de Constantine.
Le même responsable a précisé que le nombre d’infractions signalées auprès des employeurs ne respectant pas la législation liée à la sécurité sociale a atteint 9.520 jusqu’à fin octobre dernier contre 6.844 dénombrées pendant l’année 2022. Le même intervenant a révélé que le nombre d’infractions, recensées depuis le début de cette année a été enregistré lors des opérations de contrôle ciblant 2.587 entreprises principalement privées exerçant dans divers domaines dont le bâtiment, les travaux publics et l’hydraulique (BTPH). Il s’agit –a-t-il précisé, de 5315 infractions liées à la sous déclaration des salaires, 2124 infractions de non déclaration des cotisations, non déclaration des travailleurs (940 ), non déclaration annuelle des salaires et des salariés ( 938) , non déclaration de l’activité ( 149) en plus de 54 autres infractions, soulignant que 2.726 entreprises avaient fait l’objet l’année précédente d’actions de contrôle similaires, Ces sorties de contrôle, a encore ajouté le même intervenant, ont été effectuées en étroite collaboration avec les services de l’inspection de travail, et cela afin de sensibiliser les employeurs sur la nécessité du respect de la réglementation en vigueur. À signaler que la CNAS de Constantine couvre plus de 541. 400 assurés sociaux répartis sur les 12 communes de la wilaya.

Related posts

Chlef : le port de Ténès paralysé par une grève des transporteurs de marchandises

courrier

Constantine : La SADEG dotée de matériel de contrôle-commande numérique

courrier

Patrimoine à Médéa : Le Beylik du Titteri raconté en images

courrier

2e concours du meilleur Récitant de Coran à Tizi Ouzou : 12 lauréats récompensés

Redaction

Réouverture partielle des mosquées à Mila : Reprise des prières dans le respect des mesures préventives

courrier

Gestion des déchets urbains à Aïn Témouchent : l’approche participative envisagée

courrier