Trafic de véhicules : Un réseau international démantelé à Médéa

Un réseau spécialisé dans le trafic international de véhicules, composé de ressortissants étrangers et d’Algériens, a été démantelé par la section de recherche de la gendarmerie de Médéa, a appris l’APS, hier, auprès du groupement de gendarmerie. Onze membres de ce réseau, cinq ressortissants de nationalité étrangère et six algériens, ont été appréhendés suite à une minutieuse enquête diligentée par la section de recherche de Médéa, qui a permis ainsi de mettre un terme aux agissements de ce réseau qui opérait à travers plusieurs régions du pays, a-t-on signalé. Ce réseau utilisait le port de Mostaganem, ouest du pays, comme plaque tournante de ce trafic dans lequel étaient impliqués, selon les investigations menées par la Gendarmerie nationale, dix-huit membres, parmi lesquels huit ressortissants étrangers, a indiqué la même source, précisant que sept membres de ce réseau, en fuite, sont activement recherchés. Cinq véhicules vendus sous de faux documents administratifs ont été récupérés, a ajouté la même source, qui a fait état également de la saisie de matériel informatique, de documents administratifs, de passeport et d’une importante somme d’argent, lors des arrestations opérées dans le sillage de cette enquête. Les véhicules, en transit temporaire en Algérie, étaient revendus par les membres de ce réseau à des particuliers avec de faux documents, a-t-on noté.