www.newpressphoto.com

Tlemcen : 19 incendies détruisent plus de 176 ha de surfaces forestières

Dix-neuf incendies déclarés dans la wilaya de Tlemcen entre le 1er juin dernier et le 6 juillet en cours ont détruit 176 ha de surfaces forestières, a-t-on appris jeudi auprès de la Conservation de wilaya des forêts.
Ces incendies ont détruit plus de 38 ha de forêts, 17 ha de maquis, 99 ha de broussailles, 15 ha d’alfa et 6 ha d’autres végétations, a indiqué à l’APS le chargé de la communication de cet organisme, Lachgar Mohammed. Le facteur humain reste le principal élément déclencheur de ces feux, la hausse des températures accompagnée de vents contribuant à la propagation rapide des flammes, a-t-il expliqué. La plupart de ces incendies sont provoqués à partir des routes nationales ou chemins vicinaux en direction de la forêt par le rejet de mégots de cigarettes, des décharges anarchiques non contrôlées au niveau des communes et des terres agricoles dont leurs propriétaires n’ont pas équipé leurs moissonneuses d’extincteurs ou de citernes d’eau afin d’éteindre le feu en cas d’incendie. Des bergers ont également causé le feu volontairement sur des surfaces boisées en vue d’élargir la surface de pacage.
Le responsable a relevé que parmi les facteurs entravant la maitrise des feux de forêts dans la wilaya figurent la vaste surface des espaces forestiers estimée à 255.000 ha, le manque de ressources humaines spécialisées en intervention pour la protection des forêts des feux, le manque de moyens d’intervention, les accès difficiles menant vers la forêt.
Il a également cité la détérioration du réseau des routes sylvicoles sur 2.650 km dans la wilaya, l’insuffisance des pare-feux qui couvrent une surface globale de 1.810 ha, en plus du manque de tours de contrôle, l’accès difficile dans les montagnes et autres ». Pour lui, « la maitrise optimale des feux de forêts est tributaire de la formation des forestiers sur les techniques d’intervention assurée par les agents de la Protection civile, la formation sur les modalités d’enquête et d’investigation sur les causes de feux en collaboration avec des représentants du ministère de la Justice et des services de la Gendarmerie nationale. Il a également souligné la nécessité de consacrer un budget par la wilaya pour la campagne de lutte contre les feux de forêts chaque année, l’acquisition du matériel et le recrutement des saisonniers et d’assurer le contrôle des décharges anarchiques par les services de l’environnement. La Conservation locale des forêts a pris cette année plusieurs mesures préventives pour lutter efficacement contre les feux de forêts en mobilisant 12 brigades d’intervention première à travers les communes les plus menacées, en l’occurrence Ghazaouet, Honaine, Béni Smail, Ouled Mimoun, Marsa Ben M’hidi en plus de l’installation de la colonne mobile, la création de 14 tours de contrôle, le forage de plus de 122 points d’eau et leur mise à la disposition des brigades d’intervention pour éteindre le feu. La campagne de prévention des feux de forêts a été précédée par une opération de sensibilisation en direction des écoliers et des citoyens riverains des forêts en vue d’éviter les comportements menant au déclenchement des feux. Des campagnes de plantation de 7.682 arbustes lors des occasions liées à la préservation de l’environnement ont été organisées tout comme des opérations de nettoiement des forêts récréatives avec l’implication des associations écologiques. Des portes ouvertes sur le patrimoine forestier de la wilaya ont été mises sur pied, avec l’implication des directions des Services agricoles, des Travaux publics, du Transports ferroviaire et de l’Energie pour la réalisation de ceintures préventives des récoltes, le nettoiement des abords de routes nationales et de wilaya, le désherbage et la réalisation des pare-feux sous des lignes électriques de haute et moyenne tensions. La surface boisée de la wilaya de Tlemcen est estimée à 225.000 ha. En 2018, les incendies ont détruit plus de 117 ha, a-t-on rappelé.