Tizi Ouzou

Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou : La rentrée se déroulera sans les 900 places pédagogiques de Tamda

La rentrée universitaire 2017-2018 pour les étudiants en première année inscrits à l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou aura lieu le 17 septembre prochain sans les 900 nouvelles places pédagogiques prévues à la réception au niveau du pôle universitaire de Tamda, a-t-on appris lundi du recteur. Censés accueillir les nouveaux bacheliers dès le début de l’année universitaire, les nouveaux blocs pédagogiques en réalisation au niveau du pôle universitaire de Tamda ne seront pas livrés dans les délais, les travaux n’étant pas encore achevés, a précisé à l’APS Ahmed Tessa. Les 900 places sur les 2700 prévues initialement pour la rentrée prochaine sont à 80% d’avancement et les travaux «sont actuellement à l’arrêt à cause des restrictions budgétaires qui ont contraint les entreprises d’abandonner le chantier», a-t-il indiqué. «Des efforts supplémentaires seront ainsi nécessaires pour absorber la pression sur les infrastructures pédagogiques existantes au niveau des différentes facultés et assurer une rentrée universitaire normale, notamment pour les nouveaux bacheliers au nombre de 10 999», a-t-il souligné. En plus des 6000 à 7000 places qui seront libérées par les diplômés sortants de l’université, les responsables de l’UMMTO instaureront un système d’exploitation à plein temps des salles de travaux dirigées et des amphithéâtres, ainsi que l’occupation du lycée Hamlat et du campus ex-Habitat en cas de besoin, a-t-il affirmé. Abordant le volet encadrement pédagogique, le recteur a affirmé qu’il y a renforcement des effectifs : 155 enseignants dont 135 nouveaux maîtres assistants ayant passé le concours de recrutement en juillet dernier et une vingtaine de mutations à partir d’autres universités du pays. «Des recrutements qui n’apporteront pas une solution définitive au problème de déficit en encadrement pédagogique, notamment dans certaines facultés comme celles des Sciences humaines et sociales et des Sciences économiques connues pour leurs grands effectifs et dont le ratio de couverture pédagogique est d’un (01) enseignant pour 45 étudiants, a-t-il observé.  Par ailleurs, le rectorat de l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou a transmis au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique des dossiers de création de quatre nouveaux instituts au niveau des pôles universitaires Hasnaoua et Tamda, a-t-on appris auprès de la même source. Le premier dossier concerne l’Institut supérieur de langue amazighe qui sera érigé au niveau du campus Hasnaoua, tandis que le second concerne un Institut des sciences financières et des mathématiques appliquées, a-t-il fait savoir. L’UMMTO se dotera également d’un troisième Institut des sciences appliquées et technologie et un quatrième réservé aux sciences agro-sylvio-vétérinaires, a-t-il indiqué, affirmant qu’un arrêté de création d’un Institut de géologie a été notifié depuis quelques jours par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.