Université de TIzi Ouzou

Université Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou : 6e Séminaire national sur l’eau du 12 au 14 juin courant

Le sixième Séminaire national sur l’eau «SNE6-2019’’, organisé par le laboratoire des eaux de l’Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou (UMMTO), se tiendra du 12 au 14 juin à l’auditorium du campus Hasnaoua I, a-t-on appris des organisateurs. Cet événement scientifique, initié avec la participation de l’Association algérienne d’hydrogéologie (AAH), s’intéressera à quatre thématiques principales : «L’impact des grands ouvrages hydrauliques et transferts’’, ‘’L’hydrogéologie régionale, modélisation et simulation des facteurs hydro-climatiques’’, «Hydraulique urbaine et barrage’’ et «Qualité et protection de l’eau’’, a indiqué, à l’APS, le chef de laboratoire des eaux de l’UMMTO, Malik Abdeslam. «La communauté universitaire, des scientifiques et des organismes spécialisés s’intéressent à ces impacts à travers différents programmes de recherche’’. Ces études seront abordées durant ce 6e séminaire sur l’eau, qui sera également une occasion pour présenter des travaux sur les grands bassins hydrologiques et hydrogéologiques, l’hydro-climatologie avec les influences des perturbations aux échelles planétaire et locale, ainsi que sur la qualité des eaux, leur traitement et protection’’ a ajouté M. Abdeslam. De grands projets hydrauliques sont implantés dans la wilaya de Tizi-Ouzou, comme le barrage de Taksebt d’une capacité de 180 millions de mètres cubes, une station de traitement des eaux, un système de transfert d’eau entre bassins versants et une station d’épuration. A ces projets opérationnels s’ajoutent d’autres en cours de réalisation, tels que le barrage de Souk Tlata et «des impacts sur le ressource en eau apparaissent’’, a observé le chercheur. Des spécialistes d’une quinzaine d’universités, dont Oran, Béchar, Chlef, Annaba, Béjaïa, Batna, Oum El Bouaghi, Souk-Ahras, Guelma, Tizi-Ouzou, Alger, Boumerdès et Sétif, prendront part à ce séminaire, a indiqué M. Abdeslam, faisant savoir que le comité d’organisation a reçu 76 communications, dont plus d’une cinquantaine ont été retenues, relevant que la sélection est toujours en cours. Outre les communications écrites et orales, il est aussi prévu dans le cadre de ce séminaire une visite du barrage de Taksebt, de sa base nautique et de sa station de traitement ainsi que des sources, des captages et des stations hydroélectriques dans le Djurdjura, a ajouté le responsable du laboratoire des eaux.