Trump

Trump reviendra-t-il à l’accord de Paris sur le climat ?

Les températures moyennes aux États-Unis ont augmenté vite et de manière spectaculaire, les dernières décennies étant les plus chaudes depuis 1.500 ans, selon un rapport préliminaire du gouvernement fédéral publié, hier, par le New York Times. « Les Américains ressentent dès à présent les effets du changement climatique », souligne ce rapport rédigé par 13 agences mais qui n’a pas été rendu public ni approuvé par l’administration du président Donald Trump. Ce document « contredit directement les affirmations du président Trump et des membres de son cabinet selon lesquels la contribution humaine au changement climatique n’est pas avérée et la possibilité de prévoir ses effets est limitée », selon le journal. Ce projet de rapport, qui fait partie de l’évaluation nationale sur le climat aux États-Unis, est fait tous les quatre ans. Il a été signé par l’académie nationale des sciences. Les États-Unis ont confirmé vendredi par écrit aux Nations unies leur intention de se retirer de l’accord de Paris sur le climat.

La Chine construira une base de simulation de la vie sur Mars
La Chine implantera sa première base de simulation de la vie sur Mars dans la province chinoise du Qinghai (nord-ouest), a déclaré, hier, le gouvernement local. La base se trouvera dans la région de la falaise rouge de l’arrondissement de Da Qaidam (également connu comme Dachaidan) dans la préfecture autonome Mongolo-tibétaine de Haixi. Situé dans le Bassin Qaidam dans l’ouest du Qinghai, Haixi a été choisie pour son relief, son paysage et son climat semblables à ceux de Mars, a précisé Wang Jingzhai, chef adjoint du Comité du Parti communiste chinois (PCC) pour la préfecture. Le gouvernement de Haixi et l’Académie des Sciences de Chine ont signé un accord en novembre de l’année dernière pour construire la base et ont commencé à discuter la localisation du projet. La base, qui comprendra un « quartier martien » et un « camping martien », sera transformée en première base culturelle et touristique expérimentale pour l’éducation à l’espace et à l’astronomie, le tourisme sur le thème de Mars, la recherche scientifique et le tournage de films.

Des milliers d’armes remises aux autorités australiennes
Des milliers d’armes ont été remises aux autorités de l’État le plus peuplé d’Australie en vertu d’une amnistie décrétée dans un contexte de craintes d’attaques terroristes et d’afflux d’armes illicites dans l’île-continent, rapportaient des médias hier. Le gouvernement fédéral a instauré, depuis le 1er juillet une amnistie nationale pour les détenteurs d’armes illégales -la première du genre depuis celle qui avait été mise en place en 1996 après le massacre de 35 personnes- estimant que 260.000 de ces engins sont en circulation. Environ 1.700 carabines, 460 fusils de chasse et près de 200 armes de poing ont été remis à la police et aux marchands d’armes de l’État de Nouvelle-Galles du Sud tandis que des milliers d’autres armes ont été signalées pour être enregistrées, pour un total de plus de 6.000. « Nous avons également recueilli plus de 110 armes prohibées dont des épées de samuraï, des couteaux et d’autres armes à lame », a déclaré le commissaire Wayne Hoffman. Les autres États et territoires australiens n’ont pas publié de chiffres pour l’instant. L’amnistie restera en vigueur jusqu’au 30 septembre. Les autorités veulent limiter les risques alors que les menaces d’attaques terroristes sont constantes et que les affrontements entre bandes criminelles rivales se sont multipliés.

L’Algérie au congrès parlementaire annuel en Afsud
Une délégation parlementaire algérienne participera au congrès annuel des présidents de parlements africains prévu au siège du parlement panafricain à Midrand en Afrique du Sud du 8 au 12 août en cours, a indiqué lundi l’Assemblée populaire nationale (APN) dans un communiqué. La délégation parlementaire comprend le vice-président de l’APN, Djamel Bouras en sa qualité de président de la délégation et le président du groupe parlementaire du Rassemblement national démocratique (RND) au Conseil de la nation, Abdelmadjid Bouzriba, précise le communiqué. Ce congrès se penchera sur le thème « tirer pleinement profit du dividende démographique pour l’investissement des jeunes en Afrique ».

Des détenus prennent le contrôle dans une prison de l’Arkansas
Dans une prison de haute sécurité de l’État américain de l’Arkansas, six détenus se sont emparés des clés, contrôlant l’accès à une des zones de l’établissement, ont rapporté des médias, hier, citant l’administration pénitentiaire de l’Arkansas. Les détenus se sont emparés des clés au cours d’une récréation dans la prison Tucker, a précisé aux médias locaux Solomon Graves, porte-parole de l’administration pénitentiaire de l’Arkansas. Trois agents correctionnels se trouvent dans la zone contrôlée par les détenus, selon la même source. La directrice de l’administration pénitentiaire de l’État, Wendy Kelley a affirmé que les trois agents étaient en sécurité pour l’heure. La police n’est pas encore entrée dans la prison et enquête actuellement sur de possibles attaques ou altercations ayant mené à cette situation, a indiqué Bill Sadler, porte-parole de la police. L’administration pénitentiaire surveille de près la situation à l’intérieur de la prison, a-t-il ajouté. La prison de haute sécurité Tucker peut accueillir plus de 530 détenus, et emploie près de 300 travailleurs, selon le site de l’administration pénitentiaire de l’Arkansas.

Un garde de la présidence se suicide en service au Burundi
Un soldat affecté à la garde de la Présidence s’est donné la mort dans la nuit de, dimanche à lundi, a annoncé lundi l’armée burundaise. « Le ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants communique la mort du caporal chef Nishemezwe survenue cette nuit du 6 août 2017 à 21H30 (19H30 GMT) par suicide avec son fusil à son poste d’attache », a annoncé le colonel Gaspard Baratuza, porte-parole dudit ministère. Il a fait savoir que ce militaire était de faction à la Brigade Spéciale de Protection des Institutions et qu’il était rentré au mois de févrieACCIDENTSr 2017 de la Mission Multidimensionnelle Intégrée de Stabilisation des Nations Unies en Centrafrique (MINUSCA). Par ailleurs, a indiqué le colonel Gaspard Baratuza, « il ne présentait aucun problème mental et était en bons termes avec ses collègues au service ». « Les enquêtes des officiers de la police judiciaire sont en cours », a indiqué le porte-parole du ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants.

Le Pentagone autorise ses bases à abattre les drones menaçants
Les bases militaires américaines sont désormais autorisées à abattre tout drone privé ou commercial jugé menaçant, a affirmé, lundi, le Pentagone. Les diverses branches de la Défense américaine ont reçu les nouvelles directives vendredi, a affirmé le porte-parole du Pentagone, le capitaine de vaisseau Jeff Davis. Selon ce dernier, les bases américaines dont le survol est interdit peuvent à présent détruire tout aéronef sans pilote et dont la présence est considérée comme une menace pour le personnel ou les équipements. « Nous gardons le droit à l’auto-défense et en ce qui concerne (…) les drones qui opèrent au-dessus d’installations militaires, ces nouvelles directives nous permettent d’agir pour arrêter ces menaces », a expliqué M. Davis. En d’autres termes, a poursuivi le porte-parole, les militaires peuvent « mettre hors d’usage, détruire, pister » les drones. Aux États-Unis, les vols de drones sont régulés par l’agence fédérale de l’aviation (FAA) et certains endroits, tels que le Pentagone ou la capitale Washington sont interdits de survol.

Deux journalistes tués en deux jours aux Philippines

Deux journalistes ont été tués en deux jours aux Philippines lors de deux incidents séparés, ont indiqué hier les autorités. Le présentateur Rudy Alicaway et le chroniqueur Leo Diaz sont les troisième et quatrième journalistes à avoir été tués depuis l’année dernière, selon Dabet Panelo, secrétaire général de l’Union national des journalistes des Philippines. Dans les deux cas, les victimes étaient à moto lorsque des tireurs sont arrivés par derrière sur une autre moto et les ont tués. Les deux assassinats ont eu lieu sur l’île de Mindanao, dans le sud du pays. Leo Diaz correspondant du « tabloïd Balita News » et chroniqueur pour un journal communautaire, a été tué lundi dans la ville de President Quirino, a déclaré Fort Yerro, consultant pour Balita. Ancien officier de police, il travaillait sur des sujets de corruption politique, de jeu illégal et de drogue, selon M. Yerro. Rudy Alicaway, qui animait une émission hebdomadaire sur la radio DXPB, a été assassiné dans la ville de Molave dimanche, selon un rapport de police. Pour Rocel Navarro, le directeur de cette station publique, il ne couvrait pas de sujets controversés.