tunnel de Djebel El Ouahch

Tunnel de Djebel El Ouahch (Constantine) : Lancement bientôt du chantier de réhabilitation

Les travaux de réhabilitation du tunnel de la région de Djebel El Ouahch (Constantine), une partie de l’autoroute Est-Ouest ayant subi un affaissement partiel en janvier 2014, seront lancés «avant fin 2017», a indiqué mardi, le directeur régional de l’Agence nationale des autoroutes (ANA), Mohamed Kafi. L’opération de réhabilitation de cette partie de l’autoroute avait été lancée en août dernier, a rappelé le même responsable, précisant que depuis, l’entreprise engagée pour la conduite des travaux, à savoir Cosider, avait lancé une étude technique d’évaluation et de caractérisation du sol avant d’entamer l’opération de réhabilitation. Des essaies techniques ciblant le terrain du tunnel endommagé et des études d’investigation et d’évaluation du sol sont en cours par des experts de renommée internationale et seront finalisés «dans 15 jours», a souligné M. Kafi, tout en faisant part de l’importance des travaux «préparatoires» dans la réussite de l’opération de réhabilitation. Une fois «établi» le rapport d’investigation, l’entreprise nationale Cosider passera à la phase travaux qui portera essentiellement sur les opérations de forage et d’injection de béton, a ajouté M. Kafi, rappelant les efforts consentis par le Gouvernement pour récupérer cette voie névralgique de la cartographie routière nationale. Le délai de réalisation de ce chantier a été revu à la baisse, a révélé le directeur régional de l’ANA, précisant que «l’opération sera réalisée en 18 mois au lieu de 24 mois préalablement arrêté dans le contrat du marché». «La réduction des délais de réalisation n’affectera en rien les normes de sécurisation requises», a assuré Mohamed Kafi, affirmant qu’un plan de contrôle et de suivi a été prévu pour «un accompagnement ininterrompu» de tout le processus de mise à niveau de ce tunnel qui fait jonction entre les parties ouest et nord-est de la tranche orientale de l’autoroute Est-Ouest reliant Constantine à El-Tarf. Avec la réouverture de ce tunnel de 1 900 mètres, «le circuit initial de l’autoroute sera récupéré et la déviation de 13 km, réalisée pour remédier à la fermeture de ce tunnel, sera «une autre alternative» pour les automobilistes, a soutenu le directeur régional de l’ANA.