Aquaculture

Un schéma directeur pour la pêche et l’aquaculture voit le jour

Un projet de schéma directeur, visant l’augmentation de la production dans les domaines de la pêche et de l’aquaculture, a été livré vendredi à Oran, par le ministre du secteur, Abdelkader Bouazgui, et l’ambassadeur de la Corée du Sud en Algérie, Sang-Jin Park.
Le projet, élaboré par des experts sud-coréens et algériens, a été remis au ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche en marge du Salon international de la pêche et de l’aquaculture (SIPA 2017), ouvert jeudi à Oran.
Ce projet de schéma directeur constitue «un document important à même de permettre la mise en place d’un plan d’action pour le développement des activités de la pêche et de l’aquaculture sur la période allant de l’année en cours à 2035», a déclaré le ministre en insistant sur la consolidation de la coopération algéro-sud coréenne.
«La mise en œuvre de ce plan d’action facilitera l’atteinte, à court et moyen terme, des objectifs ciblés aux plans quantitatif et qualitatif», a souligné Bouazgui, faisant valoir l’incidence positive de cette opération, et ce, «conformément à la stratégie nationale axée sur la diversification des ressources économiques et la garantie de la sécurité alimentaire».

Ouverture à Oran de la 4e conférence sur la conservation des cétacés
La 4e conférence biennale des parties de l’Accord sur la conservation des cétacés de la mer Noire, de la Méditerranée et de la zone atlantique adjacente (ACCOBAMS) s’est ouverte, hier, au Centre des conventions d’Oran. Organisée en marge de la 7éme édition du Salon International de la Pêche et de l’Aquaculture, cette conférence vise à faire le point sur l’état des connaissances disponibles sur les mammifères marins dans le sud de la Méditerranée, précise Mme Rahima Berkat, directrice d’études au niveau du ministère de l’agriculture, du développement rural et de la Pêche et point focal national de l’accord. Cette rencontre réunira des experts de plusieurs pays membres de l’accord, a-t-elle précisé rappelant qu’il s’agit d’un accord ratifié par 29 pays européens, méditerranéens, asiatiques et arabes dont l’Algérie, qui vise à préserver toutes les espèces de cétacés et leurs habitats dans l’aire géographique de l’Accord, en imposant des mesures plus restrictives que celles définies dans les textes précédemment adoptés.

Un cimetière du Moyen-âge découvert au Mont Saint-Michel
Un cimetière datant du Moyen-âge a été découvert à l’abbaye du Mont Saint-Michel au nord-ouest de la France, a annoncé l’Institut français de recherches archéologiques préventives (Inrap). «La fouille en janvier 2017 du cimetière nous a permis de mettre au jour une quarantaine de sépultures dans des états de conservation variés (peu sont complètes)», a indiqué à l’AFP Elen Esnault, responsable de l’opération à l’Inrap. Ce cimetière a été «en partie abandonné» au milieu du XIIIe siècle au moment de la construction d’une enceinte fortifiée, a précisé Mme Esnault. Il a été découvert fin 2016, sous la rue principale, à l’occasion de travaux de réfection des canalisations, selon l’Inrap. Il se trouvait dans un rayon de 30 mètres autour de l’église paroissiale Saint-Pierre. Ces recherches ont permis de mettre en évidence que le village du Mont Saint-Michel s’était «resserré au XIIIe siècle» alors qu’il était «plus étendu à l’origine», poursuit la chercheuse. «On peut imaginer que le village s’est resserré pour mieux se protéger, après l’attaque des Bretons en 1204 au cours de laquelle il a été incendié, et a probablement subi des destructions assez importantes», poursuit Mme Esnault.

Plus de véhicules dans les petites ruelles en Chine
Les autorités de Pékin comptent interdire aux véhicules motorisés de rouler dans des ruelles étroites traditionnelles telles dans les hutong dans le cadre des efforts pour embellir le centre-ville, a rapporté l’agence chine nouvelle.
Une directive révélée par la Commission municipale de la gestion urbaine de Pékin a appelé au nettoyage des ruelles dans la zone centrale, définie comme regroupant les zones au sein du deuxième périphérique où des architectures historiques, des cours traditionnelles et des hutong sont concentrés.
Les véhicules motorisés, incluant les motos, seront interdits de se garer dans les ruelles ayant une largeur de moins de cinq mètres, et devront éviter de rouler dans ce genre de passages.
Les ruelles, d’une largeur de cinq à neuf mètres, autoriseront la circulation dans un seul sens. Les ruelles des hutong de plus de neuf mètres de large pourront être ouvertes à la circulation dans les deux sens mais une voie d’urgence de 3,5 mètres de large devra être conservée.

Un homme fonce sur des passants en France : trois lycéens blessés
Un homme a «délibérément» foncé vendredi sur des passants à Blagnac, près de Toulouse, dans le sud-ouest de la France, blessant trois étudiants dont deux grièvement, a indiqué une source policière.
L’individu a été immédiatement arrêté sur place, selon la même source, cité par l’AFP. Selon la chaîne de télévision française BFMTV, le véhicule a foncé sur un groupe de personnes devant un lycée.

La Tunisie prolonge l’état d’urgence de trois mois
L’état d’urgence instauré en Tunisie il y a deux ans après une série d’attentats jihadistes sanglants a de nouveau été prolongé, cette fois de trois mois, a annoncé vendredi la présidence tunisienne. «Après des consultations avec le chef du gouvernement et le président du Parlement, le président de la République a décidé de prolonger l’état d’urgence sur tout le territoire pour trois mois à compter du 12 novembre», a indiqué la présidence dans un communiqué. En vigueur depuis un attentat contre la garde présidentielle le 24 novembre 2015 en plein Tunis (12 agents tués), l’état d’urgence a déjà été prolongé plus d’une dizaine de fois depuis février 2016. Cette mesure octroie des pouvoirs d’exception aux forces de l’ordre. Elle permet notamment l’interdiction des grèves et des réunions «de nature à provoquer (…) le désordre» ou encore l’adoption de mesures «pour assurer le contrôle de la presse». La dernière attaque de grande ampleur en Tunisie remonte à mars 2016, lorsque des dizaines de terroristes avaient attaqué des installations sécuritaires à Ben Guerdane, dans le sud du pays, mais des démantèlements de cellules terroristes sont régulièrement annoncés.

Manifestation de journalistes en Italie après l’agression d’un confrère
Une centaine de journalistes se sont réunis, vendredi à Ostie, près de Rome, pour défendre la liberté d’expression après l’agression d’un collègue par le frère d’un boss mafieux pendant un reportage. Les journalistes se sont rassemblés à la mi-journée devant la salle de sports dont le gérant, Roberto Spada, a asséné mardi un violent coup de tête au journaliste, lui fracturant le nez. Celui ci l’interrogeait sur ses liens avec le mouvement néo-fasciste CasaPound. Une grande banderole avait été déployée sur laquelle était inscrit: «Non à la censure de la presse, non au bâillon, non aux lois liberticides». «Nous sommes ici pour dire qu’un coup de tête, ou même des critiques, ne nous arrêteront pas», a déclaré à des confrères le journaliste Dino Giarruso, à l’initiative de ce rassemblement à Ostie, une cité balnéaire à une trentaine de kilomètres de Rome, dont elle constitue un arrondissement.

Elle paie 150.000 euros contre sa libération de prison
La présidente du parlement catalan, Carme Forcadell a quitté, vendredi, la prison d’Alcalà Meco (Madrid) après avoir payé la caution de 150.000 euros imposée hier soir par le juge de la Cour suprême Pablo Llarena. La caution a été remise à la haute cour par le trésorier de l’assemblée nationale catalane (ANC), Marcel Padros, rapporte l’agence EFE. L’ANC avait annoncé sur les réseaux sociaux qu’elle se chargera de payer les cautions de Forcadell et aux autres membres du bureau du parlement après avoir pris connaissance des décisions du juge. Dans son ordonnance de remise en liberté, le juge a rappelé les mesures de précaution prises contre Forcadell notamment l’interdiction de quitter le pays, le retrait du passeport, répondre aux convocations du tribunal suprême à chaque fois que cela s’impose et si Forcadell ne respecte pas l’une de ces mesures , elle sera immédiatement emprisonnée, a souligné le juge dans son ordonnance.