Arrestation

Trois individus qui s’apprêtaient à vendre la viande d’âne arrêtés à Skikda

Trois personnes, qui s’apprêtaient à commercialiser de la viande d’âne et voler des troupeaux de vaches et d’ovins, ont été interpelés au cours des dernières 24 heures à Skikda, a indiqué, lundi, un communiqué du groupement de wilaya de la gendarmerie nationale.
Agissant sur informations relatives à la présence de voleurs de bétail dans la mechta d’Oued Bibi dans la commune d’Ain Zouit, les gendarmes ont interpelé, sur le chemin de wilaya (CW) 28, les mis en cause à bord d’un véhicule transportant 7 ânes soigneusement dissimulés, précise la même source. L’enquête a révélé que les ânes avaient été volés dans la localité d’Oued Bibi dont les habitants s’en servaient pour transporter leur récolte d’olive en zones difficilement accessibles, ajoute la même source qui indique que les prévenus exploitaient un hangar à la cité Oued El Ouahch dans la commune de Skikda où les enquêteurs ont trouvé 6 bovins et 12 ovins qui auraient été également volés. Le conducteur du véhicule a reconnu que ses deux compagnons, bouchers de leur état, allaient égorger les ânes et vendre leur viande aux boucheries de la ville de Skikda comme viande rouge hachée, a ajouté la même source qui note que les prévenus ont tout nié. Présentés lundi après-midi devant la justice, les deux inculpés ont été condamnés à 18 mois de prison chacun. Le parquet avait requis, à leur encontre, 3 ans de prison ferme.

Secousse tellurique de magnitude 3,2 à Bordj Bou Arreridj
Une secousse tellurique de magnitude 3,2 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée, lundi à 19h54, dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj, a indiqué le Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG). L’épicentre de la secousse a été localisé à 5 km au Nord-Est de Bordj Bou Arreridj, précise la même source.

Un crash d’avion au Portugal fait cinq morts
Un avion de tourisme s’est écrasé, lundi, sur l’entrepôt d’un supermarché, près d’un aérodrome de la région de Lisbonne, provoquant la mort de ses quatre occupants, trois Français, un Suisse et un Portugais qui se trouvaient sur les lieux, ont annoncé les services de secours. L’accident, qui a également fait trois blessés légers, est survenu en milieu de journée, peu après le décollage de l’avion, immatriculé en Suisse, en direction de Marseille, dans le sud de la France. L’appareil, un bimoteur de dix mètres de long de modèle PA-31, s’est écrasé à moins d’un kilomètre de l’aérodrome de Tires, sur un camion garé dans l’entrepôt du supermarché Lidl de ce village de la commune de Cascais, situé à 20 km de Lisbonne. Les personnes tuées sont le pilote, qui serait Français selon les médias portugais, ses trois passagers et le chauffeur du camion. « Les victimes qui se trouvaient dans l’avion étaient trois Français et un Suisse », a indiqué à la presse le commandant de la protection civile de la région de Lisbonne, André Fernandes, sans autre précision sur leur identité. Dans un communiqué diffusé lundi soir, le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin a déclaré que deux des victimes françaises étaient le chirurgien marseillais Jean- Pierre Franceschi, 65 ans, et son épouse Nathalie, et a adressé ses condoléances aux proches de ce « chirurgien orthopédique internationalement reconnu (…) référence incontournable dans le monde du sport ».

Université d’Alger 3: lancement d’un portail web pour les demandes de diplôme final
L’Université d’Alger 3 a lancé un portail web dédié aux demandes de diplôme final afin de faciliter, aux étudiants titulaires, le retrait de leurs diplômes, a annoncé lundi un responsable de l’université. Cette initiative revêt un grand intérêt dans la mesure où elle met fin à un ensemble de problèmes bureaucratiques, a indiqué à l’APS le Vice-recteur de l’Université d’Alger en charge de la pédagogie, M. Nadir Khalfallah qui a précisé que la délivrance des diplômes se fera en un temps record et que les titulaires pourront suivre l’état d’avancement de leur dossier de demandes. A ce titre, les demandes de retrait des diplômes d’Etudes universitaires appliquées (DEUA), de Licence classique/LMD, master, magister et de 3e cycle ont commencé à être introduite via le portail de l’Université depuis déjà une semaine. Cette opération qui facilite l’archivage des dossiers des étudiants, permet de réduire le délai de retrait de ces diplômes à seulement une (01) semaine, au lieu de plusieurs mois auparavant, selon le même responsable. A noter que l’Université d’Alger 3 forme chaque année environ 10 000 nouveaux diplômés.

Ouverture de la fête du printemps à Mila
La fête du printemps a été ouverte, lundi à Mila, dans une ambiance des plus festives marquée par des scènes colorées du patrimoine et de la culture, a-t-on constaté.
Un défilé des troupes folkloriques «Rahaba» exécutant des pas de danses au rythme des zornas devant le siège de la commune de Mila a donné le «la» à cette fête rehaussée par un défilé des scouts et des prestations clowns qui ont séduit le nombreux public présent. Des démonstrations de la Fantasia exécutées dans une harmonie complète entre les cavaliers, et la synchronisation du baroud n’ont pas cessé d’attirer les foules, et le cortège d’une collection de voitures des années cinquante et soixante, arpentant l’avenue «Abdelhafid Boussouf» jusqu’au vieux Mila, a donné une touche sublime à cette fête du printemps.
Organisée par la direction de la culture, le festival de «la fête du printemps», (qui devrait se poursuivre hier) est tenue, pour la première fois à Mila et a constitué une occasion pour l’exposition des produits artisanaux du patrimoine local et a rappelé, aux présents, les rituels de la célébration du printemps et la préparation du «Bradj» et «El Korsa»: des délices accompagnant cette fête. La fête du printemps a relancé également les jeux de société tels que «kora» qui réunissait amis et famille dans un moment de détente et de plaisir, de convivialité et de solidarité. «Cette manifestation est une occasion pour se remémorer des traditions du passé et revaloriser le patrimoine immatériel local» a indiqué à l’APS, le directeur de la Culture, Djamel Brihi.

Une jeune surfeuse tuée par un requin devant sa famille en Australie
Une jeune fille de 17 ans a péri dans le sud-ouest de l’Australie après avoir été attaquée par un requin sous les yeux de ses parents impuissants, ont annoncé hier, les autorités. Elle était en train de surfer avec son père, lundi après-midi, près de Wylie Bay, près de la ville d’Esperance, dans l’Etat d’Australie occidentale, quand un requin lui a mordu et arraché une jambe. Sa mère et ses deux jeunes soeurs ont vu l’attaque depuis la plage et prévenu les secours. « Le père a entendu sa fille hurler avant qu’elle ne soit tirée sous l’eau par le requin », rapporte le journal West Australian. « Quand elle a émergé, son père est allé vers elle et l’a ramenée à la plage avec l’aide d’un adolescent. » Les autorités locales ont annoncé la fermeture de la plage de Wylie Bay. En octobre 2014, un surfeur de 23 ans avait été grièvement bléssé par deux grands requins blancs à Wylie Bay, perdant son bras gauche et sa main droite. Les attaques de requins dans les eaux australiennes sont en augmentation en raison de la croissance démographique et de la popularité toujours plus grande des sports nautiques, selon les spécialistes.

Un supporter jeté d’une tribune dans un stade en Argentine
Un jeune de 22 ans est dans un état de mort cérébrale « irréversible » après avoir été jeté, samedi dernier, depuis une tribune par un groupe de supporteurs et fait une chute de plusieurs mètres, dans le stade Mario Kempes de Cordoba, en Argentine, selon la police. C’est en plein clasico de Cordoba entre les clubs rivaux de Talleres et Belgrano que le jeune homme a été agressé. D’après son père, interviewé par des médias argentins, il s’agit d’un lynchage, car Balbo venait de reconnaître l’assassin de son frère, mort en 2012. Les images de télévision montrent qu’Emanuel Balbo, vêtu du maillot de Belgrano, cherche à échapper à d’autres supporteurs de Belgrano qui le frappent, avant de le faire basculer dans le vide. D’après la police, l’assassin présumé du frère d’Emanuel Balbo, qui a fait de la prison préventive dans ce dossier en cours d’instruction, aurait crié que Balbo était un supporter des rivaux de Talleres, pour déclencher l’ire des partisans de Belgrano. Lundi, le jeune homme a été déclaré en état de mort cérébrale. « C’est irréversible », a déclaré le chirurgien qui l’a opéré. En 2016, six supporteurs de clubs de football argentins sont morts dans des règlements de compte, selon l’ONG Salvemos el Futbol. De 2013 à 2015, 34 ont été tués.